arthelius

test invazions

test invazions

Les zombies sont à vos trousses, ils viennent de franchir la petite barrière en bois du terrain vague, et déjà leurs doigts décharnés grattent inlassablement la lourde porte en métal du hall d’entrée. Votre barricade de fortune les retient. Oui mais pour combien de temps encore ? Est-ce que vous arriverez à trouver un remède et à survivre à cette apocalypse cannibale ? Car au fond vous êtes seul contre tous.


Invazions
Un jeu de Benoit Bannier
Illustré par Anne Masse
Publié par La Boite De Jeu
2 à 4 joueurs
14 à 99 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 45 minutes
Prix: 35,00 €


Règles :

Invazions propose de jouer les deux camps d’un conflit humano-zombiesque, dans un jeu asymétrique. Les zombies devront réussir à récupérer 5 cartes "zombie libéré", tandis que les humains devront réunir 30 points de recherche.

Au début du jeu on va choisir un scénario, qui va alors nous imposer de jouer avec certaines cartes. Puis chaque horde (joueur zombie) va récupérer sa main de 5 cartes, dans laquelle il trouvera 2 styles de cartes : les zombies et les cartes rage. Les premières sont les créatures avec des pouvoirs et une certaine puissance d’attaque indiquée sur la carte ; vous pouvez en jouer 3 par tour. Les secondes sont les cartes rage, qui sont des évènements offrant des pouvoirs ; vous pouvez en jouer une par tour, sauf si le texte d’une carte vous dit le contraire. Chaque joueur dispose de la même main. Ces cartes sont les moins puissantes du jeu.

Quant à l’humain, il va piocher dans son deck 5 à 7 cartes, selon le nombre de joueurs. On trouvera des cartes humains, avec des pouvoirs et une certaine résistance, ou bien des cartes bravoure qui vont vous permettre d’interagir dans le jeu à différents moments. À son tour de jeu, le joueur humain jouera ses cartes en utilisant ses ressources (représentées par des jetons dont le nombre diffère selon le nombre de joueurs, ou grâce à certaines cartes), en les posant sur les lieux afin de les défendre. Il y a également les cartes recherche qui permettront de gagner des points bonus sous certaines conditions. Puis il place la carte barricade qui empêche les zombies d’attaquer un lieu avec plus d’une horde.

Puis c’est au tour des zombies. Chaque joueur place sa carte horde face au lieu qu’il veut attaquer, puis joue ses cartes. À ce moment le joueur humain peut jouer une ou plusieurs carte bravoure, afin de contrer une horde ou du moins l’affaiblir. Ensuite on regarde la valeur d’attaque des cartes zombies, puis on voit si les zombies ont réussi ou non à pénétrer le lieu. S’ils ont réussi, ils peuvent alors recruter une carte parmi celles proposées sur ce lieu, puis dévorer les humains ainsi que les expériences si cela est possible. Puis le joueur humain compte ses points de recherche qu’il ajoute au compteur.

Les joueurs zombies se défaussent de toutes leurs cartes, celles jouées et celles de leur main, et repiochent 5 cartes. Quant au joueur humain, il renouvelle sa main jusqu’à avoir le nombre initial de cartes.

J’ai vraiment résumé l’ensemble, mais cela vous permet d’avoir une bonne idée des règles en général. Pour plus d’informations je vous invite à visiter leur site, et à regarder les vidéos disponibles. Et n’oubliez pas cette instruction inscrite sur le livret des règles « Ceci n’est pas une carotte, il est fortement déconseillé de tenter de le râper et de l’ajouter à une salade. », vous êtes prévenu !

Default

Matériel :

Invazions est un jeu de cartes, vendu dans une boite assez grande, qui pourra accueillir par la suite des extensions, mais en l’état ce sont des séparations en mousse qui la remplissent. Quelques pions pour figurer les ressources ainsi que 4 dés et un compteur de points rotatif sont les autres éléments que vous trouverez dans cette grande boite. Les illustrations des cartes sont tout à fait raccord avec le thème, sombres, inquiétantes mais sobres donc assez lisibles malgré tout. Peut-être que quelques icônes supplémentaires auraient pu aider à la compréhension, surtout lors des premières parties. Des exemples et quelques visuels en plus dans la règle auraient pu être une bonne chose, mais il existe plusieurs vidéos sur le site qui permettent de prendre en main le jeu de façon plus intuitive. Mais rassurez vous, une fois quelques parties faites, il n’y a plus aucun problème de compréhension.

