Un concours québécois de créateurs

Par 20.100

Publié le 15 mai 2008 • Lecture 1 min. •  3305 vues

Un concours québécois de créateurs

"Québec 1608", ça vous dit quelque chose ? Si ce jeu va être édité cette année par Filosofia, c'est parce qu'il a décroché le Prix du jury lors des Plateaux d'or, un concours organisé lors des Journées ludiques de Québec. Comme quoi, les concours sont souvent un véritable tremplin pour les jeux primés.

Cette année, les organisateurs québécois du concours remettent ça et ils offrent à nouveau l'occasion aux créateurs de venir faire tester leurs jeux, de se faire connaître des acteurs du marché, et d'échanger avec leurs confrères.

Les quatrièmes journées ludiques de Québec se tiendront les 7 et 8 juin prochains et les créateurs ont jusqu'au 23 mai pour remplir leur dossier d'inscription et s'assurer qu'ils seront présents à Québec lors du festival.

Cette année, le jury sera composé de Chantal Campagna (le Valet de cœur distribution, Montréal), Éric Raymond (Joubec, Rouyn-Noranda), Manon Roy (Ludothèque de Lévis, Lévis), Marie-Claude Dorval, (journaliste, Puissance maximale, Québec) et François Gonthier-Gignac (joueur passionné, Québec).


Toutes les procédures d’inscription, les règlements du concours et des compléments d’information sont disponibles à l’adresse suivante : cliquez ici.

Pour plus de renseignements : sebastien.leonhart@journeesludiques.qc.ca


20.100

Commentaires (2)

Default
coudloc
coudloc

Un jour éliminerons-nous peut-être cette contrainte de présence physique du créateur. Mais pour l'instant notre objectif premier est d'encourager la création de jeux au Québec.

Ceci dit, merci pour les bons mots speccy. Mais si tu veux être pris au sérieux par les Québécois tu devrais plutôt écrire tabarnac! ;-)

speccy
speccy

Je viens de lire le réglement du concours :

Tiens un concours pas trop cher.... ah ben dis donc! même gratuit! cela fait plaisir.... mais le seul hic est que le créateur doit être présent lors de la remise des prix donc à moins d'êttre riche pour un aller retour Québec-Paris, il va falloir renoncer.

Dommage! mais belle initiative pour les Québequois....tabernac!