arthelius

[Réédition] 3 grands classiques à 2 : Targui, Kahuna et Lost Cities le duel

[Réédition] 3 grands classiques à 2 : Targui, Kahuna et Lost Cities le duel


Le jeu pour 2 joueurs est souvent un type très prisé, car idéal pour jouer en couple ou entre amis. Bien que plusieurs excellents titres aient vu le jour ces dernières années, plusieurs jeux plus anciens avaient disparu de nos étals, il s’agit de TarguiKahuna et Lost Cities. Fort heureusement, ils s’apprêtent à sortir de l’oubli grâce à cette réédition groupée.


Targui

Tric Trac


Principe


Chaque joueur va tenter de remporter le plus de points en fin de partie. Pour cela, vous allez poser en début de tours vos pions afin de créer des liaisons, pour ainsi obtenir plus de ressources. Cependant, il sera impossible de placer son pion en face de l’un de l’adversaire, ni sur la case du Pillard. Puis lors de votre tour n’aurez alors plus qu’à récolter vos ressources, et à utiliser le pouvoir des cartes où vous vous êtes posés. Tout ceci pour tenter de gagner des cartes Tribu en échangeant vos ressources, afin de constituer petit à petit votre zone de gain. Le pion Pillard servira de compte-tours, mais à chaque angle du plateau il vous attaquera pour vous détrousser de vos ressources ou points de victoire. Le jeu prend fin dès qu’un joueur dispose de 12 cartes Tribu ou bien si le pillard arrive à la fin du parcours. On vérifie alors ses rangées de sa zone de gain, si toutes les cartes possèdent le même symbole vous remportez 4 points bonus, s’ils possèdent 4 symboles différents vous gagnez 2 points. Ces points viennent s’ajouter à vos points de victoire acquis durant la partie et ceux présents sur les cartes. Le joueur avec le plus de points remporte la partie.

Tric Trac


Matériel et ressenti


Le matériel est assez conséquent pour un petit jeu. Cartes, pions, et jetons sont de la partie. Par contre graphiquement ça reste très simple, assez vieillot, mais ça reste lisible et c’est le plus important. L’édition est de bonne facture et pour une vingtaine d’euros ça reste très raisonnable. 
Les règles sont assez simples, mais les choix seront cornéliens, il faudra programmer sur le long terme en espérant que votre adversaire ne vous mettra pas de bâtons dans les roues. Vous ne serez jamais bloqué, car à chaque tour vous pourrez faire des actions, même si les règles de poses ne vous faciliteront pas toujours la tâche. Les croisements sont un excellent point de règle qui ajoute de la finesse en nous mettant face à un autre choix tout aussi complexe. Les tours sont très rapides, par contre, il y a pas mal de manipulations. Targui est un jeu très fin et très tactique dont les parties assez courtes seront très prenantes, même si la boite indique 60 minutes vous ne verrez pas le temps passer. Targui, est assez accessible à un public adulte, même novice. Quant à la durée de vie, elle est vraiment très bonne, chaque partie étant vraiment différente selon le placement des cartes. Enfin, le thème ressort ce qu’il faut pour guider la partie, sans pour autant être l’élément central. 

 

Tric Trac


Verdict


Targui est un excellent jeu tout simplement. Il n’a pas perdu de sa superbe et cette réédition va permettre à ceux qui seraient passés à côté de le découvrir ou de le redécouvrir. Un jeu fin et stratégique qui ne fera pas pâle figure aux côtés d’autres jeux pour 2 joueurs. Un classique à posséder.

 


Kahuna

Tric Trac


Principe


Votre but : faire le maximum de points en 3 manches. Pour cela, vous allez à votre tour, jouer une ou plusieurs cartes de votre main afin de relier les îles entre elles avec vos bâtonnets, pour ainsi obtenir la majorité. Vous pourrez également jouer 2 cartes reliant deux îles afin de supprimer le bâtonnet de l’autre joueur. Enfin, à la fin de votre tour, vous piocherez une carte. Soit une parmi les 3 visibles, soit une face cachée. En sachant que vous ne pourrez avoir que 5 cartes maximum en main. À la fin de la première manche, lorsque la pioche est épuisée, on regarde qui à la majorité, celui dont c’est le cas remporte 1 point, 2 à la fin de la seconde manche, et à la fin de troisième, on compare l’écart entre les pions des deux joueurs posés sur les îles, ce qui représentera les points gagnés. Celui qui en possède le plus remporte la partie.

