Trek 12 Amazonie : on remet tout à plat !

Par François Décamp

Publié le 2 sept. • Lecture 3 min. •  2667 vues

Trek 12 Amazonie : on remet tout à plat !

 

Pendant tout l’an dernier, la pandémie a affecté de façon très marquée la sortie de la plupart des nouveaux jeux, faute notamment des relais habituels que sont salons, festivals et autres soirées jeux.

Malgré tout ça, Trek 12 Himalaya a été un gros succès public de 2020.

Après une promotion très soutenue de l’éditeur et des auteurs, et notamment de nombreuses ascensions supplémentaires offertes en ligne, Il paraissait donc logique, d’un point de vue commercial, que Lumberjack prolonge l’aventure avec un nouveau jeu dans la même gamme.

Mais là où parfois on découvre un jeu sans âme, suite mercantile et inutile du succès précédent, nous allons découvrir ici que Trek 12 Amazonie est peut être plus réussi que son ainé.

 

Vous aviez froid ? Et bien c’est moite maintenant !

 

Adieu sommets enneigés, pieds gelés, thé au beurre rance et autres crevasses.

Bonjour jungle impénétrable, faune hostile, bestioles grouillantes et taux d’humidité improbable.

Tric Trac

Quand la direction artistique aide à l'immersion dans le thème.

C’est en effet en plein coeur de l’Amazonie que nous amènent Bruno et Corentin, dans une nouvelle aventure encore plus thématique, et remarquablement écrite.

Par rapport à la première boite, le changement est visible dès l’ouverture, avec un matériel plus différent qu’il n’y parait.

 

Dans la jungle, terrible jungle.

 

L’ouverture de Trek 12 Himalaya donnait une impression de profusion, avec 3 blocs de feuilles, 6 pochettes mystérieuses à ouvrir au gré de ses envies et de ses possibilités, et un paquet de cartes d’assistance.

Tric Trac

Le dedans de la boite amazonienne.

Avec Trek 12 Amazonie, le matériel à la fois plus sobre et plus mystérieux : Un seul paquet de feuilles à noircir, représentant un joli petit coin de jungle, deux enveloppes seulement, et deux paquets de cartes, certaines avec des numéros de 0 à 6, et d’autres représentant les charmants habitants de l’Amazonie. Et au fond de la boite, occupant pas moins que le tiers inférieur de celle-ci, un mystérieux coffre...

Tric TracLe grand coffre, épais et lourd. Mais que cache-t-il ?

Les règles sont construites sur une base similaire au premier Trek 12, mais on y rajoute une composante supplémentaire avec l’apparition d’éléments de faune et de flore à observer.

Par partie, on va tirer au sort 3 cartes, et les associer à trois numéros entre 0 et 6. La première fois que ces numéros sortent sur le dé, on va révéler la carte et chacun va noter la suite de chiffres sur sa feuille. La règle est alors très simple : chaque chiffre sélectionné pendant la partie déclenche la coche d’une case, et les points gagnés à la fin seront ceux de la dernière case cochée.

Tric TracLes trois animaux et leur ligne de score, reportée sur la feuille de jeu.

C’est là que l’on s’aperçoit de la deuxième nouveauté : les enveloppes doivent s’ouvrir dans un ordre bien déterminé, ce qui fait beaucoup pour le sens du récit, et rajoute au jeu à la fois un coté narratif fort et une plaisante couche de casse-tête.

Pour vous donner une idée des défis demandés, la première enveloppe ne s’ouvrira que si une joueuse ou un joueur arrive à faire 12 observations d’animaux pendant la partie.

Et bien entendu, les enveloppes et le coffre renferment de nouveaux défis, et de nouvelles règles.

 

Et pour quelques infos de plus.

 

Bien sur, comme dans la première boite, vous retrouverez Max, que vous pourrez affronter lors de vos explorations en solo. A vrai dire, je ne suis pas sur que cela soit le Max croisé dans l’Himalaya, mais comme il s’est laissé poussé la barbe, va savoir…

Toujours est-il qu’il s’affranchit toujours de certaines règles (non, je n’ai pas dit qu’il triche…) et qu’il vous donnera du fil à retordre.

En bref, un vrai coup de coeur, que je n’hésiterais pas à conseiller comme porte d’entrée dans la saga Trek 12 (message aux auteurs, si le troisième opus pouvait se passer en Afrique, j’ai déjà un titre pour l’article).

Rencontre avec… Bruno Cathala

Trek 12 Amazonie est un jeu de Corentin Lebrat et Bruno Cathala, illustré par Olivier Derouetteau et Maxime Morin, et édité par les Lumberjacks.

 

Je vous laisse, il faut absolument que nous réussissions à ouvrir ce !?#@$? de coffre qui nous résiste depuis trop longtemps.


François Décamp

Commentaires (4)

Default
Olivier Derouetteau
Olivier Derouetteau
Excellent! Merci, ça fait plaisir à lire :-)
bobbylafraise
bobbylafraise
Super, enfin ! Merci pour le highlight, ça donne envie.
prunelles
prunelles
Ça donne tellement envie ! 😍🤩😍
lilikiwi
lilikiwi
Maintenant la grande question est : va-t-il y avoir une piste à dés amazonienne ? :p