Docteur Mops

"Ultimate Warriorz" ou la tendresse selon saint Blossier

"Ultimate Warriorz" ou la tendresse selon saint Blossier

Allonger chaque bras,
Retourner chaque main paumes vers le haut,
Taper un coup de hache,
Mettre les mains derrière la tête,
Croiser les mains sur les hanches,
Lancer une boule de feu,
Bouger le bassin puis faire un quart de tour avant de recommencer…
C'est la Maaaaaad Arena !

Cette célèbre danse qui fut le tube d'un été chez les gladiateurs humains ou pas est surement restée dans les mémoires même si ce n'est pas le cas du jeu de Guillaume Blossier "Mad Arena" qui est passé en 2088 un peu injustement inaperçu.

C'est vrai qu'il manquait ce petit je-ne-sais-quoi à l'édition des XII Singes pour faire saliver le chaland.
Pourtant Guillaume Blossier avait tout réuni pour un succès : un jeu simple, de la baston pour la baston, un ton décalé, de la programmation par prise de tête, des personnages tous personnalisés comme dans les jeux vidéos, un peu de hasard, de la semi coopération et donc par extension de la pleine trahison.

Comme monsieur Blossier n'est pas le premier couillon venu, il a ourdi un plan pendant quelques années dans un laboratoires secret afin que cette injustice soit rectifiée et vengée.

Default


Tout d'abord il a créé une créature à l'effigie de ses personnages qu'il a nommé avec son humour pince-sans-rire Fred Henry, qu'il présente désormais comme son associé et que nous connaissons assez bien à Tric Trac pour savoir que tous ces muscles et cette élocution si particulière ne peuvent qu'être artificiels.

Le savant fou et la chose venue de ce monde ont créé une société du nom de Pulsar car Hasbro était déjà pris comme nom.
Et voilà que sort chez Pulsar, "Ultimate Warriorz" la nouvelle mouture de "Mad Arena" qui a pris de l'envergure et même du volume.

Et figurez-vous que ça change tout !

Parce que "Ultimate Warriorz" est d'abord un jeu de pur combat idiot avec du malin dedans et que la scénographie avec ses grosses figurines en carton silhouettes façon "King of Tokyo" sur un plateau en volume avec des vraies cases pour se déplacer pète quand même autrement mieux qu'un petit paquets de cartes.

Default


Ne cherchez pas d'équilibre entre les personnages de "Ultimate Warriorz", il y en a des plus costauds que d'autres, ce ne sont pas des kubenbois. Ça vous le découvrirez assez vite et tant pis si vous y jouez à deux. Regardez sur la boîte, on peut jouer jusqu'à huit !
Et ce n'est pas le même jeu suivant le nombre de participants parce que en bande, vous pouvez vous allier vous trahir et il ne faudra pas venir couiner si vous vous retrouvez tout seul devant un gros balèze en fin de jeu.

Le combat c'est aussi l'esprit voyez-vous ? Quoi de plus efficace qu'un bon gros coup de hache... par surprise ! Mieux encore. Faire éliminer un ennemi par un allié très temporaire vous mettra à l'abri des mauvais coup quelques temps.

Pour résumer : "Ultimate Warriorz" c'est rapide, c'est facile, c'est violent, c'est injuste et avec pile poil ce qu'il faut de cerveau pour donner une sensation de fight comme dans les jeux vidéos mais de en pas pareil que c'est bon aussi.

Default


La question est. N'est-ce pas un peu une apologie du crime et la cristallisation de l'hyperviolence asociale et destructrice de son auteur qui fait tant de ravage dans la population des pousseurs de pions ?
Et quid des ados ? Il est indiqué 8 ans et plus sur la boîte...

Le mieux pour répondre à cette angoissante question éducative et morale est de visionner les émissions de la Tric Trac TV consacrées au jeu avec des vrais pré ados dedans pour voir ce que cela leur fait.
Il ont été mis en présence de la créature fromezissweurld et du terrifiant barbu à carreaux afin que des conditions extrêmes soient réunies.
Attention certaines images pourraient choquer les plus de 15 ans...

L'explication du jeu sur Tric Trac TV
La partie sur Triche Trash TV
Le blog de l'éditeur avec présentation des persos
L'annonce de la création de Pulsar, par chez nous

"Ultimate Warriorz"

Un jeu de Guillaume Blossier
Illustré par Jean-Baptiste Reynaud
Publié chez Pulsar
Distribué par Asmodee
Pour 2 à 8 fous de violence d'au moins 8 ans
Durée moyenne estimée de partie : 30 min
Disponible là ce week end dans les 30€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette vidéo

King of Tokyo
King of Tokyo
2-6 8+ 30´
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Commentaires (6)

Default
Pulsar Guillaume

Autrement, pour la comparaison avec KOT, je suis très mal placé pour en parler donc je ne m'étendrai pas sur le sujet mais en gros, je ne vois que deux points communs évidents, à savoir les figurines cartonnées et la thématique de "baston", tout le reste me semblant très différent !

Enfin, merci à Monsieur Mouton lui-même :) et pour Lord Kalbut, content que le résultat final te pLaaaÎsE ;)))

Pulsar Guillaume

Merci Mops ! Sous ta plume, c'est toujours un plaisir de passer en quelques lignes de la sanctification à l'hyperviolence asociale en passant par le savant fou bien sûr !

Et pour le jeu, tu as tout à fait raison, j'ai vraiment tenu à lui donner une sorte de "second souffle" avec une "scénographie" beaucoup plus immersive mais je saurai dans quelques mois si j'ai bien fait !

Bref, les "Ultimate Warriorz" sont arrivés en boutiques aujourd'hui donc pour celles et ceux que cela tente, "éclatez" vous bien en famille ou entre amis !

Lord Kalbut
Lord Kalbut

Rhhaa lÔvely !

Docteur Mops
Docteur Mops

Phal et Hadoken sont des personnages de quel niveau ? J'espère que vous ne vous êtes pas laissé faire.

mouton
mouton

Soyez le bienvenu cher nouvel éditeur et bons vents pour vos futures créations !

Sasha
Sasha

Attention Dr Mops, je vois que vous citez King of Tokyo comme référence.

Quand j'ai osé la comparaison lors de la précédente news sur ultimate Warriors, j'ai du me battre avec Phal et Hadoken pour défendre mes arguments :p