 

Tric Trac

 

Matériel et ressenti


Un plateau, des cartes, des pions et des targettes voilà ce qui constitue le matériel du jeu. Graphiquement, le jeu n’a guère changé, reprenant le design de Kosmos pour la boite et non celui de Filosofia. À l’intérieur ça reste très identique. C’est un matériel agréable à manipuler, très lisible. Une édition classique, mais de qualité.


Le jeu est on ne peut plus simple, on joue ou non des cartes, on prend possession des traverses entre les îles et l’on fait son possible pour contrer son adversaire. Cependant, le hasard de la pioche est assez présent, surtout lorsque l’adversaire garde bien au chaud certaines cartes. Certes, la pioche face visible entre 3 cartes compense cela, mais il arrivera que vous passiez votre tour à tenter votre chance dans l’espoir d’obtenir la bonne carte. Le jeu pourra d’ailleurs rester assez figé sur la dernière manche où il sera justement difficile de changer les majorités. Ou alors ce sont les mauvais joueurs qui pensent cela ? Dans tous les cas, cela ne m’a pas empêché de trouver le jeu fort intéressant avec son format rapide de 30 minutes, à partir de 10 ans. Il y a de la tension, de la programmation et un score serré jusqu’au bout. Assez pour se faire une petite partie de temps à autre et le proposer à un public très large, la durée de vie étant assez bonne. Le thème ne ressort pas vraiment, ce qui reste logique pour un jeu avant tout abstrait. 

 

Tric Trac


Verdict


Kahuna souffre d’un défaut : le hasard de la pioche. Si l’on dépasse cet aspect on se retrouvera devant un très bon jeu, original et bien pensé. Même si l’outrage du temps pourra se faire ressentir en jouant, il n’a pas perdu de sa superbe, et reste un très bon choix, notamment pour un couple débutant par exemple.

 


Lost Cities le duel

Tric Trac


Principe


Un plateau sépare les deux joueurs qui reçoivent en début de partie 8 cartes. Ces cartes peuvent être de 6 couleurs différentes et numérotées de 2 à 10, ou être un pari. À votre tour, vous avez le choix entre poser une carte en face d’une couleur de son côté du plateau ou bien défausser une carte sur le plateau. Une fois, cela fait vous devez repiocher une carte afin de revenir à 8 cartes en main. Vous aurez alors le choix entre la prendre sur la pioche ou bien sur le plateau, en prenant la première carte visible d’une pile. Le but du jeu est d’obtenir le plus de points en créant avec ses cartes des expéditions. Pour cela, vous devrez poser les cartes par couleur, devant vous de manière croissante. À la fin de la partie les chiffres seront additionnés pour chaque expédition, en sachant que 20 points seront retranchés à chaque. Pour pallier à cela, vous pouvez, avant de démarrer n’importe quelle expédition, jouer des cartes Pari (il en existe 3 par couleur), qui multiplieront par 2, 3 ou 4 la valeur de votre expédition en fin de partie. Mais il est interdit de les jouer une fois l’expédition d’une couleur entamée. La partie prend fin lorsque la pioche est vide. On procède alors au décompte, en sachant qu’un bonus de 20 points est accordé à tout joueur ayant 8 cartes sur une même couleur. Le joueur avec le plus de points l’emporte. Si vous désirez jouer des parties plus longues, il suffit d’ajouter les cartes violettes. 

 

