TAINTED GRAIL : Sauvez Avalon de la destruction !

TAINTED GRAIL : Sauvez Avalon de la destruction !
KmylleMuzo

Vous vous éveillez péniblement. Encore un cauchemar. Ils deviennent récurrents ces derniers mois. Vous sortez de votre maison pour découvrir les ruelles du village noyées dans une brume épaisse. Le menhir qui éclairait jadis Cuanacht d'une lumière brillante faiblit de jour en jour. Bientôt, il s'éteindra. Et ce jour-là, les brumes d'Avalon envelopperont la Terre.

Après les très immersifs Nemesis et This war of mine, les Polonais d'Awaken Realms reviennent avec Tainted Grail, un jeu coopératif d'aventure et d'exploration dans l'univers de la légende arthurienne passé par la case Kickstarter (il avait alors réuni plus de 40 000 contributeurs), traduit en français par Edge. Vous y incarnez un habitant d'un village d'Avalon alors que les ombres s'étendent sur la contrée. Au fil des 15 chapitres de cette histoire, vous essaierez de découvrir ce qui est arrivé à l'expédition à laquelle a participé votre maître et tenterez d'empêcher le Wyrd de recouvrir le monde.

TAINTED GRAIL : Sauvez Avalon de la destruction !

Le pitch, histoire de se mettre dans l'ambiance

 

Quelles sont les grands principes du jeu ?

Chaque chapitre demande d’accomplir une quête principale. Vous pourrez découvrir des quêtes annexes au fil de vos pérégrinations dans le monde d’Avalon. La réussite de la quête principale vous permettra d’avancer dans l’histoire tandis que l’échec nécessitera que vous recommenciez le chapitre (il y a donc un côté « die and retry », mourrez et recommencez). La journée est divisée en plusieurs phases, à savoir une phase d’entretien, une phase d’actions et une phase de repos. C’est durant la phase d’actions que vous allez pouvoir explorer le monde d’Avalon et interagir avec lui.

Pour le côté "exploration", Tainted Grail ressemble un peu au 7ème Continent, mais impose une contrainte de proximité avec un menhir pour révéler les cartes qui composent la map. Vous déplacez votre héros sur la carte, parfois cela déclenche des événements, et vous pouvez interagir avec votre environnement via le journal d’exploration qui reprend lieu par lieu les actions disponibles et leurs conséquences. Il peut s'agir de l'obtention de ressources ou d'objets, de la survenue d'une rencontre, du gain d'un statut et bien d'autres choses encore.

Les rencontres se divisent en deux types : combat et diplomatie. Votre personnage dispose d'un deck de combat et d'un deck de diplomatie qui lui sont propres. Lors de chaque rencontre, il va piocher dedans 3 cartes et essayer de les combiner au mieux pour les faire correspondre avec les icônes de la carte de la rencontre (compétences, magie). Ces cartes rencontre nécessitent un certain nombre de dégâts ou de réussites pour être résolues, mais il est toujours possible de fuir si elles s'annoncent trop compliquées pour votre personnage. Ce sera sûrement le cas lorsque vous rencontrerez des gardiens, des ennemis qui, si vous décidez de les fuir, resteront sur le plateau de jeu et se déplaceront à chaque début de journée, rendant obligatoire une confrontation avec eux si vous allez sur le lieu où ils se trouvent.

Tainted Grail

 

Rencontre avec une vermine brumeuse dont Niamh a fait de la charpie

 

Si vous décidez d'explorer le monde d'Avalon avec des coéquipiers, sachez que la plupart des actions que vous pouvez entreprendre peuvent l'être en groupe. Cela permet parfois de diviser les coûts en énergie entre tous les protagonistes, ou de combiner vos efforts lors d'une rencontre pour la résoudre plus facilement. Vous pouvez également vous échanger des ressources.

 

Ressenti après quelques parties

Le matériel est d'excellente qualité. Les figurines de héros et de menhirs sont fabuleuses et très détaillées, un plaisir à peindre si c'est votre truc (jetez un oeil au groupe officiel du jeu sur Facebook pour vous faire une idée du rendu possible) ! Les illustrations oniriques des cartes sont somptueuses, le papier du journal d'exploration bien épais pour résister aux manipulations. Tous les éléments participent à l'immersion dans l'univers, comme c'était déjà le cas pour Nemesis et This war of mine. Il existe également une Monster box qui contient des miniatures représentant les gardiens, elle n'est pas encore vendue en boutique mais vous pourrez peut-être la trouver d'occasion. Mon seul regret : les jetons temps pas toujours très lisibles (entre le 1 et le 4 notamment), et les figurines menhirs très grandes qui, une fois posées sur une carte, la couvrent presque totalement (si en plus vous rajoutez une figurine de gardien et vos héros, c'est le bordel).

