Monsieur Guillaume

V-Commandos : "Un coup d'main, Colonel ?"

V-Commandos : "Un coup d'main, Colonel ?"

 V-Commandos

Le léger scintillement du métal sous le rayon de lune n'éveille même pas les soupçons de la sentinelle... Pas plus que les mouvements de la végétation semblant bouger au gré du vent... Et lorsque la sentinelle suivante "s'aveugle" sans le savoir en allumant sa cigarette, l'éclaireur commando, dans une attaque de close-combat parfaitement maîtrisée, pose la main sur la bouche aussi rapidement que la lame apporte le silence éternel. Le temps d'une première bouffée et le premier soldat semble n'avoir jamais existé ! L'opération "Dread Locked" a commencé...

V-Commandos :

Une vraie bonne nouvelle que celle que les Pixies Boys, entre autres, nous ont apportés lors de leur dernier papotache-fleuve à la TTTV : V-Commandos de Thibaud de la Touanne s'en revient à nouveau de par chez nous ! Le jeu où la furtivité règne en maître n'arrive d'ailleurs pas seul puisque la première extension "Secret Weapons" devrait même être là pour trouver place au pied du sapin... Et de se rendre compte qu'une chronique n'avait jamais vraiment vu le jour sur Tric Trac ! L'honneur est sauf, nous partons à l'instant en mission d'infiltration.

V-Commandos

Messieurs, réglez vos montres !

V-Commandos, jeu d'action coopératif de 1 à 4 joueurs, s'est taillé une belle réputation et l'atmosphère du jeu, parfaitement rendue par les splendides illustrations de Vincent Filipiak et Bruno Tatti, (aidés d'autres illustrateurs), est quasi-immédiate.

V-CommandosQue vous choisissiez de jouer une carte "Terrain" en 30 minutes ou une opération complète (de 45 minutes à 3 heures en fonction de vos envies), la mise en place des différentes tuiles constituant ce "Terrain" (extérieur/intérieur et de trois tailles) vous place directement dans la phase de préparation de la mission : observation des points de passage, des zones à découvert, des moyens rapides de fuite, etc. Puis, vient le moment de sélectionner son équipe de commandos. Tous ont leur spécialité, leurs capacités et résistance, sans compter que chaque soldat est recto-verso. 

V-Commandos

S'enchaîneront alors furtivement les tours. Tirage d'une carte événement pour étoffer l'histoire et créer des surprises (bonnes ou mauvaises) suivi d'une phase Commando où vous allez, dans l'ordre de votre choix, réaliser jusqu'à 3 actions : "déplacement, camouflage, utilisation d'équipement, etc". Ne pas se précipiter pourra grandement vous aider en économisant une action, que ce soit pour interrompre une action ennemi ou pour un tour ultérieur. De même utiliser les trappes pour passer d'un bout à l'autre de la zone, revêtir un uniforme allemand pour passer des sentinelles, préparer des pièges explosifs pour ne pas être poursuivi ou encore, s'il le faut, s'installer dans un nid à MG42, prêt au sacrifice ultime pour protéger l'arrière de vos compagnons et réussir la mission, tout peut s'envisager. La troisième phase verra de nouveaux ennemis arriver, augmentant autant le stress de la situation que les probabilités de se faire repérer. Ces adversaires "automates" se déplaceront en fonction de la situation, voir même, si vous êtes repérés, vous canarderont... d'un autre côté, ils sont un peu là pour ça, quoi !

V-Commandos

On me voit, on m'voit plus !

 Ô combien logiquement, la furtivité est l'élément à maîtriser parfaitement pour survivre. Sur une petite tuile, la furtivité est aisée. Sur une tuile moyenne, s'y déplacer au coût de deux actions conservera votre furtivité, là où le faire pour une action vous rendra visible. Enfin, sur les grandes tuiles, mission impossible. Y entrer signifie devenir visible, ce qui, comme d'habitude, fera retentir l'alarme. Mais ce n'est pas tout, tirer avec des armes bruyantes, déclencher des explosions ou rater un test de furtivité et hop, ça se met à gueuler "Alarm ! Alarm !" pendant que l'alarme à main hurle tant et plus, augmentant drastiquement les renforts à chaque tour ! Logique, mais Gloups... mais logique !

