Docteur Mops

Une petite étude sur la pratique des jeux en ligne

Une petite étude sur la pratique des jeux en ligne

Au début de l'été le site de jeux de société en ligne BoardGameArena s'est prêté à une petite étude concernant le domaine qui les intéresse au plus près.

Cette étude a été réalisé sur un panel de participants dont 457 ont été choisi pour leur représentativité (nombre de parties jouées, jeux, pays, connaissance,...)
Chacun remplissait ensuite un QCM.

Il en ressort qu'une grosse majorité d’utilisateurs se définissent eux-même comme des joueurs réguliers, suivi d'un peu plus loin par les "gros" joueurs. C'est un peu normal; les joueurs sont donc joueurs.

Mais ce qui est flagrant (81%) c'est que le portage des jeux de société en jeux en ligne est surtout pratiqué avec des inconnus contrairement au jeu sur table. C'est aussi le premier critère invoqué comme qualité, le fait de pouvoir trouver des partenaires de jeu à n'importe quel moment et surtout sans sortir de chez soi.

Autre point très intéressant; une majorité des joueurs choisissent des jeux auxquels ils jouent déjà en live. Même si l'attrait de la nouveauté est cité en bonne place, c'est bien le fait de pouvoir "creuser" sa pratique en des domaines connus avec de nouvelles personnes qui est la qualité la plus appréciée.

Et la question que tous les professionnels se posent : quid de l'influence sur les ventes ? Visiblement la pratique pousserait à investir ou à modifier le comportement d'achat mais de manière très relative.
De fait, le profil des usagers prouvant qu'ils ont déjà une bonne culture du jeu laisse à penser qu'ils ont aussi accès aux informations sur les nouveautés qui leur permettent d'avoir une conduite d'achat raisonnée.

De même une majorité de joueurs annoncent que la pratique du jeu en ligne ne modifie pas leur comportement de joueur sur table. Quant à la fameuse crainte que le jeu en ligne ne concurrence le jeu en dur c'est un "non" quasi unanime.

Une très grosse majorité considère que la pratique du jeu en ligne diffère suffisamment du jeu sur table pour qu'il n'y ait pas de concurrence.
Au contraire les deux pratiques leur paraissent plus complémentaires que concurrentielles tant les ressentis entre les deux univers sont différents.

Reste à mon avis une question qui m'aurait semblé utile; celle de savoir si justement cette pratique n'accélérerait pas le vieillissement des jeux dans un moment ou le rythme des nouveautés est très fort.

On peut en effet facilement imaginer, pour tout ceux qui auraient testé la chose avec des adaptation dotée d'IA, que les parties se déroulent à une vitesse beaucoup plus grande. Pas de manipulation, d'installation, de blablas. le jeu rien que le jeu et donc une découverte des stratégies qui se fait plus rapidement.
Cela entraîne t-il un vieillissement plus rapide? Tout dépendra aussi beaucoup du jeu.

Autre sujet qui n'est pas abordé ici, la mise en ligne de jeu en cours d'édition qui permettent aux créateurs et aux éditeurs des tests de jouabilité plus rapide et des séances de playtesting plus nombreuses.

Il faudra voir si le mouvement, encore jeune, touchera un public plus large. Pas sûr sous cette forme de modèle puisque l'apprentissage préféré reste encore celle avec la boîte en carton tandis que l'usage en ligne répond à une facilité de mise en œuvre.

Voilà de quoi rassurer éditeurs et créateurs. On parle souvent des avantages du jeu de société comme modèle de réunion social et formation du lien. C'est peut-être aussi oublier le côté tactile et scénographique de cette activité de loisir qui est aussi la forme de spectacle participatif la plus curieuse qui existe et qui fait aussi que nous l'aimons tant.

Merci à l'équipe de BoardGame Arena pour cette petite étude. Vous pouvez la retrouver avec chiffres à l’appui ▶ juste en cliquant ici.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (7)

Default
filjouatou
filjouatou

Jouez vous Dr Mops, Mr Phal, sur ces plateformes de jeux de soc online ?

Allez balancez vos pseudo quoi ;)

Le reve une petite partie avec les stars des stars mops et phal :)

ps: je pratique depuis un moment BGA et effectivement c'est une super plateforme ils font un super boulot. Cette article mets en effet l'accent sur le plus gros pb : abusez d'un jeux online en enchainant les parties peut rapidement "tuer" l'interet du jeux. Donc c'est comme tout à consommer avec moderation ;)

J'ai pu me faire un avis pertinent sur seasons par ex, que j'ai preco, mais j'evite d'enchainer 20 parties/j au risque, peut etre, d'etre un peu écoeurer lorsque je le presenterais à mon pool de joueurs.

Lionheartbge
Lionheartbge

Pour ma pars je trouve ça vraiment génial les jeux en ligne.

Moi je suis un gros joueur de plateau qui fait partie d'une association de jeux de société.

