Monsieur Phal

Tric Trac d'Or 2008

Tric Trac d'Or 2008
Même si au début c'était plutôt une espèce de genre de blague, les Tric Trac d'Or sont devenus un moment important dans la vie de Tric Trac. Une espèce de genre de bilan de l'année ludique généré par les avis donnés toute l'année en ligne, avec la joie et le bonheur de rencontrer en chair et en chair des surfeurs du web ludique pour partager, le temps d'un week-end, du bonheur et de la joie, justement. Simple.
Cette huitième édition - oui cela fait déjà 8 ans - était une espèce de genre de retour aux sources puisqu'elle a eu lieu en région Centre. Comme les trois premières en fait, sauf qu'au lieu d'Orléans c'est Bourges qui a été le théâtre de parties mouvementées.
Niveau sélection, la barre était haute cette année. Le trafic de Tric Trac augmentant très régulièrement, le nombre d'avis donnés augmentant très régulièrement, le nombre de jeux disponible tous les ans augmentant très régulièrement, il a fallu monter le nombre minimum de "notes" pour un jeu à 40 afin d'obtenir une liste qui se tenait. Cette augmentation était visible aussi dans le nombre de membres du jury. Ce ne sont pas moins de 33 personnes qui se sont retrouvés dans un petit hôtel tranquille du centre de Bourges afin de pousser des pions et abattre des cartes...
L'objectif de la réunion est d'avoir un point de comparaison fixe. Tous les membres doivent avoir pratiqué les 10 jeux sélectionnés avant de donner leur classement. Classement qui n'a comme seul critère que le plaisir que peut prendre le joueur membre du jury avec sa conscience à lui qu'il a.
Bien sûr, le format des Tric Trac d'Or joue sur le classement final. Par exemple, un jeu pour deux joueurs aura plus de mal qu'un jeu où l'on va jouer à 4 ou 5, format idéal quand on fait 500 km pour jouer avec des gens sympathiques que l'on découvre ou que l'on voit qu'une fois par an. Bien sûr, le jeu pour joueur un peu habitué à plus de chance qu'un jeu grand public pur puisque pour se taper 500 km pour jouer, c'est qu'on est plutôt dans la catégorie "habitué"...
Bref, voyons ce classement... Après avoir joué durant deux jours et demi sans interruption, même pas la nuit, après avoir attribué les points - 12 pour le premier, et pour les suivants 9, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1, 0 - et avoir compilé les résultats voici ce que les 33 membres volontaires du jury ont décidé.
- 315 points "Agricola" de Uwe Rosenberg chez ystari / Lookout Games.
- 197 points "Pandémie" de Matt Leacock chez Filosofia / Z-Man Games.
- 193 points "Race for the Galaxy" de Tom Lehmann chez ystari /Rio Grande.
- 187 points "Brass" de Martin Wallace chez Warfrog.
- 179 points "L'âge de Pierre" de Michael Tummelhofer chez Filosofia / Hans Im Glück.
- 176 points "Metropolys" de Sébastien Pauchon chez Ystari.
- 159 points "L'année du Dragon" de Stefon Feld chez Filosofia / Alea.
- 145 points "Amyitis" de Cyril Demaegd chez Ystari.
- 65 points "Jamaica" de Bruno Cathala, Malcolm Braff et Sébastien Pauchon chez Gameworks.
- 50 points "Kahmaté" de Igor Davin chez Id&al éditions.
Premier constat de comme d'habitude, même s'ils sont tous excellents dans leur catégorie, certains passent mal le format de l'évènement. Par exemple, les jeux à deux comme "Kahmaté" souffrent terriblement de la comparaison sur le moment. "Jamaica" qui est plutôt familial souffre du profil des participants qui, pour faire le déplacement et rester enfermé durant 50h, ne sont pas vraiment le public ciblé par le jeu. Participants qui, s'ils savent reconnaître les qualités intrinsèques d'un jeu, font d'abord et avant tout passer en priorité leur plaisir.
Autre constat, c'est tout de même la quatrième année consécutive qu'Ystari remporte le Trophée tant convoité. 4 ans ! Mazette. Et si durant les 3 précédentes années, ils plaçaient un autre jeu à la porte du podium, cette année, ils font la première place et la troisième. Alors me direz-vous, c'est normal avec 4 jeux dans la sélection. Oui, normal et ils doivent être contents chez Ystari. Enfin, mon petit doigt me dit que les félicitations pour ce formidable travail éditorial et ces victoires auront tout de même un petit goût de déception car il s'agit des traductions et non de jeux conçus du début à la fin en interne.
Bon, "Agricola" est un jeu hors du commun, qui dépasse les frontières du type de joueur cible prévu au départ. De manière un peu inexplicable. Mais les chiffres parlent d'eux-mêmes. Sur 33 votants, il fait 27 podiums ! 17 premières places, 8 secondes places et 2 troisièmes places. Tout simplement incroyable de jamais vu aux Tric Trac d'Or.
Constat suivant, le jeu coopératif est vraiment le truc du moment, et Filosofia a eu le nez creux de proposer aussi vite une version française du jeu de Z-Man Games, "Pandemie". Là, les Tric Trac d'or ont le format parfait pour qu'un tel jeu en tire son épingle.
Au final, et c'est le plus important, nous avons, je crois, passé un bon week-end avec des gens sympathiques. Un week-end où l'on comprend vraiment ce que le mot société fait associé à celui de jeu, car l'essentiel est là, au-delà du jeu, le plaisir de rencontrer des gens, d'échanger des points de vue, des visions, des envies et pas forcément que ludique. Merci à ceux qui sont venus, qui ont joué le(s) jeu(x), merci pour leur sérieux et, aussi, pour leur manque de sérieux.
Le mieux est d'aller voir les photos : cliquez là !
Note : oui, vous avez peut-être déjà lu la fin de ce texte dans une brève annonçant les résultats, mais que voulez-vous, mon analyse ne va pas changer, je suis un gars constant.

Pour Tric Trac,
Monsieur Phal, Reporter.
Crédits photos : Monsieur Phal, Monsieur 20100
.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Photos

Commentaires

Default