Timi

Sur le Vif! Review de Gugong, un des meilleurs jeux "expert" 2018!

Sur le Vif! Review de Gugong, un des meilleurs jeux "expert" 2018!

Voici mes premières impressions sur le jeu Gugong (après 4 parties)...

 

Le jeu se passe dans la Chine du 16ème siècle, sous le règne de l’empereur Longqing. Et l’empereur Longqing résidait dans le palais ancien (la cité interdite) appelée aussi Gugong. A cette époque, il était de « coutume » d’échanger des cadeaux… De puissantes familles chinoises par ce biais tentaient ainsi de corrompre les hauts fonctionnaires impériaux !


Gugong, un jeu empreint d’une certaine majesté. Grand, beau, fluide, l’opposition se fait entre gentlemens, ou « junzi », en chinois. On offre des cadeaux et on en reçoit…

 

Bon, ok, si on creuse un peu, il s’agit de corruption de fonctionnaires du régime, ce qui est assez loin d’une douce démocratie. Mais peu importe, l'ensemble est joliment présenté et illustré, alors plongeons immédiatement dans les eaux troubles du grand canal et allons voir ce que Gugong nous apporte en terme ludique.

Le jeu se déroule en 4 tours (4 journées en fait), chaque tour étant précédé d’une mise en place du matériel (le matin), et suivi d’un décompte de points (la nuit).
Bref quand on joue, c’est le jour. Même si vous jouez chez vous la nuit…ceux du fond vous suivez ? 

Tric Trac

 

Sept zones du grand plateau de jeu central vous permettent d’effectuer des actions différentes. Sauf que vous n’avez, au début du jeu en tout cas, que 4 cartes en main et que ce sont ces cartes qui vous permettent d’effectuer une action. Chaque carte possède un numéro allant de 1 à 9. Votre carte est un cadeau qui doit corrompre l’officier en charge de ce secteur. En gros, il faut jouer une carte plus forte que celle déjà présente sur le lieu (le 1 battant le neuf, seule particularité), ce qui vous autorise à effectuer en général deux actions : l’action de la carte cadeau puis l’action du lieu choisi !


A noter, toute carte échangée dans un des 7 secteurs du plateau est remise ensuite dans votre réserve…et constituera ainsi votre main de cartes pour le tour suivant. Un soupçon de deck-building donc…même s’il n’y a que 4 tours de jeu.

 

Tric Trac

 

Quelles actions sont donc possibles par le biais des « cartes cadeaux » ?


- Le voyage : on récupère ici des petits bonus divers et variés. Par ailleurs les jetons voyage ainsi récupérés permettront par la suite de récupérer des serviteurs, ou encore mieux des points de victoire ou un Jade.


- La grande muraille : chaque joueur peut participer à sa reconstruction. Lorsque celle-ci est terminée le joueur le plus « participatif » est récompensé. Les autres restent en place et seront peut être récompensés…plus tard.


- Les perles de Jade : les acquérir demande le sacrifice de nombreux serviteurs mais le Jade peut vous rapporter beaucoup de points de victoire !


- La zone d’intrigues : intéressant pour départager les égalités entre joueurs mais aussi pour commencer en premier le jour suivant. Mais pas seulement ! Les intrigues fonctionnent également en parallèle de la grande muraille pour obtenir des bonus non négligeables (principalement des serviteurs).


- Le pavillon de la Pureté Céleste : il faut progresser vers le pavillon et obtenir absolument une audience avec l’Empereur avant la fin du 4ème jour.

 

- Les décrets : très importants! Tous les joueurs peuvent s’y positionner, mais cela coûtera de plus en plus cher si des joueurs y sont déjà présents. Tirés au hasard en début de partie les décrets donnent des points de victoire (pour ceux de niveau élevé) ou des capacités spéciales très utiles (pour les deux premiers niveaux). Une partie de la « gagne » se joue ici selon moi! Les serviteurs envoyés ne reviendront plus dans votre réserve…alors attention tout de même à ne pas être trop gourmand dans ce secteur fort intéressant ! 

- Le Grand Canal : secteur très important là encore… Vos bateaux envoyés sur le Grand Canal vous permettront d’aller commercer à l’extérieur de Pékin et de rapporter des récompenses permanentes! D’une part la possibilité de gagner un double serviteur (un serviteur qui compte double!), et d’autre part d’augmenter votre main de cartes cadeaux! Conséquence directe : la possibilité de jouer une fois de plus (à chaque nouvelle carte cadeau gagnée) lors de chaque journée !

 

Vous l’aurez compris, Gugong est avant tout un jeu de placement. Et le sel de Gugong sera de savoir où placer au mieux ses serviteurs, et surtout comment y parvenir avec les cartes dont vous disposez. Car vous récupérerez inévitablement des cartes cadeaux faibles durant la partie…qu’il faudra savoir utiliser au mieux…

 

Tric Trac

 

A chaque tour de jeu en phase « nuit », chaque joueur comparera ses cartes cadeaux (celles présentes dans sa défausse qui proviennent d’un échange) avec les 3 dés du Destin et ce afin de récupérer des serviteurs supplémentaires en cas de valeurs identiques.

Petit détail important, car cela rend plus attractives certaines cartes au détriment d’autres, selon les tours, en fonction du lancer des dés du destin ! Gugong est un jeu « vivant » auquel le joueur doit s’adapter au fil des tours… Ne pas négliger non plus, le bonus de 3 points de victoire et l’avancée de l’émissaire d’une case vers le pavillon de la pureté céleste pour le joueur le plus en phase avec la valeur des dés du Destin !

