Ce jeu est sorti le 22 avr. 2001, et a été ajouté en base le 22 avr. 2001 par Maître Dolph

édition 1996
Par Jared Scarborough et Don Greenwood
Édité par Jeux Descartes

Standalone

26 Progrès de civilisation ou La quête de la perfection...

Jouer à L'âge de la renaissance, c'est un peu comme un repas de reveillon, on sait quand ça commence, mais jamais quand ça va se finir ni comment !

Certes, les règles sont complexes et le temps de jeu d'une partie assez imposant (donc si vous cherchez un petit jeu pour une partie d'une 1/2 heure passez votre chemin).

Ce qui me plaît énormément dans ce jeu, c'est ce côté JdR où vous incarnez une civilisation qui va progresser au fil du temps en acquérant des progrès de civilisations (au nombre de 26).

Chacun de ces progrès vous apporte un bonus ou infligera un malus à vos adversaires en fonction des action spossibles (rivalités commerciales, expansions, achat de comptoirs, déplacement).

Aussi, chaque joueur tente d'opter pour le développement le plus en adéquation avec sa position géographique, ses ambitions prorpres et ses capacités. A côté, la présence de nombreux personnages historiques rendent à e jeu un aspect ludique qui permet de comprendre comment de par le passé nos ancêtres sont allés progressivement vers l'est (Route de la Soie) puis vers l'Ouest (Nouveau Monde).

Aussi, est il possible de refaire l'histoire et permettre ainsi aux saxons de découvrir les Amériques ou autres fictions historiques.

Pour en revenir au côté JdR, les 26 progrès de civilisations, classés selon plusieurs types (Voyage & Découverte, Religion, Science...) prennent de plus en plus d'importance alors que la partie s'enfonce dans le temps. Et c'est ce qui le rend irrésistible car les possibilités de jeu, de développement, de stratégie sont infinies.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default