Docteur Mops

Sukimono est-ce votre tasse de thé ?

Sukimono est-ce votre tasse de thé ?

« Sukimono » est un autre jeu venu du pays du soleil levant. Édité pour la première fois en japonais l’année passée, il n’a été présenté en Europe que lors du salon d’Essen 2013 qui vient à peine de clôturer ses portes.

Cette nouvelle édition bien que toujours en japonais s’accompagne de règles en français, allemand et anglais fournies en dehors de la boîte de jeu et qu’on peut librement télécharger (voir lien sur la fiche du jeu).

Il est possible de se procurer le jeu dans les boutiques spécialisées d’imports.

Dans « Sukimono » les joueurs vivent à l’ère Edo et sont des commerçants spécialisés dans les bols, tasses, pots et urnes.

Le jeu se présente comme un jeu de commerce mais il est en fait ici question d’un jeu de rapidité.

L’essentiel du matériel est constitué de cartes. La plupart de ces cartes représentent divers contenant de prix.

Default

Un tour de jeu se décompose en 3 phases : les salaires, la recherche et l’achat des objets puis enfin la revente.

Tous les joueurs reçoivent en début de tour 5 Ryo de la banque. Dans le même temps, on déplace d’un rang les cartes Objets recherchés. Ces cartes indiquent au joueurs quels sont les objets les plus couteux du moment. Le plus couteux du tour précédent disparaitra le tour prochain.

Vite Vite Vite !

La recherche est un moment mouvementé. Chaque joueur en commençant par celui qui possède la Tuile de rang 1 va les poser sur un des 8 tas de cartes disponibles. Ces tas représentent les différents lieux où sont vendus les objets.

Une fois son tas choisi, le joueur peut regarder les cartes présentes dedans et acheter celles qui lui conviennent tant qu’il a l’argent pour cela.

Par contre, il faut se dépêcher.

Dès qu’un joueur décide d’arrêter ses achats, il l’annonce et prend la tuile de rang la plus petite. Ainsi l’acheteur le plus rapide deviendra le premier joueur ? C’est important car se sera aussi le premier vendeur !

Default

Un fois les cartes achetées et l’argent dépensés, il est temps d’en gagner. En commençant par le joueur qui possède la tuile de rang 1 ; chacun va pouvoir vendre des lots de cartes. Les lots sont vendus aux prix indiqués par les cartes d’objets recherchés.

Chaque vente fait baisser le prix d’un rang et au rang le plus bas, la carte sera défaussée et l’objet ne sera plus acheté.

Il est possible de vendre un objet très recherché au prix de 15 ryo mais il n’y aura dans ce cas qu’un seul achat.

Dans le nord, il n'y avait pas des matsu ???

Pour remporter la victoire, il faut être le joueur qui atteint le premier la somme de 50 ryo.

Dès qu’un joueur atteint cette somme à la phase de vente, il remporte immédiatement la partie.

L’auteur propose une variante sans temps limité pour jouer avec des joueurs plus jeunes.

L’intérêt du jeu se concentre dans la fébrilité de chercher les cartes les plus rentables dans un tas donné. Il vaut toujours mieux être le premier vendeur et donc être le plus rapide mais on peut ainsi passer à côté de certaines bonnes affaires qu’on a aura pas bien vu.

De plus, au fur et à mesure, il sera bon de se souvenir des cartes aperçues dans les tas afin de choisir le bon pour faire les achats ?

Les joueurs chafouins diront que la triche est possible car chaque joueur est responsable des ses achats et de leur paiement à la banque. Il faut savoir que les joueurs japonais ne trichent pas en général parce que cela rend les parties intéressantes. En fait le plus simple si un joueur triche est de ne plus jouer avec lui non ?

Il est également possible dans le jeu de ne pas vendre toutes les cartes que l’on a acheté. On peut en conserver pour une vente plus tard si le marché n’a pas tourné à votre avantage.


« Sukimono »
Un jeu de Masao Sagunuma
Illustré par Noboru Hotta & Hideaki Takamura
Publié chez Grounding
Distribution Japon Brand (japon)
Pour 2 à 6 joueurs dès 9 ans
Public familial + et amateur d’exotisme
Durée : 30 minutes
Prix : environ 36€
Disponible : depuis octobre 2013 dans les boutiques très très spés.

Langue : Japonais éditeur mais allemand, anglais et français disponible à côté ou en téléchargement.


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (5)

Default
Rodenbach
Rodenbach

D'après la photo, on a l'impression d'un jeu plutôt bien produit et ça fait plaisir aussi d'entendre parler d'un jeu japonais contenant plus de 8 cartes :P

Il me fait méchamment de l'oeil, et en plus d'être exotique, il a l'air également bon (oui parce que bon, l'exotisme pour l'exotisme)...

arnauldvm
arnauldvm

Rien pigé ! C'est écrit en quelle langue ?

Dr Mops, vous aviez bu quoi avant d'écrire cet article ? ;-)

ericflute
ericflute

c'est où docteur mops les boutiques en lignes ultra spé car je ne l'ai trouvé en vente nulle part?

Docteur Mops
Docteur Mops

@ericflute Ce sont les boutiques qui ont lu cet article et qui vont en commander quelques uns ;)

lilikiwi
lilikiwi

"Public familial + amateur d’exotisme" :D