Warhammer - Invasion est sur les étals

Warhammer - Invasion est sur les étals
20.100

Après avoir touché à tous les types de jeux possibles, Warhammer fait son entrée dans le monde des Living Card Games et en français, s'il vous plait. Le jeu, très attendu semble-t-il, arrive en boutique. Comme d'habitude, avec toutes les réserves d'usage qu'il convient toujours de répéter parce qu'il y a toujours des déçus plein de désappointement de ne pas le trouver encore dans leur boutique favorite parce qu'il neige ces jours-ci et que leur vendeur habituel a un mauvais karma.

Dans "Invasion", deux joueurs vont s'affronter, chacun avec un des quatre peuples proposés dans la boite de base : les Nains, l'Empire, Les Orcs ou le Chaos. Les premiers représentent l'Ordre, les deux autres le Chaos. Une notion importante lorsqu'il s'agira de construire des decks de tournoi. Pour l'emporter, les joueurs vont devoir s'affronter lors de batailles tout en résolvant des quêtes et en construisant leur empire. Tous les ingrédients du jeu de figurines et du jeu de rôle dans un jeu de cartes.

Plus précisément, pour gagner, il va falloir réussir à détruire deux des trois zones du plan de jeu de l'adversaire, un mini-plateau représentant sa capitale et, plus précisément, le champ de bataille, le royaume et les quêtes. Chacune de ces sections a son importance sur le jeu. Ce sont les cartes Royaume qui déterminent les ressources disponibles à chaque tour,et qui permettent de jouer de nouvelles cartes. C'est en fonction du nombre de quêtes qu'on tire des cartes en début de tour et ce sont les seules unités déployées sur le champ de bataille qui seront capables de mener des attaques. Les possibilités tactiques e font déjà sentir, riches et nombreuses : faut-il de nouvelles troupes et plus de ressources ? Il faut alors jouer dans la partie Royaume. Faut-il envoyer des héros sur le champ de bataille ? Ou aller chercher des avantages pour plus tard dans les quêtes ? En fonction du deck adverse, il faudra peut-être protéger plutôt une section qu'une autre en y déployant des troupes ou au contraire en abandonner une pour mieux blinder les deux autres...

Default

Il y a cinq types de cartes différents. En plus des cartes Unité, Quête et Soutien (souvent des bâtiments), il y a des cartes tactiques qui permettent de renforcer des actions, des sorts, des désastres, etc. Il y a aussi des cartes spécifiques au draft. Ce format est aussi prévu par les règles et permet de renouveler les parties.

Chaque joueur pourra composer son deck avec une seule ou plusieurs races, pourvu qu'elles soient toutes de l'Ordre ou du Chaos, chacune ayant ses avantages propres. Les nains sont particulièrement résistants et dotés de très bonnes armes et peuvent réparer leur capitale. L'Empire, par ses qualités d'organisation, peut déplacer des unités d'une zone à une autre facilement, etc.

Le "Core set" est composé de 220 cartes dans une grosse boîte avec un certain nombre de marqueurs. Le premier cycle d'extension, intitulé Cycle de la Corruption comprend d'ores et déjà deux paquets qui devraient arriver rapidement, "La menace de Skarogne" et "La Voie du Fanatique" qui introduiront les Skavens en plus d'amener de nouvelles cartes aux peuples existants. En anglais, ce cycle prévoit déjà cinq packs. Comme annoncé il y a quelques jours, ces packs seront disponibles sous la forme de 40 cartes, 10 en trois exemplaires et 10 en un seul. Pour en avoir plus sur les Hauts-elfes et les Elfes noirs, juste survolés dans le jeu de base, il faudra attendre la première grosse extension dont le nom anglais est "Assault on Ulthuan".

Un living card game est un jeu de cartes à collectionner dont les cartes sont vendues dans des paquets fixés. En achetant le paquet d'une nouvelle série, le joueur dispose de toutes les cartes de l'extension en au moins un exemplaire. Ensuite, à lui de choisir de s'équiper avec de quoi avoir trois exemplaires de chaque carte, le maximum généralement autorisé dans ces jeux. Mais plus besoin d'acheter des stocks de boosters pour avoir la carte tant recherchée. Une alternative aux jeux de cartes à collectionner classique que FFG et Edge utilisent systématiquement désormais. "Invasion" est le troisième de la gamme FFG après "Le Trône de fer" et "L'appel de Chtulhu".


> Le mini-site de Warhammer Invasion

> Le plan de jeu avec la capitale au centre

> Valkia la sanguinaire


"Warhammer - Invasion"
un jeu de Eric M. Lang
pour 2 joueurs
édité par Edge en français
disponible en boutique

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default