Docteur Mops

Stinky, ça schmoutte à Tokyo

Stinky, ça schmoutte à Tokyo

Tandis que certains sont encore en train de bronzer entre les doigts de pieds, d’autres se préparent déjà pour les salons ludiques à venir et ne voilà t’il pas que je reçois ma boîte annuelle des nouveauté japonaises qui se trouveront à Essen 2019.

Forcément je commence par une petite boîte rose avec une fleur idiote pour un jeu nommé Stinky (puant).

Stinky   スティンキー

Stinky est à la fois un jeu de cartes, de dé et d’habileté. L’objectif est de laver Stinky avec le savon (le dé) en faisant en sorte que celui s’arrête sur le corps de Stinky et qu’il face un 6.

Comme Stinky sent vraiment très fort, on ne peut tirer le dé que de la distance des cartes Prouts. Évidement en début partie, il y en a beaucoup donc c’est dur. De plus Stinky a des copains, les cacafards. Même si vous réussissez à laver Stinky c’est un cacafard qui s’interpose. Autant vous dire que c’est mission impossible !
 

Stinky   スティンキー

Seulement voilà, plutôt que de faire l’andouille en essayant de laver Stinky dès les premiers tour (statistiquement c’est plus qu’idiot), on peut nommer une carte objet.

Chaque carte objet possède un pouvoir mais celui ci n’est efficace que si on les range par ordre en commençant par le 1 puis le deux, etc.

Ainsi si le 1,2,4 et 5 de fleurs sont sortis, seul le pouvoir des 1 et 2 fonctionne.

Stinky   スティンキー

  • Les fleurs sentent bon : une série de fleur retire une série de prout, le lancer se fait de plus près
  • Les poubelles font grossir Stinky, on ajoute des cartes à son corps et il devient plus facile à toucher
  • L’insecticide, tue les cacafards, Stinkie perd des points de protection
  • Les bouchons permettent de relancer le dé-savon
  • Les cartes savon permettent d’ajouter des faces gagnantes au dé-savon

Stinky   スティンキー

Au fur et à mesure de la partie, laver Stinky va donc devenir de plus en plus aisé seulement le truc c’est que c’est vrai pour les autres joueurs aussi et il faudra tenter sa chance au meilleur moment. Car le tour de jeu n’est pas linéaire, si l’on ne tente pas un lancer, il faut appeler une carte qui est soit de même nature, soit du même nombre que la précédente jouée. C’est le joueur qui la possède qui prend donc la main. On peut bien sûr s’appeler soi-même mais juste deux fois
 

Stinky   スティンキー

Stinky ne manque pas d’intérêt avec son thème décalé et si le hasard y tient une bonne place, la rapidité des parties en font un jeu apéro plein d’agréable prouts et de rebondissement (de dé).

Il sera dispo à Essen mais nous ne connaissons pas encore le prix. À vu de nez (hihi) je dirais dans les 12 eurôts.

Stinky   スティンキー

► Télécharger les règles en français : clic

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (4)

Default
bobbylafraise
bobbylafraise
Les Japonais sont vraiment à part, je kiff à donf !
Jeannot la Pinte
Jeannot la Pinte
Mais pourquoi est ce toujours Docteur Mops qui est de corvée rédacfionnelle pour ce type de jeu?
Freud aurait beaucoup à nous en dire je crois...
morlockbob
morlockbob
on touche le fion .... ;-)
Docteur Mops
Docteur Mops
notez que les éléments de langage cacaproutant sont de mon fait, la règle étant plus soft.