test el gaucho

test el gaucho
arthelius

Qui n’a jamais rêvé d’être un cow-boy ? De courir sur son cheval le long des grandes plaines verdoyantes, au gré du vent et de l’horizon qui s’offre à nous. Vous n’allez pas devenir cette personne, mais on s’en approche avec El Gaucho, qui ne vous propose pas de grandes chevauchées sauvages, mais au moins de devenir gardien de bovins. Moins glamour ? Peut-être un peu, mais cela est bien plus rentable. Alors saurez-vous être un bon Gaucho ?

Default


El Gaucho
Un jeu de Arve D. Fühler
Illustré par Dennis Lohausen
Publié par Argentum Verlag
2 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 60 minutes
Prix: 35,00 €


Préambule

Arve D. Fühler est l’auteur de Scharfe Schoten et Pagoda, deux jeux qui semblent n’être sortis qu’en Allemagne, et auxquels je n’ai jamais joué pour tout vous avouer. Mais les deux jeux semblent assez éloignés de celui dont nous traitons aujourd’hui.

L’éditeur Argentum Verlag, n’est pas forcément très connu en France si ce n’est grâce à Hans Teutonica. El Gaucho s’inscrit parfaitement dans sa ligne éditoriale, qui comporte beaucoup de jeux assez imposants et assez typés, à l’allemande avec des cubes et des actions. Un éditeur qui gagnerait à être connu dans nos contrées.

Règles

Le but est simple et clair : avoir le plus d’argent à la fin de la partie en vendant vos troupeaux de bovins. Pour ce faire, vous allez devoir récupérer des tuiles vaches sur le plateau, et vous aider des différentes actions disponibles en choisissant et utilisant les bons dés.
Ces tuiles disposent de 2 chiffres : un gros en haut à gauche qui détermine la valeur des dés que vous devrez employer pour pouvoir poser un de vos gauchos sur cette tuile, et un second plus raisonnable qui détermine lui aussi la valeur des dés, mais cette fois-ci pour poser un gaucho couché, avec le risque que cela implique.

La somme totale des bovins de chaque ligne ne peut dépasser 20, ce qui va grandement influencer le jeu, car pour créer vos troupeaux vous allez devoir les ranger par ordre croissant ou décroissant. Impossible (sauf action spécifique) d’introduire un bovin entre deux autres. Heureusement, vous pouvez constituer plusieurs troupeaux en même temps, mais tous les bovins d’un même troupeau devront avoir la même couleur.

Default

En début de tour le premier joueur lance les dés dans le rodéo à dés (leur nombre varie et augmente en fonction du nombre de joueurs). Puis dans le sens du tour, les joueurs vont pouvoir prendre, additionner et jouer jusqu’à 2 dés. Mais attention, le fait de poser son gaucho ne permet pas de déclencher l’action immédiatement. Celle-ci ne sera utilisable qu’à partir du tour suivant (et non manche). Le fait de retirer l’un de ses pions sur une action la déclenche donc, mais celle-ci est gratuite et peut être jouée en plus de l’action offerte par les dés, vous n’êtes pas limité en nombre d’actions par tour. Ces dés permettent d’utiliser les actions suivantes sur le plateau :

  • Le souhait, pour une valeur de 1, 2 ou 3, qui permet d’ajouter un dé imaginaire pour un prochain tour.
  • La vente immédiate, pour une valeur de 1, 2 ou 3, qui permet de vendre immédiatement l’un de ses troupeaux et de gagner 5 pièces bonus.
  • Le vol de bœuf, pour une valeur de 4, qui permet de voler et d’intégrer le bœuf d’un de ses voisins à l’un de ses troupeaux.
  • Le réveil/placement de gauchos, pour une valeur de 5, qui permet de prendre la place d’un gaucho adverse couché, ou de relever 2 de ses gauchos sur la pampa (là où se trouvent les vaches).
  • Le bœuf secret, pour une valeur de 6, qui permet de regarder toutes les tuiles de steppe, et d’en prendre 2 avec une valeur maximale de 4, pour ensuite les poser sur un emplacement libre de la steppe pour y mettre 2 de ses gauchos debout. Attention : cette action épuise rapidement la pioche générale.
  • Le tri, pour une valeur de 1, 2 ou 3, et qui ne se joue qu’en fin de manche lorsque vous récupérez les bœufs pour pouvoir en placer un entre 2 autres.

Justement ces bovins, parlons-en, vous allez les récupérer à la fin de la manche, mais seulement si la rangée est complète et que chaque vache comporte bien un gaucho sur elle. Si celui-ci est debout le joueur récupère sa tuile et son meeple, si le gaucho est couché on passe à la suivante. A chaque bovin récupéré celui-ci va être ajouté dans le troupeau selon un ordre numérique. Si cela n’est pas possible cela provoque la vente du troupeau (que celui de cette couleur). La valeur du troupeau étant calculée en multipliant le nombre de tuiles de ce troupeau par la valeur de la tuile la plus importante.

On enchaîne ainsi les tours, jusqu’à épuisement de la réserve, cela entraînant la fin de la partie, après un tour de jeu où l’on ne lance plus les dés, mais où il est encore possible de jouer ses actions. Le joueur le plus riche remporte la partie.

