Monsieur Phal

res Publica, le retour d'un vieux Knizia

res Publica, le retour d'un vieux Knizia

C’est une espèce de genre de tendance que d’aller chercher dans le passé –pas si lointain- des jeux qui ont fait leur preuve et de les proposer sous une nouvelle forme à des joueurs qui ont découvert le monde du ludique il y a peu. Un monde où ces produits ne sont plus disponibles. Bref, on réédite à tour de bras. Parfois en modifiant considérablement la structure des règles pour l’adapter aux contraintes ludiques actuelles et parfois juste en redécorant la chose parce que finalement ça marche bien comme ça pourquoi irait-on prendre le risque de tout ficher par terre.

C’est le cas de "Res Publica", un bon vieux Knizia. Un jeu sorti du cerveau du Maître à une époque où il nous surprenait, nous excitait, nous rendait fous. Un jeu de la fin du siècle dernier. Le voilà donc qu’il nous revient chez Queen Games, et donc en français, donc. Le tout totalement revu niveau esthétique. Par contre, la règle n’a pas bougé d’un poil. En même temps, le Maitre nous proposait des jeux simples, mais extrêmement retors, et là, si on change une virgule, ça ne veut plus rien dire.

"Res Publica" n’est pas ce que l’on appelle un jeu pour toutes les mains, même s’il ne s’agit que de cartes. Non. Parce qu’il faut un fonctionnement particulier du lombe frontal gauche de type neuronal qui va bien*. C’est un jeu où l’on va tenter de faire des familles de cartes, non pas en appelant la carte genre « dans la famille Viking, je voudrais le grand-père », mais en faisant des transactions à partir de proposition du type « Je propose 2 Lombards » ou « Je cherche 2 Vikings et 1 Civilisation »… Et on n’a pas le droit d’annoncer contre quoi. Vos adversaires vous feront une réponse dans le même genre, et vous décidez avec qui vous faites la transaction. Une espèce de genre de troc à base de non-dit et de sous-entendu d’il va falloir la jouer fine pour savoir où veulent en arriver vos adversaires pour les mettre dans votre poche sans toutefois trop les aider… Mmmmmmm….

Default


Le but étant de poser des groupes de 5 cartes Peuples ou Civilisations identiques. Quand vous le faites, vous récupérez des cartes Colonies qui vous rapporteront des points. Là aussi, Monsieur Reiner est un fourbe, on commence par ramasser les cartes Colonie avec le moins de points… Vous voyez la subtilité de la fourberie ? Non ? Alors ce n’est pas pour vous…

"Res Publica" vient d’arriver sur les étals, il est propose de base en français, ce qui n’était pas le cas des versions de dans le temps. Si vous voulez tout bien savoir, il traine une traduction faite main par Monsieur Arthémix, un vieux de la vieille qui traine encore par ici. Comme ça vous aurez toute la substance des rouages de la mécanique.


La trad maison format word, c'est par là !

"Res Publica"
Un jeu de Reiner Knizia
pour 2 à 5 joueurs
à partir de 10 ans
pour des parties de 45 minutes
chez Queen Games
Prix : moins de 25
Sortie là !

Oui, je sais, ça ne veut rien dire. Un peu de poésie, quoi, merdum ! Vous avez compris le sens du truc quoi.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (6)

Default
Dr. Justice
Dr. Justice

J'aime bien ce jeu d'échange, même s'il m'a toujours paru un peu bancal.

La nouvelle édition présente de nouvelles cartes : cartes "Moine" et "Livre" permettant de gagner des cartes "Eglise" et "Bibliothèque". Les Eglises sont comme des Colonies, valant 7 au lieu de 3. Les Bibliothèques permettent d'acquérir des Cités avec 4 cartes civilisations seulement au lieu de 5.

Par ailleurs, les cartes Colonies ont toutes la même valeur (3) et les cartes Cités sont toujours rangées par ordre décroissant, la plus forte au-dessus. Et c'est bien dommage, à mon avis, car du coup il est très difficile de remonter la pente quand on a mal démarré la partie.

Harry Cover
Harry Cover

malheureusement Queen Games édite de très bons jeux, un peu plus cher que la moyenne certes mais avec un matériel de grande qualité, c'est totalement incompréhensible de sortir des traductions de règles aussi minables

BDPHILOU
BDPHILOU

La traduction des règles de Kingdom Builder n'est rien du tout par rapport à l'horrrrrrrrrrrrrrrrrrrrible traduction de Lancaster!

Bon a part ça Respublica a l'air sympa! ;)

Batiste Carpinetty

C'est sûr que si l'on se base sur la traduction des règles de Kingdom Builder, ça fait peur ^^.

belle de nuit

Queen Games ? Ils font des jeux en français ? Avec les règles traduites par des vrais gens qui parlent la langue et non par un bot sur le net ? Ca, c'est un scoop qui aurait mérité un gros titre à lui tout seul. Ca doit être l'effet bonus d'avoir reçu le Spiel...

flashsolaar
flashsolaar

De loin, vite fait, comme ça, en plissant les yeux, ça à l'air d'un croisement entre Res Publica Romana et Pit... :)

Fred