Docteur Mops

Sylvion, de le qu'est-ce que c'est ?

Sylvion, de le qu'est-ce que c'est ?

Default

Connaissez-vous les mystères de l’Onivers ?

Non je n’ai pas de défaut de prononciation. L’Onivers avec son grand O est l’univers Onirique de monsieur Shadi Torbey. Un univers posé avec son premier jeu Onirim, publié en 2010 et qui est devenu papillon sous les bons soins de l’éditeur Canadien Filosofia avec une nouvelle version en 2014.

L’Onivers est une trilogie. Trois jeux différents dans le même univers. Un univers créatif qui tient tout autant aux règles de Shadi Torbey qu’aux illustrations incroyables de Elise Plessis, une artiste vivant en Islande. Le premier fut donc Onirim, sous peu paraitra Sylvion dont nous allons parler ici, puis enfin viendra le troisième jeu et là nous avons encore un peu de temps avant de nous pencher sur son berceau.

Default

La première chose remarquable, et il faut le souligner, c’est qu’on peut se poser la question de savoir comment de tels jeux ont réussis à être édités ? Des jeux orientés sur le mode solo, une illustratrice au style très reconnaissable et singulier. On sort de très loin du plan-plan habituel et des traditions éditoriales du milieu. Bien sûr, on peut trouver de la singularité et des prises de positions éditoriales un peu plus fortes que l’imagerie habituelle de temps à autres. De plus un auteur qui arrive avec son projet et sa propre illustratrice ! En général cela ne passe pas et l’on peut se dire que c’est tant mieux quand on voit le look de certaines productions indépendantes qui ont toujours un cousin qui dessine … bien. Bref voilà un vrai parti pris et qui dit parti pris dit risque commercial. Alors bravo et merci à Filo et son corolaire Z-Man pour nous proposer de si belles choses. Ce n’est pas si courant et il fallait le préciser. Et le soutenir aussi…

Default

Des gentils

Mais trêve de compliments, revenons à nos arbres. Sylvion c’est la forêt d’Onirim. Un chouette endroit un peu magique. Enfin chouette avant que Ravage ne vienne y trainer ses sales pattes. Ravage pas le magazine hein ? Non le boss des élémentals de feu. Un vrai sale type celui là. Il ne pense qu’à tout réduire en cendre.

Il est donc temps de prendre en main la destinée de Sylvion aidé en cela par les arbres, les fontaines et les animaux qui vivaient jusque là en paix.

Default

Des méchants

Concrètement Sylvion nous propose un jeu dans l’esprit des tower défense. D’un côté quatre paquets des forces de Ravage vont à chaque tour s’avancer sur un tableau de 4 sur 4. Les autres côtés de cette zone de jeu seront constitués des cartes de forêts. En début de partie, Ravage a déjà cramé quelques arbres. Il faudra d’une part éviter que les autres ne périssent dans les flammes et qu’en fin de jeu, les arbres puissent se régénérer pour que la forêt renaisse.

Default

D'un côté des arbres fleuris, d'autres déjà calcinés et en face une invasion incandescente

Sylvion est un jeu solo mais il est également possible d’y jouer en duo en coopération. Les premières cartes de Ravage seront révélées à chaque tour. La plupart sont des élémentals de feu qui vont s’avancer peu à peu en direction des arbres. D’autres cartes seront des capacités spéciales leur permettant, par exemple, de précipiter l’avance des élémentals.

En plus d’être auteur de jeu, Shadi Torbey est chanteur d’opéra. Tenu de par sa profession à des déplacements et des moments de solitudes, cet amateur de jeu d’esprit s’est mis à créer des jeux pouvant se jouer seul mais à deux une fois rentré à la maison.

Les joueurs disposent de cartes en mains pour contenir tout cela. Les fontaines viendront se poser dans l’aire de jeu pour immobiliser ou détruire les élémentals. Les arbres viendront également y prendre place mais ils ne sont pas combatifs. Si les méchants ne les brulent pas, ils concourront à ce que la forêt repousse en fin de partie.

