Monsieur Guillaume

Stellar Conflict : Et plus vite que la lumière, donc ?

Stellar Conflict : Et plus vite que la lumière, donc ?

Des jeux en temps réel, vous en connaissez certainement, ne serait-ce que Dobble... Sans oublier les Escape, Zombie 15', Space Cadet - Dice Duel, Rallye Photo ou avec deux tempos, le deuxième étant la résolution du temps réel de la phase précédenté : Space Alert, Galaxy Trucker, Loony Quest, XCom : le jeu de plateau, La Boca, Mondo, Zack & Pack, ZoowabooUbongo... Et d'ailleurs, ce n'est pas terminé puisque Targane Adventure ou Four Gods de Christophe Boelinger voir Dungeon Time chez Ares Game arrivent et sont également annoncé avec du temps réels dedans.

b3d99ae31ced8d89278d81372b4dfac6e9d8.jpe

Alors c'est un de plus dirons-nous, sauf que celui dont il s'agit est une re-ré-édition... celle basée sur un jeu qui a vu le jour en 2003 et connu un accueil plaisant auprès des joueurs, le dénommé Light Speed de Tom Jolly et James Ernest. C'est en fait Artipia Games et Stronghold Games, partenaires sur bien des projets, qui proposent cette nouvelle édition depuis l'année dernière. Le jeu travaillé par Konstantinos Kokkinis est maintenant disponible dans une boite encore plus grande. Bienvenue dans l'univers d'Among the Star, bienvenue à Stellar Conflict !

a7f98fd1692b853d8f79bada66b17476a49e.jpe

Dans l'espace...

Au départ, le principe du jeu est simple. Tous en même temps, avec votre deck, et donc en temps réel, vous allez placer et orienter vos cartes de vaisseaux spatiaux, une à une sur la table du jeu. Les lasers de vos croiseurs, frégates et autres chasseurs partent dans des directions particulières, sans compter l'orientation de vos boucliers. C'est donc dans la frénésie certainement proche de celle d'un véritable combat spatiale (même si je n'ai que peu d'expérience dans le domaine) que vous allez tenter de regarder ce qu'il se passe, et où, et contre qui pour essayer de tirer votre épingle du jeu et votre flotte de ce bourbier.

Vous êtes tentés de placer vos appareils précautionneusement ? le problème est qu'à la fin du temps imparti, vous ne pourrez qu'éventuellement lâcher celui que vous avez encore en main, avant de stopper cette première phase et passer à la celle de résolution. Argh ! Mais si je pose vite, je vais faire n'importe quoi ? Oui, certainement et c'est là où ça va être drôle !

5850b2cbbb141f8582c7b66299433fc23526.jpe

Pendant la phase de résolution et de la plus petite initiative (première valeur chiffrée sur la carte des navires spatiaux) à la plus grande, les vaisseaux vont être activés (s'ils sont encore entier) : Les lasers tirent et infligent leurs dégâts en fonction de leur couleur ou ponctionnent le vaisseau cargo de ses précieux points de victoire.

Du coup, les autres valeurs d'un vaisseau sont ses points de vie, et un petit cube viendra indiquer ses dégâts jusqu'à l'explosion finale. Dans ce cas-là, l'adversaire (à deux) ou celui qui a causé le plus de dommage aux vaisseaux récupèrera la carte détruite et gagnera autant de PV que l'avant-dernière valeur. Malheureusement, dans la furie du combat, les tirs de nos propres navires peuvent nous toucher également... on va évité les déploiements compact, peut-être non ?

Il y a dans le jeu différentes flottes avec différentes capacités, pouvoirs et vaisseaux sans compter, et là arrive, dernière valeur possible, l'opportunité de créer soi-même sa flotte en prenant en compte le coût de chaque vaisseau.

00524e07ae417a0082dfa21dd8e8ad804e82.jpe

...On n'entendra pas votre élastique claquer !

Voilà... voilà un jeu que nous aurions plaisir à voir édité en français, pour encore plus de confort sur les quelques pouvoirs que peuvent avoir nos flottes.

Le jeu est rapide, pas cher, modulable, rigolo et tout ça avec la juste proportion de temps de parties. Le première partie se fait donc en temps réel avec trois durées possibles (et rien n'empêche de la moduler vous-même) et la deuxième, la résolution, n'est pas rébarbartive. Il y a toujours ce petit chasseur que vous n'aviez pas vu et qui surgit derrière vous, causant le point de dégât en trop et le petit grain de sable dans un plan mûrement réfléchi fait à l'arrache, cette petite prise de tête en se disant "nooooonnnn, j'l'avais pas vu" ou "yyeeessss ! en plein dans l'mille !"

Le jeu est bien fun à jouer, d'autant qu'Artipia Games a prévu des élastiques-traceurs de lasers à la couleur des lasers (et qui permettent de claquer un coup les doigts des maladroits qui soi-disant bougent les cartes sur la table en prétextant ne pas l'avoir fait exprès) pour tracer les tirs, coups après coups. 

82faf350b21ec53cccd21194e1a4b458dc68.jpe

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (8)

Default
duinhir
duinhir
il manque Ligretto en jeux temps réels... Bon, ça a l'air cool comme jeu
Driist
Driist
10.99 € sur le site d'Artipia, avec 1.5 € de FDP pour l'Europe, je viens de le commander ^^
C'est du pas cher, pas beaucoup de risques !
Dod
Dod
On a une idée du prix?
alexnat
alexnat
LIGHT SPEED en print n play était déjà génial ! J'ai hâte d'essayer cette réédition.
Dod
Dod
Tout à fait d'accord!
Foussa67
Foussa67
j'ai essayé à Essen.
Autant la partie "jeu", où on pose ses cartes, c'est sympa, autant la résolution je trouve ça beaucoup trop long et fastidieux par rapport au temps de jeu très court.
Docky
Docky
Tiens, marrant, je pense pareil. ;) Il y a quelques bonnes idées dans ce jeu, mais j'ai aussi trouvé que ça manque de fluidité dans la résolution des combats, d'autant plus que le jeu "joue" tout seul une fois les cartes placées.
Tomfuel
Tomfuel
certainement