Monsieur Phal

Twin Tin Bots de Philippe Keyaerts

Twin Tin Bots de Philippe Keyaerts

Le crowdfunding, ou en français « le financement participatif », n’est pas près d’arrêter de nous poser des problèmes de gestions d’annonce à base d’information dedans. À partir de quand doit-on en parler ? Avant que le projet soit lancé sur les plateformes adéquates ? Une fois que les sommes demandées sont levées ? La moitié ? Ce n’est pas simple. Alors nous gérons au cas par cas, et le cas de ce matin est "Twin Tin Bots" de Philippe Keyaerts (presque) édité par Flatlined Games.

Le financement de "Twin Tin Bots" a été (re)lancé le 10 avril sur 2 plateformes. Une Américaine, Kickstarter, et une Française, Ulule, et, quoi qu’il arrive (ou presque), le jeu sera édité, car Flatlined Games mettra de sa poche d’entrepreneur une partie de la somme nécessaire au lancement de la production du jeu. Je dis « relancé », car Monsieur Eric, le boss de Flatlined Games, a fait une courte tentative il y a quelques mois. Une tentative qu’il a stoppé en court de route parce qu’en fait, pour qu’un projet fonctionne, on ne fait pas n’importe quoi et ce n’est pas par hasard que certains lèvent des fortunes quand d’autres n’ont même pas de quoi rembourser les frais engagés dans les vidéos et autres maquettes. Alors il a remboursé tout le monde, et il a revu tout le montage.

Default


Pour la partie USA, 15.000 $ sont demandés et, en 6 jours, 10.331$ ont été « pledgés ». Pour la partie française, 5.000 € sont demandés et, en 6 jours, 4.445 € ont été « pledgés ». Vous voyez, c’est quasi sûr et certain, "Twin Tin Bots" arrivera sur les étals des boutiques en octobre 2013, pour Essen. Surtout qu’après la lecture de cet article, les jauges vont monter. Forcément.

Alors, de quoi donc il est question dans "Twin Tin Bots". Là aussi, les projets crowdfundés sont intéressants, car nous n’avons plus rien à faire de notre côté parce que pour attirer le « pledgeurs », l’éditeur, ou tout du moins le lanceur de projet, doit donner un maximum d’information. Du coup, la règle est dévoilée tout de suite, une vidéo aider à bien comprendre le pourquoi du comment… Bref, nous n’avons quasi plus rien à faire si ce n’est produire des liens pour que vous alliez voir vous même.

Ceci étant, on peut vous résumer pour voir si c’est fait pour vous ou pas en quelques lignes, ce qui vous évitera d’aller vois. Nous, dès qu’on peut rendre service.

Default


Donc, "Twin Tin Bots" est un jeu de l’excellent Philippe Keyaerts qui n’est pas le premier venu. Pensez donc, il a fait "Vinci"… "Smallworld". "Twin Tin Bots" est un jeu avec zéro hasard dedans, un brise neurones donc, mais avec de la plaisanterie dedans, car vous allez contrôler deux robots qui vont tenter de ramasser des gemmes, sauf que les autres joueurs aussi, et que comme vous programmez vos Robots et que les autres aussi, qu’en plus vous ne pouvez changer qu’un ordre d’un seul de vos Robots par tour, c’est vite le bordel sur le plateau. "Twin Tin Bots" est donc une espèce de mélange entre "Roborally", "Rasende Roboter" et "Full Métal Planet" mais en pas pareil. Un jeu pour les calculateurs, mais pas que. Oui. Le tout en moins de 1 heure.

Lors du festival des jeux de la ville de Cannes, nous avons reçu Monsieur Eric qui nous explique tout ça. Si avec toutes ces infos vous ne savez pas si c’est fait pour vous ou pas, si vous avez envie de « pledger » ou pas…

Le jeu est prévu pour Essen 2013 et coutera autour de 45€. Il y a 36 figurines dedans, ce qui explique le prix. Bon, quand on participe au financement, en fonction de la somme que vous mettez, vous aurez des trucs en plus. Il y a, et c’est important, une offre pour les boutiques. Le mieux est d’aller voir tout ça directement.

Le projet sur Ulule, c’est par ici !
Le projet sur Kickstarter, c’est par là !
La TTTv de Cannes, c’est par ici !

"Twin Tin Bots"
un jeu de Philippe Keyaerts
Illustré par Kwanchai Moriya
Pour 2 à 6 joueurs
à partir de 10 ans
pour des parties de 60 minutes environ
édité par Flatlined Games
Sortie prévue : Essen 2013, à la fin de l'année donc
Prix : autour de 45€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette article

Commentaires (12)

Default
ehanuise
ehanuise

Il reste moins d'une semaine, et le projet est quasiment financé - il manque un peu moins de $1000 côté US et on a dépassé l'objectif de €5000 en France.

L'argent récolté ne payera qu'une partie des coûts de production, mais c'est déja beaucoup mieux que de devoir faire appel à une banque pour l'intégralité du tirage. C'est ici réellement un projet qui ne pourrait pas voir le jour sans l'aide des internautes.

Merci donc pour votre confiance :-)

dee2
dee2

un autre truc sur le financement participatif pas assez souvent cité, si le projet amasse plus d'argent que prévu "les trucs en plus" sont souvent des améliorations du matériel qui bénéficient à tous les futurs acheteurs (carton plus épais, matériel pour variantes...) et pas uniquement des goodies inutiles - donc indispensables ;-)

dee2
dee2

a part des robots sur le plateau il n'y a vraiment aucune sensation de jeu identique entre twin tin bots et roborally, dans celui ci vous programmer deux robots en changeant 1 ordre par tour, choisi parmi votre main (pas de hasard de pioche), et chaque joueur joue à son tour (pas d'effet de surprise donc), non vraiment rien a voir

grissom
grissom

Je serais un peu de l'avis de Rimsk mais bon ça attise ma curiosité en tou cas

Rimsk
Rimsk

Smallworld, une refonte de Vinci en moins bien... Twin Tin Bots, une refonte de Roborally en moins bien ?
Mhm...

nounet69
nounet69

Allez, cette fois-ci, ça passe!!

shambhala
shambhala

Ca serai bien que vous parliez de l'autre projet français en cours sur KS actuellement aussi : Heroes of Normandy

massallian
massallian

Essayé l'année passée, et c'était moitié jeu d'ambiance, moitié jeu de programmation. On se fait pousser, voler ses diamants, et dés qu'on se concentre sur un seul robot pour tenter de lui faire quelque chose de productif, l'autre tourne en rond comme un débile en exécutant les mêmes ordres en boucle jusqu'à mettre un gros chaos sur le plateau... C'était fun.

NeoFitz
NeoFitz

Moi j'aime bien le parti pris graphique... Il y a 2 jours que j'hésite, et ce matin je me suis lancé. J'ai ululé.

ehanuise
ehanuise

Ah le visuel va faire débat, c'est inévitable :-) Certains adorent d'autres détestent. L'accueil a été très bon sur les festivals et salons, jusqu'ici.
Il y a évidemment la derrière une réflexion et une démarche : pas question en effet de faire un truc tout 'SF pure et dure' avec des robots métalliques, une colonie martienne toute ocre/rouge et désertique. Non, pas question pour ce jeu qui est très accessible malgré son thème.
On a donc choisi un univers bien plus léger, avec de la verdure, et une influence qui va plus du coté de dragon ball ou pokémon que de john carpenter's ghost from mars.
Bref, désolé de vous voir contrarié, mais ce parti-pris graphique est pleinement assumé :)