Il s’agit d’une bonne édition, surtout pour un premier jeu, où il n’y a que peu de défauts (les icônes par exemple), voire même seulement des petites améliorations à faire pour les prochaines éditions, mais rien qui nuise vraiment à l’expérience de jeu.

Default

Ressenti lors des parties :

Invazions vous propose de jouer soit les humains et dans ce cas vous serez seul face aux hordes zombies. Ou bien justement les zombies, qui pourront être joués par 1,2 ou 3 joueurs. D'ailleurs, les 3 configurations sont bien ajustées, même si pour ma part la préférence va à la configuration à 3 joueurs, qui me semblent plus équilibrée et moins injuste pour les humains (sont fragiles les pauvres). Les sensations et les buts étant alors différents, de même pour les ressentis. Ce qu’il y a en commun c’est que dans tous les cas l’ambiance est bien rendue, et la survie ou l’invasion sont des objectifs que l’on ressent facilement, cela est très bien rendu. C’est d’ailleurs un point qui m’a beaucoup plu dans le jeu, et qui permet de bien rentrer dans l’ambiance de celui-ci.

Sur mes multiples parties je n’ai pas eu l’impression qu’il était plus simple ou plus complexe de jouer les humains ou les zombies. Toutes les parties se sont jouées sur le fil du rasoir, et ne se sont déterminées que sur les derniers tours. On stresse, on calcule ses coups, on discute de stratégies, les parties sont très dynamiques et il n’y a pas de temps mort. Et au final, on a autant envie de survivre que de dévorer le pauvre joueur humain.

L’ambiance est essentielle sur ce style de jeu, et dans Invazions celle-ci est excellente, elle nous plonge directement dans le thème, avec le stress que celui-ci implique.

Default

Durée de vie :

Le jeu propose de nombreux scénarios, avec différentes configurations, utilisant différentes cartes. Ce qui lui permet de bien se renouveler, et de ne pas proposer toujours le même jeu. Ajoutez à ceci le hasard des pioches, le nombre de joueurs qui peut différer et vous obtenez un jeu à la durée de vie intéressante, surtout avec la sortie des nouvelles extensions (que j’ai pu tester en exclusivité, et qui semblent très prometteuses). Le seul défaut à ce niveau, c’est le tri et la mise en place du jeu qui peut être un peu longue (moins de 10 minutes) pour ce style de jeu. Mais vous aurez vite fait de prendre le pli et de retrouver les cartes nécessaires pour un scénario, surtout si vous les séparez bien grâce aux mousses ou à des élastiques.

Que ce soit entre amis ou lors d’une soirée thématique, Invazions aura parfaitement sa place sur les tables de jeu, de même que l’on aura envie de revenir dessus pour tester différentes tactiques. De plus le fait de jouer alternativement les humains ou les zombies (enfin selon l’envie des joueurs), est aussi un excellent point pour la durée de vie.

Default

Mon avis :

Lorsque j’ai découvert Invazions j’avais un peu peur que le jeu se rapproche plus du jeu de rôle sous forme de cartes, et soit donc assez lourd. Or il n’en n’est rien : sans être un jeu simple, Invazions est un plaisir, qui dispose de plusieurs tactiques et approches de jeu, ainsi qu’une bonne durée de vie. Tout ceci sans oublier l’ambiance qui est vraiment présente et bien retranscrite. L’équilibre des cartes est bien respecté, et bien que certaines soient puissantes, il y a souvent des contreparties. De même, le jeu se basant sur le deckbuilding et donc un certain hasard de la pioche, le fait de recruter les cartes au fur et à mesure lui permet d’être assez équilibré et de ne pas être trop punitif envers le joueur malchanceux.

Pour moi Invazions est donc un excellent jeu auquel j’ai pris plaisir à jouer lors de plusieurs parties, et que je vous recommande si vous aimez le deckbuilding, les zombies et les jeux possédant une ambiance palpable.

Default

Merci à Quilicus pour sa correction.

Plus d'informations et des vidéos sur le site de l'éditeur.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

1Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Invazions
Invazions
Par Benoit Bannier
Illustré par Anne Masse
2-4 14-99 45´

Commentaires

Default