Monsieur Phal

Tric Trac fait le bilan et... recrute !

Tric Trac fait le bilan et... recrute !

C’est bientôt le 31 décembre, l’heure des bilans, des vœux, des bonnes résolutions et tout ce genre de choses. Chez Tric Trac, nous avons beaucoup de sujets à aborder. Oui. Parce que 2014 a été une grosse année. Une énorme année. Celle de tous les records. Alors nous allons découper tout cela en morceaux. Pour que tout cela soit plus digeste. Nous n’avons pas vraiment de plan. Alors nous allons commencer par le premier truc qui nous vient. La chose qu’on a envie de dire parce qu’elle nous rend joyeux, ce qui, en cette fin d’année, est plutôt dans le ton. Cette chose touche le site, son économie et la Tric Trac Team.

Default

L’Argent.

Lorsque je parle de mon travail que j’ai, la première question qui tombe est « mais comment gagnez-vous de l’argent ?! ». Autant le sujet est souvent tabou, propre à controverses, interprétations, autant on ne peut rien faire sans argent. Non. Tric Trac est une entreprise depuis sa création en 2000, avec pour objectif de générer des salaires. Parce qu’il faut bien manger ma bonne Dame. Payer son loyer, acheter des manuels scolaires et des Games Boys à ses enfants. La chose est devenue plus évidente, publique, lorsqu’en 2013 nous avons changé notre modèle économique. Il est apparu plus clairement à tous, sans argent pas de site. En tout cas, pas sous la forme et le fond que nous connaissons.

Modèle hybride.

Nous avons donc un modèle hybride, basé sur la publicité, les abonnements, les prestations de services et quelques partenariats comme des % sur les ventes effectuées depuis nos fiches. Se sont rajoutés la vente des goodies et le financement participatif permettant de financer directement des reportages. Le chiffre d’affaires 2014 a été excellent, ce qui n’est pas sans conséquence positive comme vous allez le constater plus bas. Quand nous avons lancé les abonnements, tout le monde était curieux de savoir si nous allions nous vautrer ou pas. Il y avait les inquiets pour nous, il y avait les ravis qui espéraient que l’on se plante et il y avait les ravis qui avaient confiance en nos choix. Il est donc temps, après une année complète, et le passage des renouvellements, de faire le point.

Quand nous avons amorcé le virage, même si nous étions confiant, rien n'était gagné...

Les prestations.

Nous avions souhaité laisser tomber les prestations, mais elles se sont accrochées. Il est difficile de résister à la création de sites web dédiés à des jeux, surtout quand ils offrent la possibilité de se faire plaisir et d’accompagner des projets qui nous semblent intéressants. Un certain nombre d’éditeurs ont pris conscience que la communication n’était pas le dernier maillon de la chaine dans le processus industriel, et qu’il était plutôt pas mal de travailler en amont les moindres détails. Quelques-uns nous ont fait confiance, nous avons donc restructuré le pôle développement, et nous remercions les éditeurs qui nous « financent » par ce biais.

Default

Flat Prod a créé le(s) site(s) des Space Cowboys.

La publicité.

Nous n’avons jamais eu vraiment de démarche dans le sens « régie publicitaire ». En dehors des Google Add, toute la publicité est gérée à 99% de manière automatique directement en ligne. Il se trouve que le secteur se porte bien, qu’il attire de plus en plus de monde, que des tonnes de nouveautés débarquent sur les étals et que les éditeurs n’ont pas vraiment d’autre choix que de faire de la promotion. Parce qu’il faut mettre en avant son jeu pour qu’il soit visible, mais aussi parce qu’en s’affichant, on prend l’espace qu’un autre occuperait. Pour nous, c’est une chose positive, car les entrées via ce biais ont été bonnes. Et si la publicité vous dérange, en étant abonné, vous pouvez la zapper ! Oui.

Default

Les abonnements.

C’est là que l’on nous attendait au tournant, là que les septiques s’exprimaient le plus. « Mais pourquoi j’irais payer une actu que je peux avoir gratuite !? » disaient les plus susceptibles. La réponse est pourtant évidente. Oui. Parce que fabriquer de l’info a un coût, et que ce coût doit bien être pris en charge par quelqu’un. Et le mieux, c’est que le consommateur soit impliqué dans cette prise en charge, comme ça, celui qui fabrique l’info se sent redevable envers son lecteur et non envers les marques qui le sponsorisent. Et cela, pas mal l’ont compris. Du coup, pas mal de nos utilisateurs ont acheté des Pouic(o)s et prit des abonnements. Mieux, le taux de renouvellement a été parfait.

Des partenariats.

Pas mal d’éditeurs ont fabriqué des goodies qu’ils nous permettent de « vendre » via les Pouic(o)s dans notre boutique à Goodies. Le chiffre d’affaires généré est loin d’être négligeable et nous remercions tous ceux qui ont « customisé » ces objets à la sauce Tric Trac, avec une spéciale dédicace à Cool Mini Or Not pour le pack Zombicide Mr Phal qui a été un vrai boost pour la compta, les joueurs comprenant parfaitement le prix auquel nous le vendions.

Grâce à nos rapports privilégiés avec les acteurs majeurs du secteur, acteurs respectants entièrement ce que nous sommes, le site a pu garder son ton, sa forme, son indépendance. Merci à eux.

