Tric Trac Mag, la version papier appât à joueurs

Tric Trac Mag, la version papier appât à joueurs
Monsieur Phal

Le Festival International des Jeux organisé à Cannes, celui qui a lieu au sein même du temple qu’est le Palais des Festivals le plus célèbre du monde, arrive à grands pas. C’est bien simple, c’est dans 1 mois. Pile. Et nous y serons. Forcément. Et cette année, nous y serons aussi en papier.

Default

FiJ

Le salon ouvre le vendredi 27 février au matin pour fermer le dimanche en fin de journée. Mais les festivités commenceront un peu avant, avec la cérémonie des As d’Or qui, elle, se fera dès le jeudi soir. La veille donc. Une cérémonie que vous pourrez suivre en direct sur la Tric Trac TV. Vous découvrirez les vainqueurs en même temps que les professionnels et le public sur place, exposants et joueurs au taquet pour le premier off.

Tric Trac.

Comme tous les ans, nous serons sur place avec la TT Tv et notre installation « canapé ». Nous n’avons pas encore de programme. Non. Comme tous les ans, nous ferons ça à l’arrache, planifiant sur place. Il y aura Monsieur Node à la technique, normal, le Docteur Mops et moi, comme d’habitude, et le petit nouveau, Monsieur Guillaume.

Default

La TT Tv à Cannes en 2014 pour du live toute la journée...

Mag.

Mais, et c’est une expérience expérimentale de type test, nous serons aussi présents en papier. Oui. Il y aura sur place le premier Magazine Tric Trac ! Vous avez bien lu. Au moment où le web domine le monde, nous, on passe au format papier parce qu’on ne fait rien comme tout le monde. Enfin, disons que l’on passe presque au format papier.

L’idée n’est pas d’avoir une revue comme peut l’être Plato. Du tout. En fait, et pour tout vous dire, nous avons été contactés par Origames. Ces gens, plein de compétences et de talents, proposaient jusque là un magazine gratuit répondant au nom de Ludika. Le mini-mag était notamment distribué sur le festival Paris est Ludique. Ils sont venus nous voir en nous proposant d’appeler la chose Tric Trac, de l’imprimer à 15 ou 20000 exemplaires et de le distribuer gratuitement durant le festival. Ils s’occupaient de tout. Pour ce premier essai, nous avions juste à fournir quelques photos et les autoriser à rechercher des annonceurs afin de « financer » la chose. Comme ils nous ont fait un sourire plein de charme, nous avons dit « oui ». Chez Tric Trac, nous aimons assez la touche graphique Origames, leur façon de rendre « accessibles » les produits sur lesquels ils bossent. Par exemple, pas mal de jeux Iello passent entre leurs mains…

Bref, nous avons dit « banco » parce qu’on ne passe pas à côté d’un outil de communication pareil fournie clef en main. Un truc où vous n’avez rien à faire si ce n’est vous assurer qu’on ne trahit pas trop votre esprit. Il est tout de même question de 15000 festivaliers qui vont repartir avec ce mini-mag à notre nom. Il faudrait être fou pour refuser.

Default

La couverture du N°1 spécial FiJ !

Le propos.

Chez Tric Trac, nous œuvrons depuis le début de l’existence du commencement du site afin que le jeu se répande, qu’il devienne accessible et mainstream. Que les jeux de table ne soient plus considérés comme un truc de vieux garçons à lunettes épaisses ou d’enfants. L’intérêt de ce Mag, c’est qu’il s’adressera non pas à notre public traditionnel, mais à celui qui ne connaît pas spécialement le secteur. Le choix de sortir durant un événement comme Cannes n’est en rien innocent. Présenté comme un « guide» du festival, avec un plan et tout ça, il est là pour accompagner à la découverte. Pour aiguiller. Les gens qui découvriront la chose ludique ainsi pourront se dire que sur le site il y aura 1000 informations supplémentaires. Et paf. Oui. En fait, c’est comme un piège. Et vous savez à quel point notre fourberie nous fait aimer les pièges…

Default

La maquette des pages 10 et 11...
format prévue pour le moment 170x230mm, 32 pages

L’idée n’est pas de s’adresser aux ultra-spécialistes qui savent déjà tout, capable de lire de très longs articles, de regarder de longues vidéos. Les articles seront courts et accessibles… Pour du « hardcore » il faudra venir ici.

Périodicité.

La question qui vient ensuite concerne la pérennité du mag, sa périodicité. Il y a un 1 dans le titre. Ce qui laisse supposer un 2. Eh oui. Franchement, et en toute honnêteté, nous n’en savons rien. En tout cas pour le moment. C’est un gratuit, donc c’est la pub à l’intérieur qui va payer le papier et le travail des rédacteurs et autres maquettistes. Tout cela est géré par Origames. Nous, on aime bien l’idée du « produit », l’hameçon à futurs joueurs, futurs membres de Tric Trac. Nous imaginons que chez Origames, vu comment ils se défoncent sur le projet, vu la qualité de ce que nous avons vu passé, ils ont envie de renouveler l’expérience. Là, au moment où j’écris ces lignes, nous aussi. Parce que l’air de rien, c’est un truc qui nous titille depuis très, très, très longtemps. Vous ne me croyez pas ? Ts ts ts…

En 2002, notre premier poisson d’avril de l’histoire de Tric Trac faisait état de la création d’un Mag exactement dans ce type de format là, avec le même objectif. C’était pour de faux, mais l’idée, elle, était pour de vrai.

La preuve est disponible en cliquant là !