Default

Matériel

Bien, très bien même. Voilà tout est dit. Ah non, c’est pas suffisant, zut. Le plateau assez grand, accueillant de sympathiques barrières afin de créer le rodéo à dés qui n’aura aucun mal à titiller la curiosité des joueurs. Chaque action est bien résumée et illustrée grâce à des rappels judicieux. Tout est lisible, aucun souci n’est à noter de ce côté-là. Quant au style graphique, il s’inscrit dans la coutume allemande, celle où il est assez compliqué de différencier un illustrateur d’un autre. Le style est frais et assez burlesque, tout en étant maîtrisé, mais il ne sort pas du lot pour autant. Ce n’est nullement un reproche, plutôt une constatation, de la production allemande, et le hasard a voulu que cette réflexion sorte sur le test d’El Gaucho. Ah si, une chose : les petits meeples sont forts sympathiques avec leur forme de cow-boy.

Vous retrouverez donc dans la boîte un grand plateau, des tuiles avec les bovins, des meeples, et des marqueurs pour le score (très bonne idée ces sacs pour les 100 et 200 points). Petit bémol avec la règle qui, bien que traduire, dispose de nombreux défauts de mise en page, mais surtout d’orthographe. C’est dommage, vraiment.

Pour résumer donc il s’agit d’une très bonne édition à laquelle je n’ai pas de reproche à faire.

Default

Ressenti durant la partie

Avec son rodéo à dés et ses vaches bien sympathiques, El Gaucho attire l’œil. Puis, une fois les premiers tours entamés, on commence petit à petit à comprendre comment le jeu va se dérouler et où il va falloir être prudent pour ne pas se faire voler la place. Le système de score bien pensé cimente le jeu dont les briques ne sont autres que les dés et les actions qui les accompagnent. Bien entendu il ne faudra pas être allergique aux dés, car leur hasard est bien là, mais pas si aussi punitif que l’on pourrait penser, car en usant de programmation et d’adaptation vous parviendrez toujours à effectuer une action intéressante. Et c’est là la force du jeu, ne pas se sentir comprimé par celui-ci dans ses choix.

Mais prenez garde, car le jeu est rapide, et aussi fourbe, les autres joueurs n’hésitant pas à vous détrousser pour profiter de votre animal durement acquis. Il faut rester vigilant et tout prendre en compte, sans oublier de vendre ses vaches lorsque cela devient intéressant. À 3 et 4 joueurs le jeu est un peu plus chaotique qu’à 2, mais la récupération des bovins et le vol sera plus aisé. À 2, chaque point compte et optimiser ses tours sera vital.

Les parties rapides donnent envie de les enchaîner, tout ceci étant appuyé par un bon ressenti durant les parties.

Default

Durée de vie

El Gaucho se joue de 2 à 4 joueurs pour des parties d’une heure environ. Si je vous donne cette précision, c’est parce que selon le nombre de joueurs le jeu sera bien différent. À 2 il aura tendance à être calme, tout se déroulant assez facilement, mais à 3 et 4 joueurs c’est parfois la foire d’empoigne avec vol de bovin, de gaucho et filouteries en tout genre. J’ai été assez impressionné par cet aspect, en bien je vous rassure, car ainsi le jeu dispose de 2 facettes qui se complètent parfaitement, permettant de jouer au jeu désiré selon le nombre de joueurs.

Vite mis en place (pour un jeu de ce type), assez simple à expliquer une fois les règles apprises et comprises malgré ses fautes, El Gaucho propose des parties intenses qui peuvent aller assez vite et sur lesquelles il ne faudra pas trainer pour tenter de remporter la partie.

Assez accessible, car logique, il sera approprié avec un public assez large, faisant de lui un bon gateway, si les jeux de gestion n’effraient pas les joueurs en face de vous. Mais cette gestion reste assez légère, avec des actions simples à comprendre grâce au plateau plutôt bien illustré et résumé.

Je ne dis pas que je passerai toutes mes soirées dessus, mais je pense que malgré tout il dispose d’un certain potentiel et donc d’une bonne durée de vie, et qu’une partie de temps à autre ne se refuse pas. Surtout qu’avec les dés et le hasard de la pioche il sera peu courant de refaire 2 fois la même partie, brisant ainsi le sentiment de redondance.

Default

Avis

El Gaucho fut une très bonne surprise, simple à prendre en main, les tours sont rapides, mais les réflexions intenses, tout comme il vous sera demandé de vous adapter régulièrement aux nouvelles offres bovines. Le jeu ne souffre pas de ce sentiment d’être bloqué durant toute une manche, et laisse un choix assez large aux joueurs, et les coups en douce ne sont pas en reste avec le vol de bovins. Contrairement à ce que pourrait laisser supposer le style du jeu, El Gaucho est un jeu rapide, ce qui est un bon point, mais qui peut prendre au dépourvu les joueurs les plus lents, donc gare à vous. Avec ce temps de jeu léger, il n’aura aucun mal à ressortir de temps à autre pour une partie.

Un thème amusant, un matériel sympathique, un jeu rapide, mais aussi différent selon le nombre de joueurs, El Gaucho est un jeu à essayer si vous aimez le placement d’ouvriers et que les dés ne vous font pas peur. Alors saurez-vous prendre le taureau par les cornes ?

Merci à Quilicus pour sa correction.

Plus de tests et d'articles sur Les 1D Ludiques.

Si vous avez aimé le test n'hésitez pas à me soutenir sur Tipeee.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

El Gaucho
El Gaucho
Par Arve D. Fühler
Illustré par Dennis Lohausen
2-4 10+ 60´
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Commentaires (1)

Default
tapimoket
tapimoket

Merci pour cet article... qui j'espère, fara un effet boeuf