Ce jeu est sorti le 7 déc. 2015, et a été ajouté en base le 17 févr. 2015 par Benwab

édition 2015
Par Benoit Bannier
Illustré par Pauline Détraz
Édité par La Boite de Jeu
Distribué par Paille Editions

Standalone
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

10 minutes pour une descente en règles...

"10' to kill" est jeu qui n'est pas conseillé en dessous de 14 ans, ce qui laisse perplexe... Car rien n'est vraiment compliqué, si ce n'est la notice, comme souvent mal organisée et d'autant plus énervante à lire que l'auteur-éditeur s'est autorisé des traits d'humour (noir), de fait forts mal venus. Je vous laisse seul juge, car au moins l'une d'elle me laisse sans voix : "Ceci n'est pas une carotte. Il est fortement déconseillé de tenter de le (sic) râper et de l'ajouter à une salade" après la mention légalement inutile "Ne pas jeter sur la voix publique". Dans les remerciements, on peut encore lire : "Enfin, je tiens particulièrement à ne pas remercier ma compagne qui ne m'a jamais soutenu à aucun moment de ce projet". Sans doute encore une victime du syndrome "Facebook" qui veut croire que sa vie privée est une composante essentielle de la notre... Au moins peut-on espérer qu'elle l'a plaqué comme sa goujaterie -a minima- le réclame !

Bilan :
- une règle mal construite, où certaines répétitions au bon endroit auraient été les bien venues (par ex., au chapitre "policiers", on ne peut savoir comment ils arrivent en jeu), comme certaines précisions (peut-on déplacer les personnages ou policiers comme bon nous semble, sur n'importe qu'elle dalle/case du plateau ?) ;
- un jeu simpliste (déplacer un personnage ou un policier, tuer un personnage ou interroger un personnage avec un policier) qui se veut complexe, car chaque action risque de vous découvrir et d'entraîner votre arrestation ou votre mort. En fait, on ne cesse de tourner autour du pot (réussir à liquider ses cibles sans être vu), ce qui n'a aucun intérêt car dans les faits, cela est souvent bien difficile à réaliser. Si l'on accepte de passer du temps à calculer son coup, comme aux échecs, il faut que la construction du jeu le permette et le mérite ;
- un placement des dalles qui forment le plateau de jeu déterminant bien qu'aucun placement logique ne soit proposé par la notice. Celui montré en exemple dans la règle n'a pas plus d'intérêt que les autres, faute d'une réflexion approfondie de l'auteur à ce sujet ; il n'est même pas sûr que le nombre de dalles choisi le permette...
- une lisibilité graphique perfectible (pourquoi avoir choisi deux marques différentes -couleur du cadre et viseur- pour les lieux ou le "snipe" est autorisé ?), d'autant que les couleurs des différents personnages apparaissent parfois identiques ;
- une idée a priori originale qui s'efface devant une mise en pratique laborieuse et finalement sans aucun intérêt ;
+ une fabrication européenne (Pologne) de qualité pour un prix relativement correct (environ 20 euros).

En conclusion, une auto-édition qui aurait pour le moins mérité de recevoir le regard extérieur d'un éditeur expérimenté (ou du distributeur d'ailleurs), afin d'éviter les écueils et ce qui n'aurait jamais dû y être écrit (non mais sans blague, pour qui il se prend ce type ?).

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default