Tric Trac


Matériel et ressenti


Le jeu a subi un coup de jeune au niveau graphisme, et surtout des cartes violettes sont apparues. Pour le reste, on reste très proche des éditions précédentes. Des grandes cartes et un plateau qui a tendance à se relever, et que l’on évince assez vite lorsqu’on connaît le jeu. C’est très coloré, et il est impossible de se tromper dans les couleurs. Par contre un carnet de score ou un système de comptage des points à la Hero realms avec des cartes aurait été le bienvenu, car ça reste l’un des points noirs du jeu. Rien à voir avec ce jeu, mais je vous partage l’info, en faisant des recherches, j’ai appris qu’il existait aussi un jeu de plateau Lost Cities, amusant. De même que vous pouvez jouer à Lost Cities le duel, en ligne, sur le site Happy Meeple.
Lost Cities est un grand classique, c’est indéniable, pour autant son hasard trop présent le fait pencher du côté des jeux qui ont pris un petit coup de vieux. Mais il faut dire que la notion de hasard est une chose chère à son auteur : Reiner Knizia. Pour autant, j’ai toujours autant de sympathie pour ce jeu, et j’y rejoue avec grand plaisir, tentant de programmer et de deviner ce que va faire mon adversaire. Certes le hasard aura vite fait de ruiner vos plans, mais si on prend le jeu pour ce qu’il est un, un petit jeu rapide et simple de pari ça passe tout seul. Ou alors c’est la nostalgie qui me fait dire ça. Dans tous les cas, vous pourrez y jouer avec n’importe quel partenaire de jeu, pour des parties de 30 minutes à partir de 10 ans. Et s’il vous plaît pour la prochaine édition, prévoyez un système de comptage des points, vraiment.

 

Tric Trac


Verdict


Lost Cities reste égal à lui-même, un jeu simple d’accès, rapide et amusant, mais qui commence à souffrir des affres du temps. Un classique à découvrir si vous ne le connaissez pas encore ou si vous débutez dans les jeux de société, pour les autres, je pense que le hasard pourra vous chagriner. Un joli jeu malgré tout et une bonne idée cadeau.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (9)

Default
babaaast
babaaast
Super, ces 3 classiques méritaient une réédition, surtout Lost Cities pour une refonte graphique.
Si en plus c'est Vincent Dutrait qui s'y colle ça ne peut qu'être réussi. :)
Concernant le hasard, comme l'ami Brissac il ne me choque pas plus que ça et participe au charme du jeu, par contre en ce qui concerne système de comptage je dis OUI, il est fastidieux et mériterait une aide.
arthelius
arthelius
Pour ma part il fait parti aussi du charme, mais voilà lorsque je fais mes critiques je joue avec d'autres personnes (ça aide pour jouer ^^) et du coup j'essaie aussi de résumer un peu leur ressenti.
Marc Laumonier
3 jeux excellents / Kahuna peut être un peu trop prise de tête et trop chanceux/malchanceux / il reste très plaisant à jouer
Lost Cities est un petit chef d'oeuvre même si là aussi la chance peut vous aider ou vous ruiner, mais quelle fluidité !
Targui est aussi un chef d'oeuvre / peut être une extension à venir ? elle était annoncé pour Essen 2017, mais finalement absente ; c'est fin, subtil et opportuniste, très très réussi : un de mes jeux préférés à 2 !
Brissac
Brissac
...Et je rassure les non matheux. ^^ Un système de comptage des points n'est nullement vital. Suffit de savoir additionner des chiffres entre 1 et 10.
Brissac
Brissac
3 classiques de très bonne facture en effet et Lost Cities vieillit parfaitement bien, selon moi. De plus, le lien entre notion de hasard et vieillissement d'un jeu ou expérience des jeux m'échappe un peu...
arthelius
arthelius
La gestion du hasard a évolué au fil du temps, et pas mal de jeux modernes tentent de le gérer. Après pour le comptage certes ça se fait (et bien) mais pareil de nos jours pas mal de jeu propose soit un carnet soit un système rapide de décompte. Je pense à Shararazad ou Hero Realms.
Il se joue bien pour autant. :)
Brissac
Brissac
"pas mal" de jeux modernes ne tentent pas plus de le "gérer" qu'avant non plus (si tant est que ce que je viens de dire ait même un sens..). Enfin, bref, je vais pas me lancer dans un débat. Vous envoie plutôt un MP.
Damiste
Damiste
Le comptage n'est pas difficile en soi, mais il est facile de se tromper si on n'a pas un papier et un crayon à portée de main. En effet, après chaque calcul, il faut ajouter le résultat aux précédents et à la fin comparer avec le score de l'adversaire. On a vite fait d'oublier où on en était. :)
C'est une des raisons qui fait le succès de la version en ligne. Plus de comptage à faire et plus de cartes à mélanger. Ne reste plus que le jeu lui-même et il est très très bon.