Docteur Mops

Tank Hunter 2e, la bataille blindée

Tank Hunter 2e, la bataille blindée

 

Aujourd'hui c'est le jour où nous allons nous promener au Japon pour retrouver des jeux étranges et merveilleux ou pas et l'ambiance sera très blindée avec monsieur Atsuo Yoshizawa dont le jeu Barbarossa, édité en Français par Sans-Détour avait bien fait parler de lui avec son uchronie de seconde guerre mondiale - petites culottes.

Cette fois adieu les dessous affriolants, Tank Hunter deuxième du nom parlera surtout aux passionné(e)s de chars d'assaut.

Certains d'entre-vous auront peut-être croisé ce jeu lors du dernier salon d'Essen puisque, bien que sorti en 2014, le distributeur Japon Brand l'avait emmené dans ses valises.

 

47bb6bea39b248e6ae679883d75a4ca30337.jpe

 

Tank Hunter c'est avant tout un jeu de 1989. Oui déjà ! Et cette nouvelle édition reprend l'essentiel de ce qui existait déjà mais avec de nouveaux visuels et quelques règles remaniées.

De fait, le jeu à l'usage conserve un doux parfum "vielle école" qui va surement en limiter l'usage aux passionnés de chenilles sans papillon. De fait, Tank Hunter ressemble avant tout à une mini encyclopédie de véhicules blindés sous forme de cartes qu'une règle simple permet de transformer en un mini wargame.

Comme c'est l'amour des belles machines de guerre qui prime ici, pas de camp, pas d'époque définie (du moins dans le cadre de la seconde guerre mondiale), le background nous explique que nous sommes dans un futur où des fans reconstituent des batailles avec des reproduction robots d'ancien véhicules. Comme ça, on ne va pas s'embêter avec l'histoire et c'est pratique ! 

9623291600144cfe8851b1a6cd2e6f193bd1.jpe4e7f4ccaf11593062b4951173238599388cf.jpe

Ceci pour ne pas qu'on saute au plafond lors de la première phase de jeu qui est un draft* avec une poignée de cartes qui constitueront la partie du moment. Allemands, américains, italiens, russes, français, tout se mélange pour que chacun puisse choisir ses molosses de métal préférés sans restriction.

Si les tanks sont bien évidement majoritaires, nous trouverons également des canons, de l'infanterie et des cartes événements pour faire des surprises aux copains.

Tout ce qui n'est pas un événement va se disposer devant nous sur la table en deux lignes (faces cachées) : la ligne de front (la seule qui puisse attaquer) et la seconde ligne. Les événements restent dans nos menottes pour être utilisés comme surprises. Un petit déploiement qui ne surprendra donc pas les wargameurs.

 

01fb4843fdae8f962ea6811114fa6dddf56c.pnge744a057bbc81b33f5c7886b2ec8281af9fa.png5c1cad7fb725f5c0a4bd5aa12bc47556cd73.png

 

Comme seules les cartes révélées peuvent attaquer, vous vous doutez bien que les premières actions consistent à partir en reconnaissance. Cela permet de dévoiler une ou plusieurs cartes d'un joueur adversaire. Tank Hunter pouvant ce jouer jusqu'à 8 joueur, nous pourrons attaquer qui nous voulons. Pour découvrir les cartes adverses, il faut révéler une carte possédant la caractéristique Reconnaissance et jeter un dé sous cette valeur. La marge de réussite indiquant le nombre de cartes révélées. Mais si nous échouons, attention à la contre-attaque.

Une fois quelques cartes révélées, les combats commencent avec un principe élémentaire : un jet de dé sous la caractéristique Attaque diminuée de celle de Défense adverse. Et là vous savez quasiment tout ce qu'il faut savoir. Le reste ne sera que variations et accommodations autour de ce principe de base.

e416976ee659e45aec8b31c0991eb62beb78.jpe

 

Et comment gagne t-on ? Chaque carte possède en haut à droite un coût en fonction de sa puissance. Chaque véhicule détruit sera donc un trophée qui rapporte ce montant. À moins que toutes vos cartes ne soient détruites par un méchant avant...

Autant dire que la tactique est assez légère. Et donc, comme je vous le disais, mieux vaut être intéressé par les blindés au risque de rester un peu sur sa faim. Mais quand on aime...
 

 
 

 

* Le draft est un mécanisme de répartition des cartes où chaque joueur en choisit une parmi plusieurs et passe son tas au suivant qui fait de même.

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires

Default