Monsieur Guillaume

Un joyeux Asyncron-niversaire !

Un joyeux Asyncron-niversaire !

Asyncron, normalement, sur Tric Trac, vous devez connaître ? En tout premier lieu, pour son catalogue où trônent fièrement quelques jeux qui méritent le détour. Du côté plutôt jeux de plateau, citons Fief et Mare Nostrum, Freedom, pas assez connu, ou même Thunderbirds (et d'autres). Du côté historique à tendance "warteau" (contraction donc de wargame et jeu de plateau) nous retrouvons, en partenariat avec Academy Games, les deux séries des "Birth of". Birth of America avec 1754 - La conquête ; 1775 - La révolution américaine et 1812 - L'invasion du Canada ; et Birth of Europe avec la première boite sur les Vikings. Enfin, impossible de faire l'impasse sur les Conflict of Heroes

Asyncron logo

Une décade de jeux... et de gens !

Et bien Asyncron fête ses 10 ans, en vrai le 22 août 2018, date à laquelle il y a 10 ans, 3 personnes, Franck Saverys, Olivier Chanry et Thierry Mattray créaient Asyncron Games autour de deux pôles d'activités : Édition de jeux de société et Studio de développement, ce que l'on connaît peut-être moins, peut-être aussi parce que cette activité est en stand by depuis août 2014. Il n'en reste pas moins qu'Asyncron continue de proposer ses services auprès de professionnels pour des jeux comme support pédagogique ou de communication, comme dernièrement Cyber Strategia pour le compte de l'Association de la Réserve Citoyenne Cyberdéfense. 

Tric Trac

Le premier jeu édité historiquement est Bobby Sitter, en octobre 2008, date à laquelle Olivier, seul encore à temps complet pour Asyncron, est rejoint par Sabine Savery qui, à temps partiel, s'occupe de la comptabilité et du SAV. L'équipe sera rejointe en janvier 2016 par Maximilien Da Cunha qui s'occupe du marketing, de la communication et de gérer la communauté des joueurs qui suivent les éditions Asyncron et leur financements participatifs.

 

Bobby Sitter sur les étals et dans la Tric Trac TvBobby Sitter dans la TTTV d'époque !

 

Sur ces 10 années, ce ne sont pas moins de 27 jeux dont 5 extensions qui seront édités, avec certains jeux aux multiples retirages, comme Korsar (5 tirages) et Zero (4 tirages). S'il fallait tenir un compte mathématique de ces éditions, il faudrait ajouter que 3 jeux seulement et 2 extensions ne sont plus rééditées, ce qui laisse un catalogue actuel de 24 jeux et 3 extensions pour plusieurs dizaines de milliers de boites vendues et un chiffre d'affaires en croissance constante depuis 2014... Ce qui nous amène aux jeux édités par Asyncron, eux-même présent à l'international aux USA via Academy Games mais également avec Phalanx (Pologne), ARES (USA/Italie), Two Geeks (Allemagne), Distribution Dude (Canada), Delirium Ludens (Suisse), L'Antre-Jeux (Belgique), Hobbity (Pologne), Trefl (Pologne), IGames (Russie/Ukraine). Et comme, grosso modo, la moitié du catalogue représente des jeux édités par Asyncron eux-même, c'est qu'il y a aussi, par simple logique, des jeux localisés pour moitiés. Et là encore, les partenariats sont multiples : Academy Games, Phalanx, Modiphius Entertainment.

 

KORSAR:

Aux participatifs, Asyncron participe.

Assez tôt finalement, les regards se tournent également du côté du financement participatif, ce qui se traduit, au départ par une première campagne autour de l'extension Solo du Réveil de l'Ours sur la plateforme Ulule. Ce n'est que pour la version française et une sorte de galop d'essai : 225 contributeurs permettent d'une part à cette extension d'exister et à Asyncron de faire donc ces premières armes sur ce système de souscription d'autre part. S'en suivent les campagnes autour de 1775 - la révolution américaine, Quartermaster (incluant directement une extension et un prix aux Tric Trac d'Or côté wargame), Freedom et dernièrement Guédelon, en attendant Pelegrinus qui approche.

Tric Trac

Ces campagnes ont toutes été financées avec succès, ceci étant aussi à mettre en relation avec des seuils de financement plutôt bas : de 4900 euros pour Freedom (cette campagne était particulière puisqu'elle n'était là que pour proposer 300 boites qui sont parties en quelques minutes) à 10000 euros pour Guédelon, et elles rassemblent de 150 à 400 contributeurs pour un total de 67 000 euros... voilà, c'était les lignes chiffres... ah non, tiens, il y en a d'autres.

 

Tric TracCependant, lorsqu'Academy Games s'intéresse à une version américaine de Fief, de Philippe Mouchebeuf, en passant par KS, c'est un autre niveau qui devient accessible : Fief passe en 6 langues, avec 4000 contributeurs et plus de 400 000 dollars... et re-belote un an et demi plus tard en juin 2015 pour Mare Nostrum de Serge Laget : 680 000 dollars et 7000 contributeurs. La prochaine campagne, autour de Pelegrinus sera donc scrutée avec intérêt, au delà même du jeu. En effet, pour ceux qui s'intéresse au financement participatif ludique dans son évolution économique, Nous verrons comment les différentes expériences précédentes serviront cette nouvelle campagne et où cette dernière ira, d'une combe au pied de la montagne ou sur un pic, pas loin des sommets... Comme quoi, le chemin vers le participatif de Compostelle n'est pas un pèlerinage tranquille !

