KmylleMuzo

[Welcome to New Las Vegas] : Welcome to, le retour !

[Welcome to New Las Vegas] : Welcome to, le retour !

Chers architectes, vous avez construit plus de banlieues américaines des années 50 qu’il n’est possible de les compter ? Vous avez livré des glaces, résisté aux invasions de zombies, survécu à une guerre atomique et décoré vos rues pour Noël, et vous n’en avez toujours pas assez ? Ça tombe bien, nous non plus ! Et Blue Cocker a entendu nos prières, puisque Welcome to New Las Vegas sortira le 14 février prochain (juste à temps pour la Saint Valentin, je dis ça, je ne dis rien) !

 

Pour ceux d’entre-vous qui ne connaîtraient pas l'opus précédent (mais comment est-ce possible ?), petite session de rattrapage. Welcome to your perfect home est un jeu de Benoît Turpin, illustré par Anne Heidsieck, sorti en 2018, nominé pour de nombreux prix et récompensé par un TricTrac de bronze. 

Côté mécanique, il s’agit d’un Roll and write, mais sans dés. Ils sont remplacés par des cartes, placées en trois piles et proposant une combinaison numéro de rue/action qu’il faut inscrire sur sa feuille d’architecte en respectant certaines contraintes. La feuille d'architecte comporte trois rues avec des emplacements de maisons à construire que vous pouvez agrémenter de parcs et de piscines, le but étant de remplir les objectifs de plans de la mairie. Tous les joueurs jouent simultanément. La partie se termine lorsque l’un des joueurs a rempli les trois objectifs communs, qu’il a complété tous ses numéros de rues ou qu’il n’a pas pu inscrire de numéro à trois reprises. Celui qui a le plus de points remporte la partie.

 

Passons maintenant aux choses sérieuses avec Welcome to New Las Vegas 

Choses sérieuses, car ce volume est un peu plus complexe que le premier. Si l’on retrouve la même mécanique numéro de rue/action, les paramètres à prendre en compte à chaque construction s’interpénètrent (oui oui) et obligent à bien peser chaque décision. 

Déjà, vous ne construisez plus des maisons, mais des casinos, et l’argent sera un paramètre à prendre en compte à la fin de la partie (nous y reviendrons). Votre feuille d’architecte ne comporte plus trois, mais quatre rues, situées sur onze avenues (et oui, les colonnes vont également vous rapporter des points désormais par le biais des hôtels qui s’y trouvent), et vous disposez d’une feuille à part pour noter vos améliorations. Il y a toujours 3 objectifs communs à accomplir. 

Tric Trac

Mise en place d'une partie de Welcome to New Las Vegas

Concernant les actions possibles, vous pouvez désormais : 

  • construire des casinos, certains emplacements sont marqués d’une grue, indiquant qu’il faut y construire avant d’ouvrir le casino (mais attention, s’il n’est pas ouvert avant la fin de la partie, il générera une dette),
  • proposer des spectacles dans les casinos marqués d’un “Show”, un peu comme les piscines dans le précédent opus, mais cette fois-ci vous avez 2 pistes de scoring sur lesquelles avancer, chacune provoquant des dettes en fin de partie si elle n’a pas été complétée jusqu’au niveau de désendettement,
  • améliorer le score de fin de partie dans la plupart des axes de scoring, au choix du joueur, un peu à l’image de la revalorisation des lotissements dans Welcome to your perfect home,
  • l’action “Inauguration” permet de cocher une croix dans la piste d’inauguration ; pour chaque lot de 2 croix (ou 3 pour la dernière box), vous pouvez réaliser une action bonus au choix : modifier de +/- 1 ou 2 le numéro du casino, choisir n’importe quelle action plutôt que celle correspondant au numéro choisi, ou ouvrir un second casino à côté de celui que l’on vient d’ouvrir (ce dernier bonus créant une dette, mais il peut vous aider à remplir plus rapidement les objectifs),
  • enfin, vous pouvez avancer votre limousine de deux segments de route, accumulant les bonus indiqués au pied des casinos ouverts devant lesquels vous passerez, et donc les points. Cependant, elle doit impérativement retourner à l’aéroport avant la fin de la partie sous peine de perdre beaucoup de points pour chaque tronçon de trajet non franchi (mais alors, vraiment beaucoup de points !).

