arthelius

test splash !

test splash !

Un plongeoir, un petit garçon qui saute, aurions-nous à faire à un jeu aquatique ou qui se joue dans l’eau ? Non pas vraiment, même si aucun indice sur le pourquoi de ce nom n’est donné, l’illustration de la boite nous laisse supposer que nous allons construire un plongeoir, et pour être honnête c’est largement suffisant comme prétexte pour avoir envie d’ouvrir la boite.

Default


Splash !
Un jeu de Wilfried Fort, Marie Fort
Illustré par
Publié par Lifestyle Boardgames Ltd
2 à 6 joueurs
A partir de 6 ans
Langue de la règle: Russe
Durée: 15 minutes
Prix: Non renseigné


On plonge ?

Après avoir réparti les pièces entre eux de manière équitable, les joueurs vont pouvoir débuter la partie. Le premier joueur donne une de ses pièces au joueur à sa gauche. Avec assurance celui-ci pose la pièce au centre de la table, créant ainsi la base de la future structure. C’est un gros cube, très bon choix pour donner de l’assise. Puis le joueur suivant fait de même, il donne une pièce à son voisin, mais à partir de là une contrainte s’ajoute, la pièce donnée doit être de la même forme ou de la même couleur. Si le joueur n’en possède pas, il en prélève une dans la réserve d’un autre. La pièce en main le joueur la dépose délicatement sur la première, c’est un petit cube, il faudra faire jouer l’équilibre pour la prochaine pièce. Il s’agit d’un bâtonnet, sa finesse ne va pas aider la colonne à se maintenir, surtout que la suivante n’est autre qu’une plaque. Ça tangue, mais le joueur parvient malgré tout à trouver un point d’équilibre. La suivante, de nouveau un cube, se pose délicatement sur le haut de la tour qui tremble. Il glisse et finit par entrainer dans sa chute les deux pièces précédentes. Le joueur ayant donné la pièce reçoit alors une récompense, un petit joyau, en posséder 3 vous fait gagner la partie, tandis que le fautif récupère toutes les pièces tombées, dans la limite de 3 pièces. Heureusement, il n’y en avait pas plus pour cette fois. La future tour sera construite sur les ruines de la première. Vider sa réserve de pièces permet également de remporter la partie. Une variante par équipe est également proposée.

Default

Badaboum

On passe les pièces, ça tombe, on récupère des gouttes, d’autres les pièces, et la partie se poursuit ainsi dans le suspense et la tension, tandis que la fourberie de certains à donner les pièces les plus récalcitrantes à poser se fait sentir dans l’ombre. Mais lorsque la tour prend forme et s’élève assez haut, une sorte de coopération prend vie, l’idée de la faire tomber n’est plus là, elle est remplacée par l’envie de construire la plus haute pile possible, c’est amusant à vivre.

Les pièces sont un peu petites, mais elles permettent de bien tenir dans la boite et de donner plus de challenge pour être posées. On oubliera vite cette première impression lorsque ça sera à notre tour de poser le fin bâtonnet sur le petit cube en équilibre.

C’est rapide, c’est amusant, ça ne prend pas de place, bref Splash remplit son office et offre un bon moment de détente aux joueurs. Pas de besoin d’avoir un bon niveau, et d’être très âgé pour y jouer, même les enfants y trouveront leur compte. La présence de tactique permet de contrebalancer la partie et donner un peu de consistances aux joueurs qui aimeront prévoir un tant soit peu leurs futurs tours. Un jeu à l’odeur de vacances.

Default

Les règles, cet élément crucial

J’avais envie de revenir sur les règles dans un paragraphe à part. Car voilà il faut le dire à l’ouverture de la boite, Splash n’impressionne pas vraiment. On se saisit des pièces et l’on se dit que le jeu va être simple, et il l’est, mais pas autant qu’on pourrait le croire.

À la première distribution, on se demande pourquoi chacun ne prend pas toutes les pièces d’une même couleur. Puis l’explication est donnée quelques secondes après, lorsque l’on comprend que l’on ne va pas jouer ses pièces, mais celles que nous donne notre voisin. Première surprise et élément de règle qui change la donne. La seconde survient lorsque la tour tombe et que l’on comprend que la personne qui a choisi et donné la pièce reçoit une récompense. D’un seul coup on comprend que le choix des pièces est crucial, comme le fait qu’elles ne soient pas toutes de la même couleur. Autre trouvaille le fait d’aller chercher une pièce manquante dans la réserve d’un autre, ce qui lui permet de s’approcher ainsi de la victoire. De même pour le fait de devoir jouer une pièce de même couleur ou forme.

Default

C’est tous ces petits points qui font que Splash est intéressant et n’est pas un banal jeu d’empilement à l’ancienne, mais un jeu original et réfléchi. On voit bien lorsque l’on décortique les règles, que malgré le matériel limité, celles-ci n’ont pas été à la facilité, et avec un peu d’astuce ont offert au jeu un peu de profondeur et de tactique. Pourtant combien de fois avons-nous joué avec des pièces en les empilant, sans jamais voir dans cette action un futur jeu intéressant. Et si je voulais revenir sur ce point, c’est que cela démontre le talent et le savoir-faire du créateur derrière le jeu, n’étant pas un simple exécutif ludique. Et que malgré la simplicité du matériel, les règles qui sont écrites par le créateur font véritablement toute la différence. La création et l’idée brillante sont là, les pièces n’étant que le moyen de mettre en œuvre le jeu. Ne négligeons pas les petits jeux, car il y a souvent du génie ou de l’inventivité derrière, et malgré les nombreuses sorties chaque année, de nombreuses choses restent à faire.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires

Default