L'immersion est également présente dans l'aspect narratif du jeu. L'histoire est très prenante, mêlant exploration et rencontres. On a vraiment envie de découvrir où tout cela va aboutir, d'avancer dans les scénarios. Le journal d'exploration présente un texte d'ambiance pour chaque lieu visité et vous propose plusieurs options d'actions disponibles selon que tel personnage est présent, que vous avez ou non obtenu tel statut, ... Tous ces éléments s'enchaînent logiquement, parfois choisir une option vous mènera sur une fausse piste, et parfois cela donnera un résultat inespéré.

Notre personnage s'améliore grâce aux points d'expérience gagnés au fil de l'aventure, il améliore ses caractéristiques ou récupère de nouvelles cartes à ajouter à ses decks de combat et de diplomatie. On apprend petit à petit à mieux gérer les rencontres, à faire combotter ses cartes. On découvre aussi son histoire au fur et à mesure, son passé, et on a le sentiment de façonner son avenir puisque les choix que l'on fait ont des conséquences sur la suite de l'aventure. Il est opportun de prendre des notes afin de garder une trace de certaines choses, car elles peuvent avoir un impact ultérieurement.

Tainted Grail

 

Mise en place au début du chapitre 1

 

Enfin, j'ai trouvé que, même si Tainted Grail est jouable à 4, il est vraiment plus agréable à 2 joueurs, voire seul. En effet, plus le nombre de joueurs est important, plus la partie risque de traîner en longueur, même si vous formez des groupes qui réalisent les actions ensemble. De plus, les coûts d'activation des menhirs augmentent en fonction du nombre de joueurs tandis que leur durée de vie diminue, et je ne suis pas convaincue que le fait d'avoir plus de héros pour réaliser plus d'actions contrebalance cela. Mais on ne peut pas dire que ce soit une surprise, Awaken Realms ayant communiqué sur le fait que le jeu était à la base prévu pour du solo pendant la campagne Kickstarter.

En résumé, le jeu est très bon, très immersif comme Awaken Realms sait si bien le faire. S'il peut rappeler en certains aspects le 7ème Continent, Tainted Grail est à mon sens plus immersif, mais aussi plus sombre, ce qui ne plaira pas à tous. Les mécaniques sont différentes, l'existence de plusieurs types de rencontres apporte une richesse au jeu. On a réellement la sensation de faire évoluer son personnage et de voir l'histoire être façonnée par nos choix, d'avoir un réel poids dans ce monde. Si vous aimez les jeux d'aventure, les univers marqués et que le "die and retry" ne vous effraie pas, je vous recommande chaudement de jeter un oeil à Tainted Grail dont la version boutiques en français devrait voir le jour en août 2020 !

Si ce genre d'image ne vous donne pas envie, je ne sais pas quoi faire pour vous !

TAINTED GRAIL : Sauvez Avalon de la destruction !

 

 

Père Castor, raconte-nous une histoire...

Je vais maintenant vous partager le récit de mon premier chapitre de Tainted Grail. J'ai choisi de jouer avec Niamh, l'éclaireuse, car ce personnage possède un point dans chaque compétence, ce qui la rend polyvalente. Si vous n'avez pas envie de vous faire spoiler (ou divulgâcher), descendez directement au bas de ce passage pour accéder à la fiche technique ;)

 

Ma première quête consiste à découvrir le secret "Les rites du menhir" afin de raviver celui de mon village, Cuanacht, qui menace de s'éteindre. Pour cela, je ne dispose que de 8 jours. J'ai commencé par réaliser des corvées pour les villageois afin de gagner de la réputation. Puis j'ai demandé de l'aide à mes concitoyens pour me préparer à mon voyage. Ils ont eu la gentillesse de me fournir 2 sacs de vivres, un objet au hasard (j'ai ainsi récupéré un compagnon porcelet), mais j'ai reçu le statut "charognard", car ils n'ont pas grand chose... J'ai ensuite rendu visite aux familles dont les membres s'étaient joints à la première exploration afin d'en apprendre plus et obtenu la première partie du statut "destin de l'expédition". Enfin, j'ai terminé ma journée en me perdant dans les rues balayées par le Wyrd, ce qui m'a fait gagner beaucoup de terreur mais également de la magie. Heureusement, un bon repas m'a permis de calmer un peu mes angoisses. Lors de la nuit, j'ai rêvé que la solution pour trouver les rites du menhir se trouve dans 3 des 8 lieux entourant la ville.