V-Commandos

D'ailleurs, le test de furtivité se résout lorsque vous entrez dans une tuile avec des adversaires ou vice-versa. Un dé par ennemi présent est lancé et sur un 1 ou 2 : "Vu !... à toi de te cacher maintenant !... euh, non, pardon : Pan ! T'es mort !"... Enfin, mort, c'est vite dit. Chaque arme a sa propre létalité représentée par le nombre de dés à lancer et la taille de la tuile indique la difficulté à égaler ou dépasser. Si derrière un mur de sac de sable, il faut un 5 ou un 6 pour être blessé, sur une grande tuile, à découvert, vous touchez ou serez touché sur du 2 ou plus... sachant que les soldats adverses n'ont qu'un point de vie et les commandos, 3 en moyenne, vous comprenez vite que cette létalité réserve les combats aux cas extrêmes. D'autant que la première blessure d'un commando lui retire le droit tellement important et tactique d'économiser une action. Oui, c'est pas Rambo, ici !

V-Commandos

Nom de code : Pyros

Secret Weapons, la première extension, met l'accent sur des opérations autour de recherche technologique et les 5 nouvelles opérations conjuguées aux 13 nouvelles cartes Terrain vous amèneront à défendre ces nouvelles technologies ou au contraire à les détruire ou les voler.

V-Commandos : Secret Weapons

Les chars Goliath filoguidés font leur apparition et s'il est possible d'en sectionner les commandes voir de les retourner contre l'envoyeur, ne pas correctement prévoir leur déplacement et ils vous sauteront, non pas affectueusement au cou, mais "explosivement" à la figure ! Le Panzerfaust permettra de faire le ménage radicalement, mais ce n'est pas discret, à l'inverse des fumigènes qui permettront de rester furtif sur les grandes tuiles sans faire grand mal à qui que ce soit. Enfin, le mortier vous permet de cibler une tuile extérieure à distance mais là encore, ce n'est pas à proprement parler une action discrète.

V-Commandos: Secret Weapons (version finale) - Prêts pour l'action !Comme les Goliath, les pions Baril de gaz sont tout autant utiles que dangereux. Sans masque à gaz, ils sont simplement et directement mortels. Parfait et silencieux pour se frayer un passage... Sauf si vous n'avez pas de masque à gaz. D'ailleurs, de nouveaux soldats allemands équipés de masque à gaz sont inclus dans l'extension... et ils ne sont pas seuls : des parachutistes les accompagnent et ils sont fortement armés (3 dés) et entraînés (relance d'un dé raté par tir).

V-Commandos : Secret Weapons - Le boucher

Enfin, accompagnant les 15 nouvelles Tuiles Terrain et les 18 nouvelles cartes événement, 3 nouveaux commandos sont proposés : L'agent de renseignement permettra de faire face aux cartes événement désagréable tout en pouvant pirater les commandes d'un Goliath ; L'artilleur et son fidèle mortier et enfin le Boucher, spécialiste du close-combat, armurerie vivante et capable de transformer une sentinelle en bombe à retardement. 

V-Commandos : Secret Weapons

En salle de débrief' dans 5 minutes !

V-Commandos est une vraie réussite, indéniablement ! Ceci ne signifie pas pour autant que nous sommes face à un jeu universel puisqu'il faut apprécier tout autant le thème, le coopératif que la durée d'une partie pour en goûter toute la saveur. Attention, il est tout à fait pertinent de jouer juste une carte terrain. C'est très plaisant et la réussite même de cette "mini-" mission n'est pas pour autant une sinécure. Mais passer de terrain en terrain, se préserver pour la suite, avancer au comble de la prudence car il y a encore beaucoup à faire derrière, mettra vos nerfs à plus grande épreuve. Il ne manque presque qu'un système de sauvegarde, comme pour le 7ème Continent. D'ailleurs, cette sauvegarde n'est pas très difficile à mettre en oeuvre simplement.

