samantha484

[Test] Vérone

[Test] Vérone

Roméo et Juliette, une tragique histoire d’amour avec un grand A, où les Capulet et les Montaigu se détestent au point de mener leurs enfants à la mort. Dit comme cela ce n’est pas très gai. Mais laissons de côté cet aspect fataliste, pour nous concentrer sur le jeu de société. Pour gagner vous devrez avoir de l’influence : saurez-vous alors envoyer les bonnes personnes au conseil, ou bien en exil ?

Default


Vérone
Un jeu de Michael Eskue
Illustré par Mathieu Leyssenne
Publié par Ferti
2 à 5 joueurs
A partir de 8 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 20 minutes
Prix: 12,50 €


Préambule

Michael Eskue, auteur de For the Win (un jeu de stratégie abstrait où l’on incarne différents personnages : singes, zombies, pirates et bien d’autres), nous propose ici un jeu sur la ville de Vérone. Après son jeu minimaliste Where are thou, l’auteur nous invite à revisiter l’histoire tragique qui oppose Capulet et Montaigu.

Ferti a su trouver une petite perle de plus à ajouter à la liste de ses succès, où l’on trouvait notamment Complots, Taluva, en passant par du jeu plus initiatique comme Yōkaï no mori.

Default

Les règles

Celles-ci sont assez simples. Vous allez incarner différentes figures emblématiques de Vérone afin d’influer sur les conflits qui règnent dans la ville. Et surtout faire en sorte que votre influence vous permette de remporter un maximum de paris. En début de partie vous devrez choisir une couleur et recevrez les pions correspondant à celle-ci, d’une valeur de 0, 3, 4 et 5 points (dans la variante vous ajouterez un pion poison et un antidote). Vous placerez la carte Conseil et la carte Exil l’une à côté de l’autre afin de reformer le dessin présent dessus, puis le premier joueur distribue une carte à chaque joueur. Il garde le tas restant et choisit une carte, il passe ensuite le paquet à son voisin de gauche qui en fait de même et ainsi de suite jusqu'à ce qu’un joueur reçoive les deux dernières cartes du paquet. Il en choisira alors une et défaussera la seconde.
À deux joueurs la distribution est différente, on procède ainsi : chaque joueur reçoit 4 cartes, il en garde deux et en passe deux à son adversaire. Une fois cette manipulation effectuée on échange une dernière carte et le jeu peut commencer.

La partie peut maintenant débuter et les points d’influence peuvent se préparer à être joués. Le but ultime étant d’avoir le plus de points en fin de partie. Et pour y parvenir, vous devrez poser habilement les cartes personnages que vous avez en main, soit du côté du conseil, soit du côté de l’exil. Mais prenez garde car chaque carte peut bouger à tout moment grâce aux pouvoirs des cartes de vos adversaires.

Vous avez chacun 4 jetons avec des valeurs différentes qui vont vous servir à parier sur des objectifs et à augmenter votre influence. Dans la boîte déjà bien garnie de Vérone vous trouverez également l’extension qui se compose de 2 jetons par joueur : sur ces jetons vous trouverez un symbole poison et un antidote qui se jouent sur les zones de pari afin d’empoisonner ou de guérir un personnage. Cette extension rajoute une profondeur au jeu qui était déjà fort plaisant.

Default

Le matériel

Le matériel se résume à une petite boîte carrée qui tient dans n’importe quel sac, dans laquelle on trouve : 17 cartes personnages dont certaines ne serviront qu’à 5 joueurs, 8 personnages comportant 3 zones de pari possèdent un objectif de fin de partie qui leur est propre, et 9 cartes à pouvoir sans zone de pari ni objectif, celles-ci possédant un pouvoir spécial tel que « déplacer un personnage du Conseil vers l’Exil ». On ajoute à ceci une carte Exil et une carte Conseil. Vous trouverez également des jetons de pari, ainsi que l’extension qui se compose de deux jetons par joueur avec le poison et l’antidote. Les cartes, illustrées par Mathieu Leyssenne sont d’assez bonne qualité, mais si vous souhaitez garder votre jeu sur le long terme, des protège-cartes pourraient être un plus. Les jetons sont en bois de différentes couleurs, sur ce point il n’y a vraiment rien à redire, même les autocollants sont au top, ni trop grands ni trop petits. Les règles sont bien écrites et faciles à lire avec des exemples clairs, juste ce qu’il faut.