 

Une dernière chose, voyons voir ce que l’on peut bien faire lorsque l’on a des cartes « pourries » (avec des petits numéros) en main?

1/ En fait, on peut très bien échanger son cadeau de valeur 2 contre un de valeur 8…mais on n’aura alors pas droit à l’action de la zone concernée, ni à l’action de la carte cadeau. Au moins (maigre consolation  ), on récupère un beau cadeau de valeur 8 pour la prochaine manche…cela peut servir.
2/ Ou alors on paye une pénalité de 2 serviteurs, et dans ce cas pas de problème pour déclencher les actions.
3/ Ou encore on peut payer la pénalité sous forme d’une seconde carte cadeau que l’on défausse directement (elle sera là encore utilisée au prochain tour). Du coup on peut se préparer une main assez forte…en se débarrassant sur le plateau de jeu de cartes pourries….mais cela nous prive quand même d’une action lors de ce tour de jeu…

 

Tric Trac

 

Alors Gugong, au final, comment ça tourne ? Et bien une fois assimilée la petite mécanique des cadeaux, cela tourne de façon subtile et rapide. En fait Gugong réussit la gageure d’être à la fois  un jeu assez rapide mais en même temps un jeu très profond.  Quand je dis rapide, tout est relatif. Disons moins de 2 heures. Et franchement pour un jeu de ce calibre c’est très raisonnable. En effet, que de possibilités à chaque « placement » de carte cadeau ! Que de subtilités ! Un vrai régal pour nos méninges !


C’est à trois ou quatre joueurs que le jeu prend toute sa saveur. Il faut être à l’affût de bonnes affaires, être opportuniste côté cartes cadeaux et économe côté serviteurs (même si on pense en avoir beaucoup sur son plateau personnel, on les consomme bien vite et ils ne reviennent pas si facilement !). L'équilibre est assez subtil à trouver et il faut suivre attentivement les actions des autres joueurs. L’interaction dans ce jeu est indirecte mais elle est bien là… Je vous déconseille fortement de jouer sans vous préoccuper du jeu des autres…

 

Le plateau principal possède 2 faces et permet de jouer à 1/2/3 joueurs d’un côté ou à 4/5 joueurs sur le verso. Par contre, nous avons trouvé que la version à 2 joueurs était un peu moins intéressante… sur la zone de la Grande muraille par exemple.

Un petit plus quand même que d’avoir prévu la possibilité de jouer à Gugong en version solo! Un paquet de cartes supplémentaires permet de simuler un joueur fictif (appelé M. Meng). Il a même été prévu de rendre l’Intelligence Artificielle (M.Meng) plus ou moins forte, en fonction du challenge que vous souhaitez relever! C’est vraiment bien foutu, et cela permet de s’améliorer en expérimentant diverses stratégies. 

 

Parlons quand même un peu du contenu de cette belle grosse boîte de jeu. Le plateau de jeu central est énorme : 72 centimètres par 56 tout de même ! Et comme vous pouvez le constater sur les photos, il y a pléthore de matériel : des plateaux individuels, de nombreux jetons (voyage, Jade), des cartes cadeaux, des tuiles Décrets, des tuiles bateaux, 3 dés du Destin, de nombreux pions en bois (émissaires, voyageurs, serviteurs). Tout est de grande qualité et les illustrations sont magnifiques…elles vont plongent à coup sûr dans la Chine impériale !

 

 

Oui Gugong est un jeu avec un public cible clairement identifié. Un jeu à ne pas mettre entre toutes les mains. Un jeu à réserver aux joueurs confirmés et amateurs de jeux de gestion et de placement. Un jeu tendu à souhait. Mais ce n’est pas une « usine à gaz »…quand on voit le plateau et toutes les possibilités qu’il offre, on aurait pu craindre un jeu trop complexe, mais pas du tout, Gugong est un jeu fluide avec une mécanique parfaitement huilée. Et c’est en cela qu’il est une belle réussite.

Tous mes collègues de jeu ont ressenti ce même plaisir et cette même envie d’y rejouer! Sans aucun doute un des meilleurs jeux « expert » de 2018 (si ce n’est le meilleur….).

 

Tric Trac

 

 

Gugong (Game Brewer/Atalia) (2018)

 

 

 

 

 

Ludiquement votre.

petitlogojat.png

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

1Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (6)

Default
axelian73
axelian73
Beau et bon ce jeu, très fluide une fois les règles bien assimilées !!
thierryy13
thierryy13
Merci pour ce commentaire qui reflète tout le bien que je pense de ce jeu.
Aussi bien à 2 qu'à 5.Un jeu fluide, des tours rapides ,des décrets qui changent l'orientation de chaque partie.
A noter aussi un mode solo bien foutu où il faut battre aux points un adversaire virtuel.
Mon top de cette fin d'année.
Harry Cover
Harry Cover
merci pour ce bel article
cmsy
cmsy
Pour moi grosse déception, beaucoup trop d'attente entre les tours et rien ne sert de réfléchir pour anticiper le plateau change beaucoup trop: valeur des cartes, des actions piquées par les autres joueurs.....
On jouait à 5 et habitué aux gros jeux. Trop de recherche d'optimisation.
Harry Cover
Harry Cover
tout le contraire chez moi, même à 5, jeu fluide, rapide et tendu les tours s'enchainent sans trop d'attente, vraiment un de mes top également.
Timi
Timi
Oui surpris que vous n'ayez pas aimé....car toutes les personnes à qui je l'ai fait jouer m'ont confirmé que Gugong a un gout de "reviens-y"! ;)
Pas grave, c'est aussi la beauté des jeux...tout le monde peut trouver "jeu à son pied"! ;)