Tides of Madness : quand le temps devient fou

Tides of Madness : quand le temps devient fou
Docteur Mops

Tides of Madness est l’adaptation de Tides of Time qui avait en son temps (et c’était il n’y a pas si longtemps) séduit de nombreux amateurs de jeux à deux. Typiquement dans la mouvance du Minimal Game Design, le jeu propose qu’on se drafte des cartes qui indiquent des conditions d’obtention de points de victoire.

C’était malin, efficace, rapide. D’ailleurs ça l’est encore puisque c’est toujours dispo.

Tric Trac

Tides of Madness, c’est la même chose ou presque. Le principe reste identique ainsi que la plupart des cartes ou peu s’en faut. Les très anciens joueurs ne seront donc pas surpris. 

La première différence qui nous saute aux yeux comme une indicible chose non euclidienne, c’est que le thème civilisationnel est devenu chthulluesque.

Côté illustrations nous sommes toujours comblé. Nos dix-huit cartes sont magnifiques.

Tric Trac

La façon de jouer ne change pas : Trois manches de jeu, du draft et le challenge d’avoir devant soi les cartes les plus rentables en points de victoire. Ces points s’obtiennent de diverses manières indiquées sur les dites-cartes. En général des majorités ou des combinaisons. Le score se calcul en fin de chaque manche et la somme des trois donnera le score de la partie.
 

Tric Trac

C’est rapide, c’est parfois cruel et c’est toujours aussi efficace. Chluchluch oblige, voilà qu’apparaissent les incontournables points de folie. Si jamais nous chopons neuf de ces jetons alors nous devenons fou et même qu’on a perdu tout de suite. Chluchlu fout vraiment les jetons.

Il y a donc des cartes avec des tentacules. Elle sont bien mais chacune nous fout un jeton. 
 

Tides of Madness

C’est un peu là qu’on sent le montage. Je vous explique. Jouer des profonds - brrrrou ! - ça fiche la trouille et un jeton de folie. Lire le Necromoconcon aussi. Par contre rencontrer Hastur, Nyarlathotho ou même Chluchlu nous laisse de marbre. Hey salut poteau ! 

 

Tides of Madness

Signe (des anciens) indéniable que nous sommes là dans une adaptation marketing qui répond à l’équation suivante : Tu prends un bon jeu, tu le transformes en Chthulhu pour qu’il se vende tout seul même que c’est tombé dans le domaine public et hop ! 

Alors si Chluchlu est votre chlouchlou alors c’est tout bien. Sinon c’est plus chelouchelou et vous préférerez Tides of Times si vous avez le temps. Tides of Madness arrive bientôt.

Vous sauvez tout ou presque (vous perdez 2 points de sanité)
 

Tides of Madness

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (3)

Default
SalseroDelMundo
SalseroDelMundo
Cette édition sera également mienne bientôt :) Merci à vous cher Doc ;)
Tomfuel
Tomfuel
là moi j'en peux plus du ktoulou ... overdose maximum
bdrieu
bdrieu
Au moins les zombies sont passés de mode !