Alors après je préfère quand même les parties en réel avec les copains mais l'avantage du jeu en ligne c'est de découvrir des nouveaux jeux, de s'améliorer à ceux que l'on connait et surtout d'acheter des jeux quand je suis sur qu'il me plaise car il est vrai que ma ludothèque ce rempli de plus en plus et j’essaie donc d'être raisonnable dans mes achats et le jeu en ligne permet aussi cela en testant en avance les jeux.

Merci en tout cas pour les sites comme BoardGame Arena qui permettent aux joueurs comme nous de ce faire plaisir.

PS : Et jamais les jeux en ligne feront diminuer les ventes de jeux bien au contraire car quand on est geek on a besoin de son jeu à soit meme si les copains l'on déjà... ;)

Jujulianos
Jujulianos

Je suis assez d'accord avec l'étude, les gens qui jouent aux jeux de société en ligne sont principalement ceux qui y jouent en dehors

Je joue de temps en temps sur BGA, j'aime bien le fait que les parties soient rapides, ca me permet de jouer à des heures farfelues quand j'ai un peu de temps et j'aurai pas le temps de réunir mes amis joueurs. Puis les parties vont plus vite car on ne passe pas 5 minutes à chaque tour à essayer de dissuader le joueur A à poser son pion sur la case qu'on aurait voulu avoir de libre pour nous.

Ca me permet de tester des nouveaux jeux et me donne envie ou pas de les acheter (uncle chestnut tablegype c'est pas pour moi par exemple), je me suis remis aux jeu de société "moderne" il y a peu, j'ai joué à des jdr et à magic depuis longtemps j'avais un time's up violet, mais je dirait que je m'y suis mis quand on m'a offert smallworlds

Je suis un acheteur rare de jeu pour moi (j'en ai offert lors de la moitié des annivs que j'ai du fêter cet année :p ), mais je sais que des jeux que j'apprécie sur BGA font parties des idées que je suggère pour mes cadeaux d'anniversaire (stone age , troyes, can't stop, mais mon pouvoir de persuasion marche pas pour le moment) je les offre pas car je les veux pour moi (du coup j'ai offert du pilier de la terre, trolland, carcassonne bigbox, bang, time's up collector et 2012 et j'en oublie par exemple ceux que j'ai offert à mon neveu de 4 ans)

Ca me permet de savoir que le système de jeu en question je l'apprécie et que je ne serai pas déçu lors de l'achat (faut que je trouve le temps de tester caylus et seasons ils ont l'air bien aussi)

roft
roft

Entièrement d'accord avec Oceau.

D'une part, comme le dit l'article, les deux pratiques sont complètement complémentaires ;) fournissant des sensations tout à fait différents.

D'autre part, je confirme que la durée de vie de ces jeux est ainsi rallongée et non l'inverse. J'ai ainsi été positivement surpris que des vieilleries dont je ne me lasse pas comme Kahuna, Ballon's Cup ou Coloretto étaient encore régulièrement joués en ligne.

Pour ma part, je suis arrivé à la situation où je découvre les nouveautés en live puis je les approfondis en ligne. Vu le nombre de nouveautés, c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour encore jouer avec d'anciens jeux. (Ce qui ne m'empêche pas d'en acheter)

arcaen
arcaen

Article très intéressant merci M Mops ! J'ai essayé un peu ces jeux dématérialisé mais j'ai du mal je trouve qu'au final la mécanique du jeu est mise à nue par les multiples parties embrayés. Il y a complètement la perte de l'attente de jouer à un jeu pour le profit du "tout, tout de suite". Alors attention je ne suis pas un anti modernisme mais je crois que le JDP m'attire justement pour cette simplicité loin des écrans tactiles et autres ;o)

ocelau
ocelau

Très bonne plate-forme au passage de Boardgamearena (découvert à l'occaison de Seasons), une sorte de BrettSpielWelt 2.0 : plus simple, plus intuitif, plus agréable et avec un joli catalogue de jeu désormais.

Mon expérience rejoint les retours de cette analyse. L'impact des ventes me paraît négligeable : si le jeu plait, on aura envie d'en profiter avec partenaires de jeux et profiter aussi du matériel.

Par rapport à votre question cher Docteur sur l'impact des durées de vie et la consommation, je dirais que c'est le contraire : en multipliant les parties on peut véritablement sonder la profondeur d'un jeu. Les jeux riches ont tout à y gagner, notamment s'ils sont difficiles d'accès, et s'affirmer justement face aux jeux juste "moyen" sur lesquels on peut faire du zapping. Et puis le jeu en ligne est aussi une occasion de perdurer voir de rejouer à un jeu qu'on ne pratiquait plus

Par rapport aux stratégies, le problème du jeu est en ligne c'est que son rythme rapide a tendance à nous enfermer dans des stéréotype de stratégie, voir d'en louper faute de lucidité. Heureusement la variété des rencontres permet à contrario de découvrir de nouvelles façon de faire

Oberon Grimwold

Très utile cette article. ^^

Docteur Mops, vous avez eu un léger fourchement de doigt dans l'écriture du titre de la news.