Monsieur Phal

Un auteur de jeux à l'école !

Un auteur de jeux à l'école !

Cette année, une classe de primaire orléanaise a inclus un jeu de société à son programme. Vous savez bien, si vous avez des enfants, les classes ont des projets pédagogiques. Bon et bien à l'école Jaques Androuet Du Cerceau, dans la classe de CE1-CE2, ils ont travaillé sur "Les Loups-Garous de Thiercelieux" et, en fin d'année d'il y a quelques jours, c'est qui qui est venue leur faire coucou !? On vous le donne en mille... l'un des auteurs !

Et oui, Philippe des Pallières a bien voulu venir voir le travail des enfants et expliquer le sien. C'est une chance d'avoir une école ouverte, des enseignants attentifs et des enfants enthousiastes en bas de chez soi et, bien sûr, un auteur de jeux disponible.

Le truc, c'est que nous avons accompagné Philippe des Pallières durant cet après-midi qui était un joli cadeau de fin d'année pour les enfants, et donc, nous avons fait un petit reportage avec des photos dedans.

Pour voir le reportage, cliquez ici !

Et peut être une petite vidéo, mais pas tout de suite...

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (10)

Default
Rémy-lee
Rémy-lee

Je pense que Mr Boelinger confond finalité et moyen… En effet, le jeu ne doit pas être une finalité en lui-même mais un moyen de parvenir à un savoir construit par l’enfant. Je l’invite à discuter de tout ceci sur le forum de TricTrac ayant pour titre : Jeu d’école… tu décolles, il décolle

Christophe Boelinger

Ce que Phillipe à fait est génial. Il y a plus à faire encore...

J'ai toujours pensé que le jeu devrait être une matière dans l'éducation nationale au même titre que la musique et les arts plastiques.

C'est un vieux rêve dont je m'occuperai à la retraite quand j'aurais tout le temps nécessaire pour m'y consacrer.

Pour un enfant, le jeu n'est jamais "forcé", c'est un plaisir. Et pourtant nous savons tous qu'un enfant fournira souvent beaucoup plus d'efforts intellectuels sur un jeu que lors de certains cours. Or on peut tout enseigner à travers les jeux. La logique, l'histoire, les maths, les relations, la pédagogie (quand il s'agit d'expliquer un jeu) et j'en passe. Que quelqu'un me trouve une seule chose que l'on ne peut pas enseigner à travers le jeu.

Ce que je trouve fou c'est que le gouvernement n'ai jamais saisi à quel point il fabriquerait des petits génies si il introduisait le jeu à l'école du CP jusqu'en terminale, en faisant évoluer la complexité des jeux et les thèmes au fil des ans.

Il faudrait trouver une commune pilote avec une école primaire, un CES et un Lycée. Amener les élèves jusqu'au BAC, et comparer leur performances avec celles d'élèves ayant suivi le cycle normal. Avec 1 ou deux heures de jeu par semaine.

Peut-être que tous les auteurs de jeux de France et de navarre pourrait s'unir pour démontrer à cet état français retardataire que les enfants sont toujours prêt à jouer et qu'en fait en jouant ils apprennent bien plus que dans tous les cours qu'on leur force à ingurgiter !

Il y a tant à dire et à faire sur ce sujet, et le système pédagogique français est souvent fermé ou refractaire. Pensant que jeu = divertissement ou gamineries mais jamais enrichissement.

Si certains d'entre vous ont des projets ou des moyens de faire évoluer les choses, je serais content d'en partager les idées.

J'ai aussi fait ces anims ludiques sur certains de mes jeux dans les écoles. Malheureusement c'est ponctuel et cela n'engage pas l'éducation nationale. C'est toujours ça mais c'est infime comparé à l'objectif que j'aimerais viser.

En tout cas, bravo à Philippe et à vous tous qui avait participé à ce genre de mouvement.

mouton
mouton

Un grand merci pour cet après-midi qui gardera une place à part dans mes souvenirs!

Merci aux instits de CE1/CE2 de l'école du cerceau, à Messieurs Maurin et Lebourg et surtout aux créateurs de "Licornes et Dragons de Brocéliande":

Victoire, Julien, Ariane, Julia, Mathilde, Yaelle, Héloïse, Emmanuel, Sara, Adrien, Clara, Jeanne,Lorène, Camille, Benjamin, Kenza, A... (je n'arrive pas à lire cette signature déjà très sophistiquée), Erwan, François, Randy, Léa et Nell, et tous ceux que j'ai oublié!