J'ai donc décidé de me rendre dans l'un d'entre-eux au matin du deuxième jour. Il s'agit du Conclave calciné situé à l'est du village. En m'y déplaçant, j'ai dû affronter une vermine brumeuse. Je l'ai battue facilement et cela m'a rapporté un peu de nourriture. J'ai ensuite fouillé parmi les restes calcinés des druides et découvert une bombe fumigène et obtenu le statut "pillard". Puis j'ai écouté aux barreaux de la cage des druides afin de récolter des informations et cela m'a fait gagner de la magie. J'ai enfin prêté attention aux murmures du vent qui m'indiquaient d'entrer dans la cage, ce que j'ai fait. Je me suis laissée agripper par les mains des cadavres, et j'ai glissé sous les ossements, écoutant avec attention leurs chuchotements. Cela m'a fait perdre de la santé et a augmenté ma terreur, mais j'ai gagné de l'expérience, le statut "connaissance calcinée" ainsi que le secret "Les rites du menhir" ! Malheureusement, j'ai aussi appris que je ne pouvais rien faire pour le menhir de Cuanacht... Maintenant que je sais comment raviver les menhirs, il ne me reste plus qu'à trouver un lieu où le faire ! Et justement, le village de Blanc-Lichen, au nord de ma position actuelle, est l'un d'eux !

La nuit a été compliquée, j'ai été attaquée par un vagabond qui a essayé de me détrousser... Heureusement, j'ai réussi à m'en sortir et à l'issue du combat j'ai obtenu un équipement d'aventurier qui me sera sans doute très utile à l'avenir. Je me dirige donc au nord. À mon entrée dans le village, je perds de la réputation (c'est le point faible de Niamh) et un garde suspicieux m'arrête. J'ai dû user de tout mon humour noir, mon empathie et ma rhétorique pour qu'il accepte de me laisser passer, mais j'ai quand même gagné de la réputation dans cette affaire. En explorant le village, je me heurte à quelques habitants agressifs mais je réussis à les raisonner. Je leur demande un peu d'aide, mais ils refusent de me donner quoi que ce soit. Pour finir la journée, je ravive leur menhir en dépensant 3 énergies, un peu de santé, de l'or et un soupçon de magie. Je suis épuisée mais le résultat est là, un gigantesque menhir éclaire désormais Blanc-Lichen, ma quête est un succès ! Je gagne de l'expérience, de la magie, et une carte de combat avancée qui me sera sans doute très utile dans mes futures pérégrinations dans le monde d'Avalon !

 

Fiche technique

Éditeur : Awaken Realms, localisé par Edge pour la version française

Auteur : Krzystof Piskorski et Marcin Swierkot

Illustrateurs : Piotr Foksowicz, Ewa Labak, Patryk Jedraszek, Michal Peitsch, Piotr Orleanski, Jakub Kazmierczak, Andrzej Poltoranos et Piotr Krynski

Nombre de joueurs : 1-4 joueurs

Âge : 14+

Durée : 60-120 minutes

 

Et pour rester dans l’ambiance : téléchargez l’application « Tainted Grail companion » qui vous apportera une bande sonore pendant votre partie ainsi que de l’aide si vous vous sentez perdu. Envie de lecture ? Plongez-vous dans Les dames du lac de Marion Zimmer Bradley qui revisite le destin d’Avalon vu par les femmes. Enfin, côté visuel, comment penser à la légende arthurienne sans évoquer l’excellente série Kaamelott ?

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (11)

Default
Libraman
Libraman
Bel article, clair et donnant une vision alléchante de ce jeu. Je possède déjà le 7ème continentet TWOM, et surtout je suis un vieux rôliste. Tous ce que je vois dans ce jeu c'est la mise en mécanique de ce que le JdR peut apporter de façon magistrale. Je pense que je ferai l'impasse même si, je le répète, l'immersion et la narration ont l'air d'avoir été menées de main de maître.
Chips
Chips
Belle mise en avant d'un jeu absolument passionnant, les sensations sont en effet bien différentes du 7ème continent alors qu'on pourrait croire à plus de similitudes au premier abord (en gros pas grand-chose de commun si ce n'est le territoire sous forme de cartes).

