Verona Twist, vous ne les retrouverez jamais !

Par Monsieur Julien

Publié le 12 nov. • Lecture 3 min. •  4084 vues

Verona Twist, vous ne les retrouverez jamais !

Après avoir exploré les possibilités des jeux à deux joueurs en affrontement avec Onitama puis, plus récemment, avec RRR, Igiari revient avec un cette fois-ci un jeu de déduction asymétrique dans l’univers de Roméo et Juliette.

 

On parle de jeu de déduction puisqu’au fil de la partie vous allez obtenir des informations qui vont vous permettre de réduire des possibilités de recherche par recoupement, pour au final n’avoir plus qu’un seul choix vous permettant de gagner la partie.

On parle également de jeu asymétrique car les joueurs n’auront pas les mêmes conditions de victoire, n’auront pas le même but du jeu, voire auront des buts totalement opposés.

 

O Roméo, Roméo, pourquoi es-tu Roméo ?

Pour vous plonger dans l’univers de la fameuse tragédie de Shakespeare, le jeu vous emmène dans la ville de Verone, et plus précisément sur la Piazza dei Signori au milieu de laquelle, 6 personnages bien connus de la pièce vont fouler les pavés tout au long de la partie.

 

Vous allez également jouer des rôles en lien avec cette histoire d’amour tragique. D’un coté nous aurons un joueur qui incarnera Capulet, le père de Juliette prêt à tout pour retrouver les amoureux et mettre fin à cette romance, et de l’autre sa Nourrice, qui doit tout faire pour protéger le couple en les cachant le plus longtemps possible.

 

Roméo et Juliette sont aussi présents dans le jeu puisqu’ils auraient pris une identité secrète, et seraient donc cachés parmi les 6 personnages.

Tric Trac

C’est sous ce thème très marqué que vous allez donc faire vos premiers pas avec Verona Twist, et vous allez aussi rapidement découvrir que la mécanique colle plutôt bien à l’histoire puisque la partie va tourner autour du cache-cache.

 

Le jeu en quelques mots

Tout se passe autour du plateau représentant la fameuse place, divisée en 20 cases formant 2 zones distinctes : le centre de la place, et le tour de la place.

 

Sur la place, vous allez placer 6 jetons en bois sur lesquels sont dessinés des personnages.

Le Prince, la Princesse, le Noble, le Serviteur, l’Évêque et le Moine.

Tric Trac

Sur le côté du plateau, vous allez disposer 15 tuiles “couple de personnages” sur lesquels vous allez retrouver toutes les combinaisonspossibles de couples de personnages.

 

Un tour de jeu va se dérouler en deux temps :

La phase de déplacement.

Chacun leur tour, les joueurs vont déplacer un personnage sur le plateau.

Chaque personnage ne peut être déplacé qu’une seule fois, et d’une manière qui lui est propre.

Tric Trac

La Princesse peut se déplacer dans tous les sens et de n’importe quel nombre de cases, alors que le Prince est limité aux cases autour de lui. Le Noble et le Servant ne peuvent se déplacer qu’à l’horizontal et à la verticale, de n'importe quel nombre de cases pour le premier, et d’une seule pour le second.

L’Évêque ne peut se déplacer qu’en diagonale, et le Moine uniquement sur une case vide derrière un personnage sur son chemin.

Tric Trac

Pour retenir si un personnage a déjà été déplacé, pas d’inquiétude, il y a un symbole prévu à cet effet au verso de chacun des jetons.

 

La phase de rapport de la Nourrice.

Une fois que tous les personnages ont été déplacés, la Nourrice va donner un indice à Capulet en lui signifiant si les amants sont dans la même zone, ou dans des zones différentes, lui permettant d’éliminer ainsi les tuiles qui ne vérifient pas cet indice.

Tric Trac

Fin de partie

Avec ça, petit à petit, Capulet va devoir éliminer des possibilités jusqu’à trouver le bon couple de personnages, et ainsi gagner la partie.

Tric Trac

Si Capulet n’a pas trouvé l’identité secrète de Roméo et Juliette au bout de 7 tours, la partie s’arrête, et c’est la Nourrice qui est victorieuse.

 

Cette mécanique de Mr Jack toujours aussi excellente !

Mais attendez, c’est Mr Jack ça non ?... Oh comme vous avez l'œil !

 

La mécanique est très proche du fameux jeu de Bruno Cathala et Ludovic Maublanc, jeu qui fête d’ailleurs ses 15 ans, dans lequel l’un des joueurs doit déduire sous quelle identité se cache Mr Jack en plaçant les personnages dans l’ombre ou la lumière, chacun des joueurs aillant, comme dans Verona, un but différent.

 

La grosse différence tout de même c’est que les personnages n’ont pas de pouvoirs mais une certaine façon de se déplacer, qui du coup apporte des contraintes intéressantes dans la réflexion pour empêcher l’autre de mettre des personnages dans la même zone ou pas.

 

Verona Twist fait vraiment honneur à son héritage puisqu’il apporte à la lignée de ce type de jeu des choses nouvelles, en termes de mécanique mais également de matériel, et ceci en restant simple et avec tout de même de belles possibilités tactiques.