 

Tric Trac

 

Il m'en reste pour 2018, je vous l'laisse ?

Pour terminé sur l'histoire qui aboutit à cet anniversaire, ajoutons qu'en 2017, Asyncron a ouvert son capital. C'est ainsi que 37 personnes sont maintenant actionnaires de l'éditeur, ce qui a permit une levée de fond de 152 000 euros. Transition parfaite pour parler du futur, cette augmentation du capital permettra-t-elle à l'éditeur au cube blanc de passer à un autre niveau ? C'est aussi un peu ce que montrera à la fois la prochaine campagne de Pelegrinus et l'année 2018 déjà bien fournie en terme de projets ludiques puisque ce ne sont pas moins d'une dizaine de sorties prévues : Freedom revient enfin (impatience), Hannibal & Hamilcar fait également son grand retour dans sa version modernisée pour son 20ème anniversaire, un wargame qui a marqué les joueurs et dont nous reparlerons ;

Tric Trac

879 - Vikings qui marque le premier volume du "Birth of Europe" aura su se faire attendre et devrait être enfin là ; La carte de France pour Fief aussi d'ailleurs (tiens... nous avions parlé d'un débat autour des droits d'auteur aussi, à ne pas oublier) ; Wings of Glory s'en revient également comme la nouvelle version de Quartermaster, avec ses deux extensions à part, Aéronavale et Histoires Parallèles, parfait pour jouer au "et si" ; UBOOT chez Phalanx dont la version française est très attendu et visiblement très immersif (haha) avec son application pour concrétiser le périscope ;

Tric Trac

Holdfast Front de l’Est 1941-1945, une série complète à lancer qui nous arrive de chez Worthington Publishing et dont Guillaume Bouilleux nous a vanté l'intérêt dans un Hex Rules ici sous la neige... Un énigmatique Tatara et Korsar D pourrait terminer le tour d'horizon si nous n'ajoutions enfin le fait qu'Olivier Chanry, pour le plaisir et en prenant le temps qu'il faudra, remet l'ouvrage sur le métier en reprenant complètement l'histoire de l'aéropostale dans un nouveau jeu, différent du premier travaillé avec Michel Pinon,  destiné à une campagne de financement participative... Bref, largement de quoi faire pour qui aime les jeux avec toujours un soupçon d'Histoire et d'histoires dedans.

 

UBOOT : l'immersion c'est pour bientôt sur Kickstarter

 

Allez, mettez-moi un concours pour finir...

Et pas n'importe lesquels puisqu'il y a des jeux à gagner, plein, et même, en ultime lot du concours principal, un truc assez fou qui sera révélé dans moins d'un mois... De quoi faire rêver pratiquement n'importe quel joueur ! 

Concours Tric Trac pour les 10 ans d'ASYNCRON games

Et pour ces concours, l'équipe d'Asyncron révèle que, dés le début, ils ont distillé dans leurs jeux, des énigmes... Dans 12 jeux dont vous trouverez la liste dans la niouze en lien à la suite de cet article. Oh, parfois ce n'est qu'un détail incongru, à peine plus qu'une petite erreur dans le jeu des différences. Et le premier de ces concours est sur Tric Trac pour 10 gagnants qui choisiront un jeu en gain. Puis, tout au long de l’année 2018 jusqu'en juillet, d'autres énigmes, et des indices pour y répondre, y compris pendant les TTTV tournées (la prochaine est prévue le 13 février), ponctueront le temps qui passe. Chaque énigme réussie rapportera des points dont la somme déterminera les gagnants avec prise en compte de la date de validation des réponses en cas de départage... Pfuuuh, quelle année !

 

► le lien vers le concours TT

► le lien vers l'annonce Asyncron

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

1Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette article

Commentaires (5)

Default
Flubuh
Flubuh
Des jeux qui ne peuvent pas laisser indifférent l'amateur d'histoire. D'ailleurs, moi j'attends les vikings de pied ferme.
Pikaraph
Pikaraph
Joyeux anniversaire !!
Moi j'attends le jeu de méchas avec impatience !
harveyfox
harveyfox
joyeux anniversaire asyncron, continuez à nous sortir des perles comme Freedom, merci
JudasNanas
JudasNanas
Je suis particulièrement client des productions Asyncron (car plutôt friand de wargames) et je me félicite de la ligne éditoriale suivie qui me fait surveiller chaque nouvelle sortie avec attention. 1754 : pré-commandé; 872 et Hannibal : en attente de la sortie boutique; le tapis France de Fief : sera fatalement mien; U-boot : pledgé. Chez Asynchron tout est bon et j'espère que cela continuera mongtemps ainsi.
Rimsk
Rimsk
Je ne suis pas particulièrement client des productions Asyncron (car plutôt friand de jeux de gestion) mais je me dois de féliciter la ligne de conduite éditoriale et de l'implication des membres de l'équipe. Pour moi Asyncron est au Warteau ce que Pearl Games est au jeu de gestion, des passionnés qui font vivre le milieu et je tire mon chapeau à cette implication du quotidien de toute l'équipe, qui tire le milieu vers le haut avec l'envie du premier jour.
Bravo à vous, pour tout le boulot et l'énergie dépensée pour faire profiter au plus grand nombre de votre (et notre) passion ^^