Default

Le ressenti durant les parties

Les coups bas sont de mise et le bluff n’est pas le dernier à s’inviter à la table. Si le suspense est bien présent tout au long de la partie, les ennemis ne seront pas en reste, jouant une carte défaisant les plans que l’on venait de mettre en place. Les jetons sont posés avec réflexion et stratégie sur les zones de pari. La partie prend fin lorsque toutes les cartes ont été jouées. Les parties sont rapides et intenses.

Le décompte des points arrive alors : on retourne ses jetons, compte ses points et le chanceux gagnant sourit sournoisement.

Bien sûr avec l’extension les parties se renouvellent encore plus, et le vil poison fait son effet sur les pauvres personnages qui ont eu le tort de se trouver à portée de main d’un adversaire fourbe et mesquin. C’est vif, malin et avec un certain plaisir sadique, Vérone cache bien son jeu.

Default

La durée de vie

Un petit jeu facile à ranger, mais qui selon moi sera souvent sorti. Que ce soit en famille, entre amis ou même avec de grands enfants, Vérone trouvera toujours un public et les parties rapides ne pourront que se succéder. Grâce aux mains qui changent à chaque partie, le jeu se renouvelle facilement et la partie à peine terminée, l’envie de prendre sa revanche se dessine déjà. Les jetons de l’extension rajoutent du renouveau au jeu et pimentent les parties avec brio.

Default

Mon avis

Vérone est un petit jeu comme je les aime, il est rapide et malin. Il saura sans aucun doute se trouver une place de choix sur vos étagères, c’est pas la place qu’il prend, afin de ressortir régulièrement. Les règles sont vite apprises et le jeu coule de source. Aucun besoin de se replonger constamment dans les règles, ce qui serait assez usant pour un jeu de ce format. Les parties sont courtes et du coup c’est l’idéal pour une petite pause café. Ce qui m’amène à sa nomination comme jeu de la pause café, et de la remise du prix du même nom. Car que l’on soit 2 ou 5 autour de la table le plaisir reste le même et l’envie d’y revenir est toujours présente. Vérone est un jeu qui m’a beaucoup plu, de par sa mécanique, mais aussi de par son thème et son style graphique. Une véritable perle ludique.

Default

Merci à Quilicus pour la correction.

Plus de test et d'articles sur le site Les 1D Ludiques.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Vérone
Vérone
Par Michael Eskue
Illustré par Mathieu Leyssenne
2-5 8+ 20´

Commentaires (5)

Default
vinser
vinser

Pour ma part , je dois l'essayer ce soir.Un jeu plein de fourberies à priori,de bluff et de coups bas.

J'espère qu'il plaira.

Florian Sirieix

Même impression pour moi, c'est un jeu qui se présente sous la forme d'un jeu de contrôle et de placement, et puis au final c'est beaucoup trop chaotique, on n'a aucun contrôle sur rien, c'est bien dommage.

arthelius
arthelius

Moi j'ai vraiment aimé ce jeu, qui avec peu de matériel propose des parties amusantes et intéressantes avec en plus du suspens. C'est un petit jeu bien sympathique.
Qu'est ce qui ne vous a pas plu Morlockbob et Polo ? ça peut aider les auteurs et ainsi voir ce qu'il peuvent améliorer ou non sur un prochain jeu ;)

morlockbob
morlockbob

okay avec polo... Verone rate son ..coup !

polo_deepdelver

Découvert le week-end dernier à 4 joueurs, et 3 (dont moi) n'ont trouvé aucun intérêt au jeu. Déjà, sans le poison, c'est difficile (double-double guessing), avec c'est complètement injouable, autant jouer au pif. A la limite, je lui préfère presque Coup/Complts.