Quelques petites précisions : on est tout de même assez loin du "die and retry" tel qu'entendu dans le jeu vidéo (Super meat boy, Dark souls, Faster than light...) où les morts se comptent en dizaines/centaines. Ici le hasard est réduit à sa portion congrue et, s'il peut t'arriver de mourir, le système est suffisamment bien fait pour ne pas se révéler frustrant (à moins de jouer Beor en solo, mais c'est une autre histoire). Il est même possible de ne recommencer qu'au début du chapitre en cours et pas au début de la campagne (qui est le mode par défaut).
Il faut en revanche être prêt à se laisser parfois porter par le jeu sans forcément pouvoir faire ce que l'on souhaite : si une voie est bloquée, c'est qu'une autre est disponible, et s'entêter ne sert à rien.

Sur les règles, on ne peut pas toujours fuir les rencontres, notamment diplomatiques. Attention, la VF déplore quelques erreurs de traductions, ceux qui la possèdent en parle sur le forum ici : https://www.trictrac.net/forum/sujet/ks-tainted-grail-the-fall-of-avalon-par-awaken-realms?page=25

Kmylle, où en es-tu dans la campagne pour le moment ?
KmylleMuzo
KmylleMuzo
Merci Chips ! Pour l'instant je n'ai eu l'occasion de jouer que le scénario d'introduction et le chapitre 1 (que j'ai recommencé en 3 configurations différentes de joueurs). J'espère avoir très rapidement le temps de m'y replonger, et peut-être de continuer le récit de Niamh :)
Logan
Logan
Très bon article. Mais je suis toujours un peu perplexe. D'un côté je n'aime pas les jeux "survival" du type "Robinson Crusoe" ou pire "this war of mine" où le hasard est maître et où j'ai l'impression que je m'en prends plein la figure sans jamais rien de positif et sans rien maîtriser. D'un autre côté j'adore les univers fantastiques avec aventure et combos de cartes du type de "Mage Knight" (un très gand jeu !) et je joue principalement en solo. Donc je me demande vraiment si ce jeu est pour moi ou pas.
KmylleMuzo
KmylleMuzo
Merci beaucoup ! Effectivement, il n'est pas évident de te répondre. Il y a un côté "survival" avec la gestion de la nourriture par exemple, mais il n'y a pas que cela, c'est aussi une course contre la montre pour éviter que tous tes menhirs ne s'éteignent. Je dirais que c'est aussi un jeu d'apprentissage. Parfois, tu vas aller dans une direction et il va t'arriver des bricoles, du coup tu sauras que la prochaine fois il ne vaut mieux pas y revenir, ou alors avec un matériel spécifique. Tu découvres vraiment au fur et à mesure. Si comme mon mari, tu n'es pas fan du "die and retry" et de la recherche de la meilleure voie pour faire ton chemin, ce n'est pas pour toi. Si au contraire tu as envie d'une expérience immersive, parfois frustrante mais toujours passionnante, qui va t'occuper pendant des dizaines d'heures (et des extensions suivront !), fonce !
Chips
Chips
Je nuance un peu : on est tout de même assez loin du "die and retry" tel qu'entendu dans le jeu vidéo (Super meat boy, Dark souls, Faster than light...) où les morts se comptent en dizaines/centaines. Ici le hasard est réduit à sa portion congrue et, s'il peut t'arriver de mourir, le système est suffisamment bien fait pour ne pas se révéler frustrant (à moins de jouer Beor en solo, mais c'est une autre histoire). Il est même possible de ne recommencer qu'au début du chapitre en cours et pas au début de la campagne (qui est le mode par défaut).
Il faut en revanche être prêt à se laisser parfois porter par le jeu sans forcément pouvoir faire ce que l'on souhaite : si une voie est bloquée, c'est qu'une autre est disponible, et s'entêter ne sert à rien.
Logan
Logan
Merci pour vos remarques. Si le hasard est moins présent que dans Robinson et This war of mine, malgré le côté un peu survival, d'après vos commentaires ce jeu pourrait bien finalement me plaire.
sunderkayl
sunderkayl
Excellent article, qui me fait d'avantage regretter d'avoir choisi la livraison en une vague, heureusement en VO...
Ça donne très envie d'y jouer 🤪
KmylleMuzo
KmylleMuzo
Merci beaucoup ! Je te comprends, avoir dû attendre la première vague de la VF était déjà une torture !!! Courage, la deuxième vague en VO devrait arriver d'ici la fin de l'année ;)
JohanMuzo
JohanMuzo
J'ai de quoi peindouiller ^^
KmylleMuzo
KmylleMuzo
et vive les OSL !