Dès qu’un joueur a ouvert tous les casinos d’une avenue, il entoure l’hôtel correspondant tandis que les autres joueurs en rayent l’étage supérieur. Les prochains joueurs à ouvrir tous les casinos de l’avenue marqueront les points de l’étage inférieur (forcément...  inférieurs).

Si vous ne pouvez inscrire aucun des numéros de casinos disponibles, vous devez cocher 2 cases dans la piste d’inauguration. La partie se termine lorsqu’un joueur a réalisé les 3 objectifs, qu’il a rempli tous ses casinos ou qu’il a coché toutes les cases de sa piste d’inauguration.

 

Et concernant les axes de scoring, qu’est-ce qui change ?

Vous marquez tout d’abord des points pour les objectifs que vous avez remplis. On regarde ensuite qui a coché une majorité de cases inauguration sans les utiliser pour des bonus, il gagne le maximum des points, puis le joueur suivant gagne un peu moins de points, etc. Puis, le joueur qui a le moins de cases inauguration cochées non utilisées prend une dette. Vous gagnez les points pour les spectacles que vous avez lancés et pour les hôtels complets ou inférieurs que vous avez construits. 

Pour chaque rue, vous regardez ensuite quelle est votre plus longue suite de numéros pairs ou impairs adjacents, et vous notez le nombre correspondant de casinos. Vous comparez ensuite avec vos adversaires, celui qui a la plus longue suite pour chaque rue gagne un bonus de majorité. Pour chaque fontaine et tapis VIP devant lesquels est passée votre limousine, vous marquez des points. Vous retranchez un malus pour chaque segment de route manquant pour lui faire rejoindre l’aéroport. Vous entourez ensuite autant de liasses de billets que de casinos en comportant devant lesquels votre limousine est passée, et vous ajoutez des billets en fonction de ce que chaque joueur a parié en début de partie. Si vous avez autant ou moins de dettes que de liasses de billets, rien ne se passe. Autrement, vous avez un malus de 20 points (oui, ça pique d’avoir des dettes pour un architecte !).

Si vous avez choisi de jouer avec le parcours de golf, vous marquez également des points pour les trous construits. Évidemment, celui qui a le plus de points en fin de partie l’emporte !

 

Mais alors, par rapport à Welcome to your perfect home, qu’est-ce que ça donne ?

Si l’on retrouve les sensations de jeu du premier opus, ce Welcome to New Las Vegas apporte une expérience bien différente, et un tantinet plus complexe. Tout d’abord, il ne faut pas seulement penser à ses rues à l’horizontale, mais aussi à compléter ses avenues à la verticale. De plus, il faut placer ses numéros en ordre croissant et tenter de faire des suites de nombres pairs et impairs. Certains casinos ne sont pas encore construits, il faut penser à les construire et réussir à les remplir avant la fin, sinon ce ne sera qu’une dette acquise pour rien… La limousine permet d’amasser beaucoup de points, mais fait perdre énormément de points si elle ne revient pas à temps à l’aéroport. Le fait qu'il y ait deux feuilles à gérer au lieu d'une, si elle peut paraître un poids supplémentaire au premier abord, ne nuit absolument pas à l'expérience de jeu, bien au contraire.

Le jeu apporte donc de nouvelles sensations tout en gardant l’ADN qui a fait le succès du premier. Il est plus complexe, plus complet, avec plus d'interactions entre les joueurs et plus de paramètres à gérer, plutôt conseillé donc aux joueurs connaissant déjà le jeu. À noter qu’un mode solo est inclus dans la boîte pour les amateurs. En bref, un nouveau Welcome To, encore meilleur !

 

Fiche technique du jeu

Éditeur : Blue Cocker

Auteurs : Benoît Turpin et Alexis Allard (pour le mode solo)

Illustratrice : Anne Heidsieck

Nombre de joueurs : 1 à 50

Âge : 10+

Durée : 35 minutes

 

Conseil d'ambiance : on se met "Waking up in Vegas" de Katty Perry en fond sonore, et après la partie on regarde Ocean's eleven.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (2)

Default
PatatoKen
PatatoKen
Viva las Vegas d'Elvis Presley en bo 🙂
Timi JeuxATheme
C'est tentant! :)
Et sinon, moi je mettrai plutot "Las Vegas" de la BO de Rain Man comme musique d'ambiance! ;)