Philippe des Pallières

Bruno des Montagnes

A la demande de la directrice de l'école où sont mes enfants, j'ai fait aussi une animation sur Guerre & Bêêêh il y a peu.... gros succès !! Si j'avais su j'aurai fait des photos..

En tous cas, c'est vrai que les loups garous sont un jeu idéal pour ce genre d'initiative. Je ne compte plus le nombre d'instit. à qui j'ai fait découvrir le jeu et qui le pratiquent aujourd'hui en classe !

Monsieur Phal
Monsieur Phal

Cher Monsieur RenaudD,

Certains parents n'ont pas souhaité que le visage de leurs enfants apparaissent et nous respectons cette volonté. Mais ma fille est visible et je vous souhaite bien du courage pour mesurer sa tignasse :o)

MrDindon
MrDindon

Absolument génial !!! Ce genre d'initiatives devrait se faire plus souvent ... mais bon Phillipe des Pallières risque d'avoir un agenda chargé si tout le monde s'y met ...

En tant que parent d'un futur élève de primaire j'espère que les instituteurs auront d'aussi bonnes idées de projet pour mon chouchou à moi.

Tiens pourquoi certains enfants sont-ils 'brouillés'? Allez M'sieur Phal c'est pas du jeu ! Comment voulez-vous qu'on puisse répondre à vos questions subsidiaires (du genre "combien de pions alignés faut-il pour obtenir la somme des longueurs des cheveux des enfants de Monsieur Phal" si vous les cachez tout le temps ?

Chico
Chico

waaa c'est ouachement bien comme initiative ! Bravo aux enseignants et puis à M'sieur des Pallières !

Ma femme qui est insit' avec des plus petits (maternel/CP) amène tjs des jeux dans l'année et ça marche super bien, les enfants en redemande !! Et puis il n'est pas rare que les parents demandent où on peut acheter les jeux :)

vachvach
vachvach

dans le meme style, nous avons monté avec une classe de CE1 un projet pédagogique autour du jeu

On a obtenu un peu de sous de la caisse des écoles pour investir dans une vingtaine de jeux différents.

Une petite dizaine de séances de jeu où on a essaye de faire passer des apprentissages moins "ambitieux" que celui du reportage mais utiles, comme le respect des règles, la coopération et tout ca et tout ca.

Ce projet a été vécu par les parents comme sans aucune importance : "pas besoin d'aller à l'école si c est pour jouer"!!!

mais on a eu des vrais progès avec les enfants, d'un point de vue individuel et collectif.

on a meme fabrique une copie "maison" du jeu des fantomes pour chez eux

et demain, on y va pour jouer, une dernière fois avant les vacances

Rémy-lee
Rémy-lee

Thiercelieux (l'école) du marasme

Drôle de coïncidence que ce reportage sur Philippe des Pallières à l’école pour jouer aux Loups-Garous… puisque je vais faire demain quelques parties de Loups-Garous avec une classe de CM2 du 16ème.

En effet, au cours de mon stage Iufm de cette année, j’ai apporté ce jeu pour le faire découvrir et partager à la classe. Et telle ne fut pas ma surprise et mon bonheur de voir tous les élèves et l’institutrice se prendre à ce jeu, l’éprouver et le savourer… L’excitation de la première partie fit place forcément à une deuxième… mais après, la reprise de l’instite fut exceptionnelle : j’en garderai à jamais le souvenir en moi (tout comme les yeux pétillants des enfants dans ce reportage…) !

L’instite s’est servie du jeu pour faire une leçon d’éducation civique assez magistrale : le thème étant le judiciaire et ce qu’il implique dans la société… en relief avec les parties de Loups-garous bien entendu (avocat, défense, dénonciations et accusations, lois... vindict populaire...)

En bref, ce fut un bonheur de voir à la fois l’enjouement des élèves à participer aux Loups-Garous… et l’engouement qu’ils avaient ensuite à poser des questions sur le judiciaire et les parallèles qu’ils faisaient entre le jeu et la « vie réelle »…

Pour revenir sur ce reportage, je le loue garouement… car il est très touchant… sincère… simplathique…

Bien de la vie à vous sous les lycanthropiques du cancer, Rémy-lee

sergio
sergio

C'est vraiment une super initiative. Si l'idée que l'on peut apprendre en jouant pouvait faire son chemin...