Default

Donc, nous verrons sur place comment les gens reçoivent ce premier numéro, comment les professionnels l’accueillent, tout comme nous verrons nous, chez Tric Trac, comment nous l’accueillons. Et, surtout, ce que va vouloir, pouvoir en faire Origames.

Collector.

Donc, nous en aurons probablement sur notre espace, mais il y aura 150.000 visiteurs pour 15.000 mags. Il n’y en aura pas pour tout le monde. Donc, que cette expérience soit unique ou qu’elle soit renouvelée, il y a fort à parier que ce numéro 1 devienne vite un collector.

Et la suite.

Et bien nous en discuterons sur place avec Origames et nous vous tiendrons au courant. Forcément. Il n'est pas exclu que l'opération soit renouvelée pour que la chose soit disponible sur les comptoirs des boutiques. Voire que nous nous fendions d'articles et de vrais morceaux de Tric Trac dedans... Une expérience appelle des analyses, ce que nous ferons. Evidemment.

Bonus.

A cette occasion, nous avons fait une séance photos afin d'illustrer le magazine. Et, forcément, nous n'avons pas pu nous empêcher de... Voici un exemple de notre bêtise. Nous réfléchissons à nous payer des 4x3 dans tout Paris et la province...

Default

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (30)

Default
Nemesis666
Nemesis666

Une idée d'où télécharger ce magazine par hasard ?

Lincal
Lincal

@Monsieur Phal,

Ravie d'être dans votre pile à défaut d'avoir vos poils !
Après tout, qui aime bien, châtie bien ... et ça tombe pile poil.

Lincal
Lincal

Je suis assez d'accord avec Zaphod42.


J'adore personnellement les individus (personnalités) des dirigeants TT (Mr PHAL viens chez moi pour une soirée PLEASE) MAIS, ça commence à me casser les (beeeep) toutes ces initiatives de merde !?

Oui, TT est une enterprYse ... mais, ça sert à quoi de partir en mode capitalistiK-TT-rullZ-da-world ? Avec vos tronches de bababobo qui font de TT, une marque à part entière, j'ai de plus en plus de mal à comprendre cette course au pognon avec le discours de gamerZ recruiterZ ...

Le board game, c'est une niche, presque élitiste. Faire connaitre le jeux de plateau / société, c'est en mode "tupperware" / réseau / initiation que ça marche, certainement pas avec un mag. Et puis les pouicos toussa, le PQ and co ... franchement ça gonfle. Oui, je sais ce qu'on va me dire (blablabla), tout se paye, rien ne se créer ...

Chapeau cependant pour les initiatives, la transparence et une politique générale d'entreprise présente ... mais voilà quoi ... trop c'est trop.

MERDE !! : )

Monsieur Phal
Monsieur Phal

Cher monsieur @Lincal,

Merci pour ce point de vu très intéressant. Je l'ai donc classer sur la pile des points de vue intéressants. Nous allons voir comment faire pour aller dans votre sens.

Zemeckis
Zemeckis

@Lincal Je ne comprends pas en quoi vous êtes concernés que Tric Trac se torche le cul, bois du café, crée un magazine, recrute un nouveau rédacteur ou prend des initiatives "de merde". Qu'est ce que cela change à votre vie ?

J'ai bien cerné ce que vous n'aimez pas, mais je n'ai pas compris quelle solution vous proposez. Comment doit vivre Tric Trac selon vous ? Sans argent et sans initiative ? Bref, sans rien ? J'ai une solution pour vous : supprimez le favoris Tric Trac de votre navigateur, vous verrez, il n'y aura plus rien, c'est magique. Un monde fabuleux !!

Zaphod42
Zaphod42

Une version papier en boutique ? Ben, je verrais plutôt ça dans le tram et/ou le métro. Tout ceux et celles qui vont en boutique ont déjà été "hameçonnés" par le jeu. Si l'objectif est de recruter de nouveaux joueurs, la diffusion se doit d'être plus large que les boutiques dites "spécialisées".

La vocation de tric trac est d'amener encore plus de personnes vers le côté ludique de la Force... autant mettre des magazines tric-trac dans les églises/temples/mosquées/synagogues, voire même... dans les écoles.

evavy
evavy

En goodies ! Cannes c'est trop loin.

Totoche
Totoche

C'est de bonne guerre aussi, Matthieu, et tu es bien placé pour le savoir, ayant une boite.

La trésorerie te permet de changer, d'améliorer, de faire évoluer, d'apporter, des choses pour que le journal soit le mieux possible.

Après, tout dépend évidemment de leur approche vis à vis de toi, annonceur, et de leur "plan de route".

Matthieu.CIP
Matthieu.CIP

Le "dark side" du truc c'est que les blaireaux d'Origames nous harcèlent littéralement pour nous vendre de l'espace. Moi je préfère donner des sous directement à Trictrac plutôt qu'à un intermédiaire qui va torcher du contenu pour essayer de placer son espace publicitaire.

Sokoben
Sokoben

Bravo.

Et j'aime bien la description des jeux dans la maquette des pages 10-11.

(bon par contre, qu'ils n'oublient pas de corriger avant le tirage, sinon le magazine risque d'avoir l'effet inverse de celui escompté )

diabolobus
diabolobus

Nous serions même prêts à nous abonner pour 24mois, si et uniquement si une figurine de M. Phal est offerte en goodies. :) ... et un poster grand format de tous les Messieurs.

MonsieurBritsh
MonsieurBritsh

N'allant pas à Cannes, je ne serais pas contre une version pdf (contre une poignée de pouicos s'il le faut).

Sinon très bonne idée !