 

V-Commandos:

Messieurs, l'heure est grave,

ce fût un honneur de combattre à vos côtés !

Enfin, dernier élément qui peut être limitant pour certains joueurs : la présence du hasard, en tout cas, sur l'aspect Furtivité. Devenir visible au mauvais moment sur un mauvais jet de dés, c'est rageant... surtout lorsqu'on aurait voulu pouvoir impacter notre camouflage, dépenser des actions pour mieux se cacher ou se prémunir d'un test de furtivité malvenue ! Mais on peut aussi changer de point de vue pour ne pas prendre le problème à l'envers : l'équipe de commando a pratiquement tous les éléments en main en début de tour pour prévoir les mouvements des sentinelles. C'est donc aux joueurs de prendre les décisions pour ne pas faire de test de Furtivité ou pour les faire uniquement avec un plan B si ce dernier échoue.

V-Commandos : Secret Weapons

Ceci étant dit et pour tous les autres joueuses et joueurs, V-Commandos est vraiment un excellent jeu héroïque à l'ambiance unique où les parties se racontent, tant les actions et la tension créent une histoire faite de déguisements, perle de sueur au front pour ne pas être repéré ; de fils tendus au travers d'une porte pour déclencher une réaction en chaîne qui permet d'atteindre l'objectif tout en s'enfuyant grâce à la diversion ; d'embuscades pour sauver son compagnon et le traîner, blessé, pour ne pas l'abandonner et de défaites sur le fil, frustrantes d'un certain point de vue mais qui poussent à remettre le couvert en tentant une autre approche (Toutes les phrases sont ici tirées d'exemples réels).

V-Commandos

La boîte de base, très riche, vous assure d'emblée de nombreuses parties et l'extension Secret Weapons ouvre de nouvelles approches toujours thématiques et renouvelle fort bien le jeu, y compris à essayer de précédentes missions avec les nouveaux commandos. Il est facile de sentir tout le travail de recherche historique qui étaye le jeu. Bravo à Triton Noir pour ces éditions et vivement que nous puissions vous parler de la deuxième extension... et un Monsieur Guillaume Approved, vrai coup de coeur ferroviaire depuis le prototype comme les archivistes des réseaux sociaux le savent !

Galérapagos : mes équipiers ? Des rats... d'eau... de mer !

 

 

► Pour tout savoir sur l'histoire de ce jeu d'Histoire

 

► Une partie dans la TTTV

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (14)

Default
LSDJ
LSDJ
Bonjour M. Guillaume et merci pour cette belle présentation d'un jeu tout à fait exceptionnel. Nous avons découvert le jeu dernièrement et ce fut le coup de foudre immédiat!... et ce même si notre performance n'était pas à la hauteur de la réputation des Commandos (comme vous pourrez le constater sur notre vidéo: https://youtu.be/EQ3s5vDzS2A ). À la lecture de votre article, l'addition de Secret Weapons sera assurément un must pour notre ludothèque, Merci. / Martin Montreuil / La Société des Jeux.
Lapinesco
Lapinesco
Excellente revue pour ce jeu brillant !
Jeff_Graoully
Un pur chef d'oeuvre.

Je vais me ruer sur l'extension les yeux fermés.
dgrohl976
dgrohl976
Bonjour,
Excusez moi Mr Guillaume, avez vous une boîte professionnelle perso avec lequel pouvoir échanger, plutôt que cet espace ?

