Salon du jeu
Monsieur Phal

Le salon du jeu dans un coin du salon de la maquette de la porte de Versailles à Paris, ce n'est pas un salon pour "hardcore gamer" comme on dit chez les spécialistes. Non. C'est un vrai salon grand public. Un truc qui fait que les foules vont découvrir l'univers du jeu au détour d'une allée consacrée aux trains électriques. Car il ne faut pas se voiler la face, la grande très grande majorité des visiteurs vient là pour la maquette et le modélisme.
Alors, forcément, un accro de la nouveauté, un passionné qui connaît le nom et le surnom des auteurs, la pointure de Reiner Knizia ou le tour de poitrine de Philippe des.... heu non... Bref, quelqu'un qui se tient au courant en surfant sur internet par exemple, qui joue à presque tout ce qui sort, ben forcément, il sera déçu. Ce n'est pas un salon pour lui. Même si on peut découvrir quelques nouveautés, comme le tout nouveau jeu de chez Darwin Project, "La Courte Paille", qui vient d'arriver tout neuf ! Neuf comme le stand du reste.
Bien sûr, en se promenant dans les allées, on peut tomber sur un jeu avec son auteur comme X-Plus, morpion haut en couleurs qui aurait pu faire un bon Gigamic. On peut aussi discuter avec différentes fédérations comme le Go, les Dames... Pour le jeu en général, c'est très bien. Cela permet de toucher un large public. Un bonus pour l'amateur de radio commande, surtout pour les enfants qui accompagnent.
Il est à noter qu'il n'y avait pas de stand Asmodée, cette année, ils seront à la foire de Paris. Que le stand Tilsit est toujours aussi rouge. Que Descartes était bien présent avec Philippe des Pallières venu discuter... dédicacer des jeux. Que le Stand Gigamic proposait leurs nouveautés allemandes. Qu'Hasbro occupait un espace conséquent tourné vers la cour d'école avec les Nak Nak et autres batailles de toupies...
Conclusion... Moi, j'ai discuté avec des gens sympathiques, alors c'est sûr, c'est bien, mais je n'ai découvert que 2 jeux. Évidemment, être là bas pour faire des photos pour Tric Trac, c'est motivant. Voir tout ces gens découvrir l'univers ludique, c'est agréable. Mais je comprends que payer 11 €uros pour ce tout petit salon de rien du tout, ça ne motive pas des masses le public qui rêve d'un Essen français !

Pour Tric Trac,
Monsieur Phal, reporter.
Crédits photos : Monsieur Phal

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Photos

Commentaires

Default

À suivre, en reportage...