Rajoutez à cela l’excellente performance des boutons « achetez ce jeu » sur les fiches, le fait que les réservations des TT Tv soient payantes, que les éditeurs offrent de plus en plus la HD, mettez un zeste de partenariats en train de se mettre en place avec quelques éditeurs / distributeurs pour 2015 et nous sommes en mesure de lâcher l’excellente nouvelle juste en dessous.

La TT Team.

La nouvelle, la grande, la bonne que tout cela provoque, c’est la création d’un emploi chez Flat Prod. Un poste au sein de la Tric Trac Team. Oui. Il y a beaucoup de travail, énormément de travail, et nous ne pouvons pas, le Docteur Mops et moi, tout couvrir. Surtout avec la tonne de projets que nous avons en 2015. Alors nous avons recruté. Un nouveau va intégrer l’équipe. Un petit jeune plein de bonne volonté. Certains le connaissent déjà. Il en est même qui l’ont regretté publiquement, quand son précédent employeur a annoncé son départ. Ils étaient tristes à l’idée de ne plus le voir dans des TT Tv ! Et bien rassurez-vous, Monsieur Guillaume, celui de Filosofia, sera à partir du 5 janvier 2015 Monsieur Guillaume de Tric Trac. Eh oui. Sonnez trompettes, raisonnez hautbois.

Default

Monsieur Guillaume rejoint le pôle rédaction et TT TV. Il écrira des news et recevra nos invités de notre WebTV. Il ne représentera plus un seul et unique éditeur, mais partagera sa bonne humeur avec tous ceux qui se pointeront au studio.

Monsieur Guillaume intègre la TT Team

le 5 janvier 2015 à 9h !

Nananère.

Ceux qui affirmaient que nous allions droit dans le mur en passant au « payant » doivent commencer à douter. Ceux qui se demandaient pourquoi payer pour Tric Trac doivent commencer à avoir une petite idée. Oui. A générer des emplois. Eh oui. Et nous espérions ne pas nous arrêter en si bon chemin et recruter, encore, très bientôt. Oui. Parce que du travail il y en a. Ho oui.

Mercis.

Car il faut remercier les gens, parce que cela fait toujours plaisir de recevoir un merci, on ne doit pas se priver d'en donner. Alors merci à tous ceux qui n’ont jamais douté, à ceux qui nous font confiance. Merci aux lecteurs, aux éditeurs, aux distributeurs qui participent financièrement à l’existence de Tric Trac, mais aussi à son contenu. Car participer au contenu est aussi important ! Partager sur les réseaux sociaux, commenter, liker, en parler autour de soi est tout aussi important, car plus il y aura de monde touché, plus la machine avancera. Inexorablement. Grâce à nos efforts communs. C’est la force du web, c’est la force de notre secteur, de notre loisir.

Pour nous aider si vous ne l'avez pas déjà fait !

► Vous abonner à l'année, c'est par ici !

► S'abonnez en participant à l'opération "PQ et Café, c'est par là !


Merci à Martin Vidberg pour son dessin en tête d'article.

Merci à Monsieur Pierô pour le dessin des Pouic(o)s.


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (110)

Default
tooriste
tooriste

bonjour et encore bravo à monsieur guillaume malgré le retard, je voulais juste savoir si vous alliez parler de votre recrutement futur lorsqu'il se présentera, et où peut on vous laissez un cv ou vous rencontrez personnellement, merci.

Phegor
Phegor

Bravo à l'équipe ! Bienvenue le "nouveau"; gare aux bizzutages à la sauce TT...

Bon, en même temps, il est pô vraiment nouveau à la TTTV.

Bonne année 2015 à tout le staff !

Goarth
Goarth

Excellentissime !!! J'adore Mr Guillaume pour ses explications claires et surtout sa bonne humeur légendaire !!! Très Bonne Nouvelle :)

Je suis content de voir que tout va bien chez la TTTeam. 2015 va être un très bon cru !! :)

arno'
arno'

Si Mr Guillaume pouvait reprendre le quota de Vidéos du Doc...

Félicitation pour votre travail et pour le chemin parcouru !

Lincal
Lincal

Je dois bien avouer que je suis jaloux ... oui ... jaloux. Moi qui rêve de bifurquer dans le jeu de société ... un job chez TT ... le pied ! Je peux toujours envoyer mon CV non ? xD

Totem95
Totem95

En un mot comme en 100 : bravo !!!

bobdju
bobdju

Très bon choix pour Mr Guillaume :)

Très bonne nouvelle de l'année 2015 !

BSI40
BSI40

Bravo pour votre excellent travail.

Bonne année à tous.

Petite suggestion : comme vous savez très bien utiliser les capacités de tous pour améliorer et faire progresser votre site, peut-être pourriez vous inciter M Guillaume à faire quelques petites présentations de jeux (simples) en langue des signes (LSF)? Il en a déjà fait une excellente sur Les Aventuriers du Rail. Comme je travaille beaucoup avec des enfants sourds ce serait pour moi une belle aide pour continuer à les attirer vers les jeux.

Dahkon
Dahkon

ça a déjà été dit 50 fois mais bravo et bienvenue à Mr Guillaume dont la bonne humeur est vraiment agréable à voir dans les TTTV.

Je n'avais pas critiqué à l'époque le modèle d'abonnement mais j'avoue avoir douté qu'un tel modèle puisse fonctionner et pourtant je me suis abonné :)

eins
eins

MERCI.

Pour tout ce que vous faites. Vous pourriez reprendre l'adage de feu la société Oriflam :"D'une passion nous avons fait un métier."
Bravo, je suis content de m'être abonné.