Paul Malairan

Rencontre avec David Cicurel

Rencontre avec David Cicurel

A l’occasion de la sortie de Selfie Safari chez Cocktail Games, nous avons l’immense plaisir d’interviewer David Cicurel, joueur et auteur éclectique et passionné.

 

LJI : Bonjour David, Ici au Joueur Inclassable on apprécie tout particulièrement ton jeu Chronicle Of Crime. Peux-tu nous dire qui tu es et ce que tu fais dans la vie ?
Qui suis-je ? Oula… voilà une question hautement philosophique dont je ne suis pas sûr de connaître la réponse. Je suis un joueur et créateur passionné assurément mais je suis certainement plein d’autres choses. Lorsque je ne crée pas de jeux de plateau, et lorsque je ne joue pas, j’aide à la création de petits ou gros jeux vidéo. Les plus grosses Licences sur lesquelles j’ai pu apporter ma contribution sont Final Fantasy, Assassin Creed ou encore Batman.

 

LJI : Tu reviens avec un nouveau titre « Selfie Safari » peux-tu le présenter brièvement?
Selfie Safari est un jeu d’ambiance publié par Cocktail Games. C’est ma première création de jeu de société qui utilise le téléphone, mais sans avoir besoin d’utiliser d’application. Le principe est simple : il va falloir faire devenir un animal en se prenant en selfie. On peut détester ou adorer les selfies, lorsqu’on joue ça ne compte pas. Il y a un côté hilarant à faire passer un message via une photo et tout le monde se prend au jeu ultra-rapidement.

 

LJI : Lors de notre précédente discussion, j’ai cru comprendre que tu programmais toi-même les prototypes d’applications mobiles. Es-tu parfois limité par la technologie ou les moyens disponibles pour réaliser certaines idées ?
C’est tout l’inverse. Je travaille avec des programmeurs mais je n’ai pas les compétences pour programmer moi-même. J’ai bien essayé de « bidouiller » un peu et c’est grâce à cela que j’ai pu signer Phone Bomb, un jeu à venir chez Aurora Games mais c’est loin d’être ma force. Oui la technologie est une limite et oblige à faire un travail plus collaboratif. Chronicles of Crime n’aurait jamais vu le jour sans mon association avec Christophe et DK-Games qui a réalisé le prototype que j’avais en tête. Je ne le remercierais jamais assez. Mais lorsqu’on crée un jeu hybride, il ne faut jamais oublier que la technologie doit être au service du jeu de société et non l’inverse.

 

LJI : Quel est ton premier souvenir ludique marquant ? Aujourd'hui, quel est ton style ludique préféré ?
Tu aimes les questions difficiles on dirait. Une anecdote parmi d’autres : Jérôme Bonaldi dans l’émission « Nulle part ailleurs » qui présente les cartes Magic : The Gathering. Lorsque j’ai vu cette émission, je n’ai eu qu’une obsession : trouver ce jeu ; c’est après plusieurs jours que dans le bus du collège je repère une affiche Magic sur la devanture d’une boutique et découvre ainsi la caverne d’Ali Baba de la ville. C’est également une première étape qui m’a amené vers le jeu de rôle, qui reste à ce jour mon jeu de société préféré même si ce que j’aime le plus dans l’univers du jeu c’est la diversité.

 

LJI : T’intéresses-tu aussi aux Escape Games, aux Chasses au Trésor, aux Jeux à Réalité Augmentée ainsi que ceux en Réalité Virtuelle ?

Oui sur tout ce que tu viens de citer sans exception. Comme je viens de le dire, j’aime le jeu dans sa diversité et je suis friand de nouvelles expériences ludiques aussi bien en tant que joueur qu’en tant qu’auteur. Je suis très curieux de savoir ce que va donner le centre parisien Geekopolis Mutation et j’aimerais bien également aller voir ce qui se fait à l’étranger dans le genre avec des expériences comme The Void.

 

LJI : Jouer sous d'autres formes t'inspire-t-il pour ton travail d'auteur ?
Evidemment, Chronicles of Crime est né de mon expérience en jeux vidéo, en jeux de rôle grandeur Nature, en livres dont vous êtes le héros etc… L’inspiration est importante où qu’elle soit.

 

LJI : Pour finir, que dirais-tu à un joueur qui ne connait pas encore le jeu de société moderne ? D’essayer. Il n’y a pas un jeu mais plusieurs, on a le droit d’aimer ou de ne pas aimer mais je pense qu’il y a un joueur en chacun de nous. Il faut juste trouver son ou ses jeux qu’on aime.

 

LJI : Merci David d’avoir répondu à nos questions pour cette première interview publiée sur le Joueur Inclassable !

 

Pour aller plus loin :

- Selfie Safari

- Chronicle of Crime

Retrouver aussi notre billet ici.

- Phone Bomb

Retrouver aussi notre billet ici.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default