Les animaux disposent chacun de pouvoirs variés. Les sages hiboux permettent de piocher des cartes, les piquants hérissons effraient des élémentals fraichement débarqués, les éléphants peuvent détruire ceux qui se sont déjà avancés tandis que les baleines déplacent les élémentals. Des baleines dans la forêt ? Je ne vois pas ce qui vous pose souci avec ça sale vilain pragmatique raseur de pâquerettes.

Default

Et donc il y a aussi des cerfs. Ils font repousser la forêt DURANT la partie

La où il va falloir gérer c’est que les cartes ont un coût pour pouvoir être jouées. Ce coût ce paye en cartes de sa main. Il va donc falloir choisir quoi et quand jouer en fonction de la menace. Dans les parties à deux, c’est le partenaire qui doit payer pour nous. Il faudra donc ce mettre au diapason pour agir.

Comme l’Onirim, le jeu ne se contente pas de ces simples règles. Le jeu que nous venons de vous décrire est le jeu de base. Il en existe une version avancée qui reprend les éléments décrits ici avec de nouveaux. Faciles à reconnaître ils possèdent un symbole.

Default

Ceux là ne pensent qu'à tout brûler

Cette version avancée se jouera après quelques parties quand on connaît bien les cartes de bases des attaquants et des défenseurs. Car cette fois nous allons drafter. Drafter si vous découvrez ce thème signifie choisir ses cartes dans des lots.

Seulement nous parlons ici de monsieur Shadi et ce draft est particulier. On mélangera les cartes de bases et avancées et l’on en tirera quelques unes que nous disposerons en lignes. Ces lignes formeront donc aussi des colonnes. À chaque révélation d’un nouveau lot de cartes nous devrons choisir le contenu d’une des colonnes. Elles viendront rejoindre les cartes de notre paquet pour cette partie. Mais Ravage est déjà là ! On retourne une carte Ravage et l’on découvre un numéro au dos. C’est le numéro de la colonne que Ravage va détruire. Zou ! Toutes ces cartes sont défaussées ! Voici donc un système de draft qui permet de choisir ses cartes mais avec une adversité. Une vraie belle et bonne idée.

Default

Et puis si, comme il est probable, vous deveniez accro, le jeu comporte deux extensions avec de nouvelles règles et de nouvelles cartes donc de nouveaux pouvoirs (donc de nouvelles combinaisons tactiques) et même de nouvelles conditions de victoire alternatives.

Tout cela assure une vraie progression de jeu et une rejouabilité extrême.

Ce nouvel opus sera disponible en boutiques le 11 mai 2015. Vivement !

Default


Sylvion
Un jeu de Shadi Torbey
Illustré par Elise Plessis
Publié par Filosofia
1 à 2 joueurs
A partir de 10 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 35 minutes
Prix: 19,95 €
Disponible le 11 mai 2015


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette article

Commentaires (8)

Default
arckaon76
arckaon76

Oui, Urbion (Anciennement Equilibrion) a été oublié dans l'histoire :p

niavuag
niavuag

@arckaon76 Dans le papotage ils en parlent et disent qu'il est possible qu'il revienne par la suite, mais ils avaient la volonté de sortir la gamme avec des nouveaux jeux, et de ne pas commencer par deux sorties d'ancien jeux.

Sinon, Sylvion n'est toujours pas sorti, à priori les semaines à pont n'arrangent pas les choses.

prunelles
prunelles

Vraiment une belle et bonne collection ! Très bons souvenirs lors du Festival'en jeux !

Totoche
Totoche

Ah, j'avais bien aimé lors du passage en TTTV.
Vais me le repasser pour me re-convaincre.

ericbad
ericbad

Quel Onivers impitoyable !

ReiXou
ReiXou

Le 3é opus s'appellera Castellion si j'ai bien tout compris.

Chips
Chips

@ReiXou Le quatrième ! Sylvion est le troisième de la fratrie, précédé par Equilibrion

Hojyn
Hojyn

Ho ho, voilà qui fait bien envie ! :)