Jeux Viens à Vous

Seeders from sereis - Episode 1: Exodus

Seeders from sereis - Episode 1: Exodus

I) Matériel: Un rêve d'éditeur?

Quand Didier Jacobee m'a offert la boîte de Seeders from Sereis : Exodus et qu'il me l'a mise entre les mains, j'ai déjà pensé  : « Outch ! ».
En effet la boîte n'est pas légère, et vous comprendrez bien vite pourquoi.

Un beau plateau réversible, des jetons négociateurs type poker, des très belles cartes de jeux, des pelletées de cubes, des marqueurs affluence d'un carton épais comme une tranche de lard chez le Boucher Bouchard, des plateaux individuels extrêmement bien conçus...

On sent que le jeu est produit par un réel professionnel, Didier Jacobee, présent dans le milieu du jeu depuis 30 ans, et ça se voit. Tout est réalisé afin d'aborder une qualité de jeu maximale et de favoriser l'univers, dont nous reparlerons ensuite.

 

Tric Trac

Tric Trac

Tric Trac

 

II) L'UNIVERS : Un rêve de Geek ?

Venons en à l'univers qui est très important.
Pourquoi ?

Comme Legend of luma, Seeders from Sereis part d'un univers co-crée par Serge Macasdar, l'auteur d'Exodus.
Une vraie production avec un pari énorme, une aventure de plusieurs années dont nous reparlerons.

Si vous êtes amateur d'Isaac Asimov, alors cet univers vous parlera, tout cela soupoudré d'un humour cynique et légèrement vulgaire afin d'aborder une âme aux personnages tentants de survivre dans cet univers violent et machiavélique.

En somme, l'écriture de la nouvelle que vous trouverez dans la boîte de jeu résume bien ce qui va se passer durant la partie : Ca va castagner sévère, de manière fourbe et sauvage. Ne vous attendez pas à un jeu gentillet!

Les Généticiens transhumanistes se mélangeront aux sympathiques filles de joie quelques peu déviantes que vous prendrez plaisir à sacrifier afin d'augmenter votre influence de négociation. Inquisiteur, conspirateur, hacker et services secrets seront eux aussi de la partie...
En somme, un joyeux bordel s'annonce sur l'arche-mère, le jeu à 4 joueurs pue la crasse, la négociation, la trahison, la méchanceté voire la lâcheté (?)


Amateur geek, fan de jeu de rôle et d'univers violent, cet univers vous plaira à coup sûr.

Mais est-il à mettre entre toutes les mains et à offrir lors du premier anniversaire venu?
Non.

Certaines personne comme mon épouse n'adhèrent pas à ce genre d'univers type space opéra, ne tentez pas de les convaincre, ce jeu malgré la finition apportée à l'univers et son magnifique matériel n'est pas adapté à tous, mais cela n'est ni une critique, ni un drame en soi.

Imaginez un monde où Tolkien serait devenu populaire et qu'on y verrait des dragons à la télévis... Non arretons de rêver ! L'univers geek restera quelque chose de minoritaire et d'ailleurs tout geek qui se respecte n'apprécierait pas que Georges Lucas fasse un jour une suite à ses 3 œuvres originelles !

Sur cet aparté, passons à la mécanique du jeu !

 

Tric Trac

Tric Trac

III) La mécanique : Un rêve de Gamer ?

Le jeu, peut semble compliquer au premier abord mais les règles sont finalement assez simples, c'est par les cartes qui viendront enrichir le jeu au fil de la partie que le jeu se corsera.

La mécanique se résume à 4 tours de jeu, se débutant chacun par un draft de cartes (modules de vaisseau et équipages), puis à une phase de négociation, subtile et fourbe comme le reste du jeu.
Vous devrez placer à tout de rôle vos 6 négociateurs afin d'obtenir des cartes supplémentaires, à vous de savoir si vous tentez de jouer de manière diplomate ou violente.

