Docteur Mops

Theseus ou baston à la station

Theseus ou baston à la station

Objet en visuel commandant. Contact dans 13 minutes. Nombreuses sources d’énergies détectées…

Voilà que notre vaisseau arrive au contact de cette station spatiale visiblement abandonnée. Une vraie source de richesses que l’on va pouvoir découvrir en l’explorant. Le petit souci c’est que la nouvelle de cette découverte semble s’être répandue ailleurs dans la galaxie et qu’il risque d’y avoir déjà des concurrents. Direction l’armurerie et pas de pitié.

« Theseus » est le nom de la station mystérieuse qui donne son nom au jeu de Michal Oracz, plus connu comme le papa de « Neuroshima Hex ! ». L’auteur polonais nous propose aujourd’hui un jeu de placement d’ouvriers mais cette fois avec de la baston à tous les étages. Oui il aime bien ça la baston !

L’espace de jeu est disséminé entre plusieurs plateaux. Au centre une piste de scores et tout autour des plateaux qui représentent les différents modules de la station.

Default

Comptez vous !

Chaque joueur va prendre la tête d’un commando d’une race spécifique qui suivant les cas aura pour mission de détruire les adversaires ou de collecter des données ou bien les deux.

Le joueur Marines sera à la tête de soldat belliqueux, le joueur Gris collectera des données, le joueur Alien envahira le vaisseau et détruira tout le monde, le joueur Scientifique jonglera entre combats et recherches, enfin le Pandora (réservé aux joueurs un peu expérimentés) représente les mystérieux habitants des lieux ou peut-être leurs fantômes avec un mode de jeu très différent.

Default

Tu me fais tourner la tête…

Globalement le principe du jeu est très simple. Pour certains il faut faire tomber les points de vie des autres à zéro, pour les autres atteindre 20 points de connaissances.

À son tour, un joueur choisira un de ses personnages qui se déplacera toujours dans le même sens d’un module à un autre. Le nombre de déplacements est égale au nombre de pions Persos présent dans le module de départ. C’est à dire de 1 à 4.

Une fois arrivé dans le nouveau module. Le joueur pourra utiliser le pouvoir spécifique du lieu, et ceux qu’il y aura précédemment installé. Il peut alors placer une nouvelle carte pouvoir en attente près de ce lieu si un emplacement est encore disponible. Cette carte pouvoir est en attente, cela veut dire qu’il faudra revenir ici avec un de ses persos pour l’installer dans un module.

Default

Quand on entre dans un module avec des cartes en attentes, si l’une d’elle est à nous nous pourrons l’installer dans la station. Attention ! Pas seulement dans le module où elle était en attente mais n’importe où sur un emplacement libre dans la station.

Au fur et à mesure de la partie, les déplacements des personnages vont donc déclencher de plus en plus de choses.

Nous pouvons aussi, si une carte adverse est en attente et à la place d’en activer une des nôtres, la détruire dans un grand rire maléfique.

Ce ne sont pas les cabinets ici ?

Les différents modules des stations ont donc leurs pouvoirs propres mais de plus en plus, nous les « habiterons » de différents bonus persos et de charmants pièges. Chaque race aura sa petite patte personnelle. Les Marines se spécialiseront dans les pièges de feu et les embuscades et les aliens dans les cachettes et les ralentissements à base de tentacules visqueux.

Toutes ses cartes proviennent d’une pioche perso. Une fois la pioche d’un joueur épuisé, même s’il reste des survivants concurrents, cela déclenche la fin de partie.

Bagarre !

Arriver dans un module où se trouve des ennemis n’est pas une condition suffisante pour déclencher un combat. C’est en arrivant dans certains modules dont c’est le pouvoir ou d’autres qui contiennent une carte Assaut à notre couleur que les combats se déclenchent. On regarde alors dans chaque module où se trouve un de nos personnages et l’on inflige les dégâts indiqués sur son pion aux ennemis présents.

Une autre condition est d’arriver et de remplir un module où se trouve des ennemis. Chaque module contient 4 emplacements, arriver quatrième déclenche un assaut dans ce module.

Les points de dégâts ne détruisent pas les persos. Ils viennent s’ajouter au score de vie global.

DefaultDefault

Et alors ?

Bien qu’avec un matériel assez touffu, « Theseus » possède une mécanique centrale très simple qui s’appuie sur principe de l’Awele. Les mouvements et les actions seront donc limités par nos choix et il faudra toujours tenter de se laisser le plus de libertés possibles.

Au fur et à mesure de la partie, le parcours va se mettre à regorger d’embuches et de coups fourrés. Les combos sont nombreuses et il faudra vraiment tout avoir à l’œil.

Les capacités spéciales des différents peuples donnent des parties vraiment différentes. Là aussi, l’auteur a distillé une progression avec des factions simples et d’autres réservées aux joueurs expérimentés.

Ce qu’il faut vraiment savoir c’est que la meilleure configuration du jeu pour débuter est le tête à tête. Contrairement à l’habitude, « Theseus » est avant tout un jeu à deux qui peut se jouer aussi à 3 ou 4. On retrouve dans la configuration à quatre un jeu en équipe qui va être très chaud et mouvementé.

Le jeu devrait sortir en mai ou juin car il a pris un peu de retard. Nous vous préparons deux Tric Trac Tv sur le sujet !


« Theseus : La Station abandonnée »
Un jeu de Michal Oracz
Illustré par Tomasz Jedruszek, Michal Oracz, Mariusz Gandzel, Piotr Foksowicz
Publié par Iello
2 à 4 joueurs
A partir de 8 ans
Langue de la règle: France
Durée: 45 minutes
Prix: 40,00 €


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (4)

Default
brunogaia
brunogaia

A noter: j'ai le jeu en VO depuis les préco "Essen" et je n'ai pas cessé d'y jouer depuis!

Kerquist
Kerquist

Parler de placement d'ouvriers dans Theseus, ça me parait un peu inapproprié, étant donné que ce terme a une signification précise qui ne s'applique pas ici.

On pourrait peut-être parler de placement d'unités, pour un jeu d'affrontement effectivement basé sur le placement.

brunogaia
brunogaia

Certainement un des meilleurs jeux auquel j'ai joué depuis.... Neuroshima Hex! Michal Oracz a ce petit quelque chose en plus, y'a pas à dire.

Excellent jeux à deux (je n'y ai joué qu'à deux, je ne prononce pas à 3 ou 4 donc)

Excellent?

Non, plus que ça: avec Neuroshima et BattleCON il est dans mon top trois (et je joue beaucoup)

Pitpipo
Pitpipo

J'ai en VO et le jeu est vraiment très très bien (très tactique à deux joueurs, un poil plus chaotique à trois ou quatre)