Docteur Mops

The city est arrivé en français

The city est arrivé en français

Sorti initialement chez Amigo l'année dernière, "The City" avait déjà bien fait parler de lui chez les amateurs car quand le créateur de "Race for the Galaxy" publie un nouveau de jeu de cartes; c'est l'assurance d'un petit frisson dans l'échine du joueur éclairé.

On peut dire sans se tromper que "The City" est un "Race for the Galaxy" plus simple et donc plus abordable.

Default


Et afin de conforter cet aspect terre à terre, on redescend de l'espace infini et au-delà pour retrouver le sol d'ici et y construire non pas un empire mais une ville.

Default


On retrouve donc un gros paquet de cartes qui toutes ou presque représentent des bâtiments, personnes ou structures qui participent au développement d'une ville moderne.

Le principe est très simple : Vous avez une main de cartes piochées aléatoirement, vous en choisissez une qui représente le chantier du tour et vous la posez devant vous dans ce qui va être l'espace de votre ville.

Cette carte a un coût qu'il vous faut payer en ... cartes. Un point de coût = une carte défaussée. Sachant que vous commencerez la partie avec 5 cartes et que certaines cartes coûtent plus de 5, il va falloir trouver un moyen.

Sur les cartes vous pourrez voir également le nombre de points de victoire qu'elle rapporte ainsi que le nombre de cartes qu'elle vous permet de piocher.

C'est donc en construisant que vous piocherez de plus en plus de cartes en début de tour. Par contre, vous ne pourrez en conserver que 12 maximum en main.

Du coup, certaines cartes sont intéressantes pour l’augmentation de la pioche, d'autres pour les points qu'elles rapportent.

Default


Et puis il y a aussi des cartes conditionnelles qui vont vous permettre de jouer des combinaisons.
Certaine cartes possèdent des caractéristique (nombre de fontaines, voitures ou caddies) qui correspondent à leur qualité sur le confort (?), les déplacements ou le commerce.
Certains personnages ou bâtiments vous feront gagner des points ou piocher des cartes en fonction du nombre de ces qualités déjà posées dans votre ville.

Les cartes les plus avantageuses sont souvent soit chères (on ne peut donc les poser qu'en fin de partie) soit, elles aussi, soumises à une condition : En général la construction préalable d'un bâtiment donné.

Quand un joueur atteint 50 points de victoire, il remporte la partie. Le système de pioche fait que le jeu s'accélère au fur et à mesure que les joueurs deviennent plus riches piochant plus de cartes et posant des cartes plus rentables.

Le système de conditions étant relativement limité, le jeu s'en retrouve beaucoup plus abordable que son frère ainé de l'espace. Les amateurs de pif paf boum dans ta face seront un peu frustrés par l'aspect "chacun dans son coin" du jeu.

"The City" est une course mais pas un jeu d'affrontements. Tom Lehmann a réussi le pari de faire un jeu de développement facile d'accès qui pourra plaire et être joué par le plus grand nombre.
On regrettera le côté un peu... un peu, des illustrations et notamment celle de la boîte qui ne donne pas une envie irrésistible de jouer.
Ce en quoi vous auriez tort d'après moi d'autant que les jeux calibrés entre familial et connaisseurs poilus ne sont pas légions en ce moment.

Et pour répondre avant que vous ne me posiez la question : Oui une Tric Trac TV est déjà dans les tuyaux !

Jetez donc un coup d’œil aux règles ici-même
On en parle dans les forums de TT ici

"The City"
Un jeu de Tom Lehmann
Illustré par Klemens Franz
Publié chez Gigamic via Amigo
Pour 2 à 5 joueurs pas moins de 10 ans
durée moyenne de partie : 20 min
Disponible en boutiques dès ce jour dans les 12€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

The City
The City
Par Thomas Lehmann
Illustré par Klemens Franz
2-5 10+ 20´
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon
The City
The City
Par Thomas Lehmann
Illustré par Klemens Franz
2-5 10+ 20´
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Commentaires (15)

Default
ludovore
ludovore

Après l'avoir testé je reste un peu sur ma faim. Le jeu fonctionne parfaitement et est rapide, les choix sont effectivement cruciaux à chaque tours, mais je trouve qu'il y a un petit manque d'interraction entre les joueurs qui pourrait en faire un jeu génial. Dans ce style de jeu je préfère quand même San Juan.

Mais cet avis n'engage que moi, je vous conseille de le tester vous même ^^

ocelau
ocelau

il y a effectivement des points commun avec San Juan et RFTG mais aussi des différences à commencer par une fondamentale : pas de système de choix d'action ! donc pas de process de prod, de vente, de conso de PV, d'exploitation de phases adverses. Ca ressemble effectivement à ces 2 là, autant que Agricola à caylus quoi :-)

noro
noro

"Ephémère" (pardon je reviens sur le malentendu) ne caractérisait pas le jeu lui-même mais chaque partie.. car c'est un jeu que j'apprécie beaucoup (moins que Race que je ne trouve presque pas encore assez touffu..mais bon..)

patrice_m
patrice_m

Le nom de cette merveilleuse "City" ne serait pas San Juan ?

amazingjj
amazingjj

Bonjour Docteur

Je parlais de la mécanique : j'ai une main de 5 cartes avec un max de 12. Les cartes je m'en sert soit pour la construction ou en ressources. C'est franchement la meme chose que RFTG. Alors certainement il y a des modifs mais l'ossature est là.

Ceci dit je n'aurai pas dit la meme chose si c'etait un autre auteur qui avait fait ce jeu. Car forcement dans les jeux on retrouve des mecaniques d'autres jeux. Du fait que ca soit le meme auteur, je me pose la question du manque d'inspiration (idem Uwe Rosenberg).

Ca me fait penser un peu comme une suite au cinema. Suivant la qualité des jeux on peux prendre StarWars ou les bronzés (je pense au 3) :)

Docteur Mops
Docteur Mops

@amazingjj : Vous parlez de quoi ? Du thème ou de la mécanique ? Parce que pour dans le premier cas, il aurait pu effectivement imaginer... Non je ne sais pas car le développement à part changer d'époque... Et pour le mécanisme, je partage l'avis de Rody moi qui trouve également que RftG est trop touffu, me voilà avec un gabarit plus à mon goût et figurez-vous que cela me manquait.

amazingjj
amazingjj

allez je balance un beau troll velu :)

Je ne connais pas le jeu mais au vu de la description, l'auteur est en mal d'inspiration ?

Allez je retourne dans ma caverne

jibentus
jibentus

Je possède le jeu en version allemande et après une bonne vingtaine de parties, je peux certifier qu'il n'est pas éphémère du tout. C'est court mais c'est rapide et intense, tant chaque tour révèle des choix cornéliens dans les cartes à poser ou à utiliser comme paiement. C'est très addictif, d'autant plus qu'il y a plusieurs voies possibles pour réussir à gagner, assurant le renouvellement des parties. J'ai tellement aimé que je me rachète la VF pour la peine.

noro
noro

Déjà que je trouve Race trop court et bien trop frustrant..alors là...

Me donne l'impression d'une sorte de jeu volatil qui, à peine ouvert, se dissipe déjà dans l'air...Pfou, faut être prévenu ! Bon mais éphémère !

Yzarc
Yzarc

J'attends la TTTV avec impatience pour voir ce qu'il en est.