Je travaille avec des enfants déficients auditifs et j'aimerai savoir si vous auriez des conseils de jeux à me donner adapté à ce public ? (si possible pour favoriser le passage à la lecture)
En vous remerciant
Bonne continuation
Monsieur Guillaume
En cliquant sur le profil, vous devriez avoir une icône avec un "avion en papier" et hop, ça marche ! :)
fatmax66
fatmax66
Acheté mais pas encore testé, mais rien que le matos et les règles ca transpire le bon jeu.
Immyr
Immyr
Une réalisation et une qualité de matériel sans faille ! Si on aime le théme, c'est vraiment bon, et le fait qu'on peut jouer en coopération ou en solo sur de nombreuses missions et campagnes rajoute au plaisir. Une de mes jeux préférés.
karpot
karpot
Chez nous il fait l'unanimité👍Excellent jeu coopératif...Le matériel est de plus de très grande qualité...N'hésitez Pas à passer en mode vétéran dès quelques parties pour corser le tout
Skinner
Skinner
Le contraire : chez nous il n'éveille pas vraiment notre intérêt. Dommage, car je trouve que cela reste malgré tout une belle réalisation !
Monsieur Guillaume
Quand vous dites qu'il n'éveille pas votre intérêt, c'est après y avoir joué ? Avec le mode expert ? C'est juste par curiosité car comme dit dans l'article, ce n'est pas non plus un jeu universel :)
stark59
stark59
Jeu excellent même en solo très imerssif. Et Thibaud de la Touanne quelqu'un de très sympa, présent sur les réseaux sociaux toujours près à répondre aux questions sur les règles
Roger11
Roger11
Le jeu a l'air excellent je ne savais plus trop quoi acheter en ce moment et bien je crois qu'il sera dans ma ludothèque rapidement !!! N'est ce pas monsieur Guillaume ?
Skinner
Skinner
@Monsieur Guillaume : Je crois que le problème est que je m'attendais tout simplement à un jeu avec des mécaniques plus complexes. En fait, j'ai l'impression qu'il s'agit d'un jeu expert mais proposant une mécanique un poil familiale (les tuiles sont toutes pareilles ; le résultat pour toucher dépend de la taille de la tuile ; l'IA est digne de Zombicide ; l'équipement se ramasse à la pelle en raison de la quantité d'ennemis tués etc.). Dans mes fantasmes, j'attendais donc de ce jeu qu'il offre une simulation quasi digne d'un jeu vidéo avec, par exemple, des patrouilles ennemies à analyser, des objets du décor derrière lesquels se cacher ou encore des ennemis avec des caractéristiques uniques.
Au final, je pense qu'il s'agit objectivement d'un bon jeu mais qui ne s'adresse pas à moi. Et peut-être que la raison pour laquelle mes amis n'ont pas tant accroché (bien qu'aucun n'ait eu l'air de détester) est que je n'ai pas su transmettre suffisamment d'enthousiasme lors de ma présentation du jeu.
Pour ce qui est du mode expert, je l'ai essayé une seule fois. Je sais que c'est trop peu suffisant pour en parler mais il ne m'avait pas emballé au point de me faire revenir sur le jeu avec un intérêt nouveau. Et je pense que nous sommes tous d'accord pour dire qu'aujourd'hui les jeux se doivent d'être rapidement convaincants pour ne pas être abandonnés.
Voilà, j'espère que ce retour répond à vos questions et m'excuse s'il est un peu long.
Monsieur Guillaume
Merci M'sieur Skinner.
Je comprends complètement ce retour et j'en partage même les fantasmes de ce que vous attendiez. C'eût été alors une véritable tuerie... mais le jeu n'aurait pas été V-Commandos tel que la proposition de son auteur nous est faite. Il m'a "fallu" changer d'oeil pour y prendre le plaisir que j'y trouve maintenant pour coller non pas à mes désirs mais à la proposition de jeu et d'amusement que fait l'auteur. J'avoue que, dans un deuxième temps, je mettrai bien les mains dans le cambouis pour me faire des règles maisons sur une furtivité plus maîtrisée et des adversaires moins robots. La façon dont sont gérés les gardes dans "Burgle Bros" par exemple est impeccable pour donner du "prédictible" non dénué de surprise.

Une fois encore merci pour ces retours qui confirment que, dans la façon d'appréhender un jeu, il y a aussi les projections que l'on s'en fait et qui génèrent, ou pas à la fin, des attentes, frustrantes et décevantes lorsqu'elles ne sont pas "à la taille" du jeu finalement. Ce n'est pas la faute du jeu mais du joueurs, une erreur d'aiguillage en somme... normale, quoi, humaine, quoi... :)