 

C’est un jeu pour 2 joueurs qui vous promet de beaux duels !

 

Créé et édité à la base par un auteur et un éditeur Roumains, József Dorsonczky et Mind Fitness Games, il est disponible dès maintenant en France grâce au travail d’Igiari, au prix de 20€ environ.

 

Retrouvez toutes les informations sur le jeu et nos liens partenaires boutiques directement sur sa fiche.

 


Monsieur Julien

Commentaires (13)

Default
ThierryLefranc
ThierryLefranc
Intéressant.

En revanche, je ne comprends pas cette habitude de mettre des mots en gras à tout va dans le texte.
Merci de m'expliquer l'idée.

Par exemple : premier mot "Après" qui est en gras (?).
Ensuite, "jeu" et "déduction asymétrique" et dès le paragraphe suivant "jeu de déduction" à nouveau en gras.

Personnellement, cela gêne ma lecture.
Et je doute que quelqu'un ne lise que les mots en gras comme je m'étais amusé à le retranscrire dans un précèdent commentaire.

Cordialement.
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Alors pour le « à tout va » je vous en laisse juge, mais pour les mots en gras, c’est, mais je peux me tromper, il faut demander à l’auteur de l’article, la volonté de « souligner », de « mettre en valeur » certains éléments du texte, que ce soit pour certains lecteurs rapides mais aussi pour d’autres.
Il m’arrive par exemple de lire quelques phrases par ci par là, et si les mots en gras choppent mon intérêt, hop, je lis l’article plus attentivement.
Personnellement cela ne gêne pas ma lecture !

Cordialement aussi
EvilM.
EvilM.
Le gras c’est la vie.
Rodenbach
Rodenbach
Ça a l'air sympa et suffisamment différent de Jack. J'aime bien le matos. À essayer avec plaisir si l'occasion se présente !
Immyr
Immyr
Homéopathie? Pauvre Juliette !!
sissouvic
sissouvic
Il a l'air super sympas ce jeu. Il semble plus immédiat et rapide que Mr Jack. Et calculatoire en plus. Ca me plait. Etant donné que j'ai la première version de Mr Jack (celle qui est foirée), je pense faire le pas pour celui-ci. Etrangement, initialement le thème ne me tente pas vraiment mais le matériel très sobre me plait beaucoup.
sissouvic
sissouvic
J'adore tellement Onitama. RRR est super après plusieurs parties (j'avais du mal à appréhender correctement l'aspect strategique lors de mes premières parties). Cette game de l'éditeur me correspond bien.
De plus je viens de voir que l'auteur et celui de Hack Trick que je trouve super. Hop sur ma liste.
Comme le dit Nissa la Bella effectivement je serais passé à côté du jeu si cet article n'était pas sortie.
Rodenbach
Rodenbach
Que reproche tu à la première édition de Jack ?
sissouvic
sissouvic
Hormis les errata : orientation des pions bouches d'égouts des pions des lampadaires, du lampadaires sur fond gris clair au lieu de gris foncé sur le plateau et les bords des cartes permettant de voir les couleurs et donc d'identifier l'identité du coupable... Ça se corrigé rapidement.

C'est la disposition des bouches d'égouts qui fait que certaine sorties sont sans intérêts. Celle d'en bas à droite par exemple.
Après maintes parties, entre joueurs chevronnés, la part de chance permettant à Jack de l'emporter est trop prononcée. Selon s'il pioche la bonne identité par exemple en début de partie.
D'ailleurs c'est des points identifiés par l'auteur sûrement car j'ai joué il y a peut à la reedition (Le Jack London) et la disposition et le nombre de bouches d'égouts ont bien changé.
Et ça change pas mal l'intérêt du jeu. Tu as tes chances avec n'importe quel personnage que tu pioche en début de partie. J'ai hésité à le racheter mais ça fait chier. Peut être en me faisant des stickers à coller sur le plateau mais ça risque de faire moche.
sissouvic
sissouvic
Je me suis bien amusé dessus mais au bout d'un moment je trouvais que la stratégie était trop identique d'une partie à l'autre.
Et en fin de partie il fallait compter sur la chance, c'est-à-dire prendre un risque et se dévoiler en espérant qu'à la phase suivante la pioche des personnages se passe dans le bonne ordre pour laisser une chance à mr jack.
sissouvic
sissouvic
Sur la nouvelle édition j'ai l'impression que l'effet de surprise et bien plus présent car plus de possibilités pour mr jack.
sissouvic
sissouvic
Sur Verona Twist il me semble que le jeu est calculatoire et moins sur la surprise en fin de partie. Mais il m'a l'air plus simpliste dans les règles et des parties plus courtes.
Plus épuré en fait.
A tester.
Nissa la Bella
Nissa la Bella
Merci pour cette présentation complète qui éveille la curiosité.
Il est vrai qu'avec tous les jeux qui sortent chaque année, à moins que tel ou tel jeu soit promu par la presse ou le bouche à oreille, il devient difficile d'arriver à sortir du lot et se faire remarquer...