Tenterait de vous de court-circuiter vos adversaires ou bien de construire sans vous faire remarquer un vaisseau à combos et d'accumuler des points tout au long de la partie ?
Serez vous de ceux tentant d'emprisonner les personnages adverses ou bien des autres tentant de jouer de manière plus pacifique voire plus fourbe ?

Les jetons négociateurs vous permettront soit de gagner des cartes, soit vous permettront au prochain jouer d'être plus puissant en terme de négociation par un système mais astucieux simple de perdant/gagnant permettant d'augmenter votre pouvoir de négociation lorsque vous n'avez pas acquis de cartes avec un jeton négociateur.

Passé cette phase, chaque joueur aura alors l'occasion de jouer autant de cartes qu'il souhaite afin de gagner de l'argent, de placer des modules ou des personnages en jeu, ou d'effectuer des pouvoirs.

Si durant les 2 premiers tours, tout le monde ou presque tente de construire ses vaisseaux et de réaliser des combinaisons de cartes, lors de la fin de partie, cela change souvent radicalement par des attaques ou des emprisonnements violents pouvant crées de sacrés dégâts dans vos troupes.

A 4 joueurs, ne soyez pas trop rapidement devant, vous pourriez en subir les conséquences !
A 2 joueurs, cela ressemble plus à une partie d'échecs implacable où vous tenterez de garder l'avantage jusqu'au bout.



Tric Trac

Tric Trac

Tric Trac

Conclusion

En somme, le jeu est violent, malin, fourbe, apportant parfois une part d'injustice mais comme le disait de manière si philosophe le présentateur Thierry Ardisson durant le blind test d'une de ses émissions :

« C'est injuste, mais la vie est injuste ! »

 

Oui la vie sur l'Arche-mère d'Exodus est injuste, violente, crasseuse, impitoyable...
Ne vous attachez pas trop à votre équipage, il pourrait ne pas survivre jusqu'à la fin de la partie, d'ailleurs parce que vous l'aurez peut être sacrifiez vous même...

 

Ce jeu n'est pas joli joli, non, avec ce Space Opéra façon Céline, l'auteur tente de nous montrer sa vision cynique du futur de l'être humain.

Si l'homme ne fait rien pour protéger son environnement lors des prochaines décennies, s'il ne se protège pas lui même des implications qu'auront les avancées technologiques, il devra alors pour survivre s'échapper sur d'autres planètes lontaines, coloniser, se transformer, agresser, devenir machiavélique, violent, et implacable...

Mais ne l'est t-il pas déjà tout cela?

Tric Trac

 

Pour ceux qui souhaiteraient soutenir mes entretiens, voici ma page tipeee,  même un petit geste fait plaisir et vous pourrez contribuer à d'autres interviews réalisés sur des festivals (Cannes, Paris est ludique, Essen...) : 

Ma page Tipeee 

Merci à mes Tipeeeurs de me soutenir  : Arnaud Urbon, Bruno Faidutti, Emilie Thomas, Nicolas Soubies ,Virgile De Rais, Pierre Rosenthal, et Ludikam! 

Pour ceux qui souhaiteraient découvrir les précédents entretiens, mes animations ou suivre ma page facebook  : 

http://www.facebook.com/jeuxviensavous/


Les articles de Jeux Viens à Vous

L'année du dragon
Playa playa
Le cri de Rose Marie
Booo! 
Sauve moutons
Altitude
Coconut Pirate
Paul et la lune
Tour de dragon
Jacot
Baobab
Girafomètre
La quête d'Olan
Profiler
L'ile de la tortue
Projet 3 ans avec Luma : A l'origine des légendes
Les héros de Kaskaria
Flamme rouge
Galerapagos
Blackwood
Minuit, meurtre en mer
Little Big Fish
Klash
Taggle
Queendomino
Tour de chats
Clank! 
Barabistouille
Jungle Logic
Virus
Gotown
Hippo
Cottage garden
Paper Tales
Carta Impera Victoria
La course vers El Dorado

Team up!
 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default