Docteur Mops

Raverun du minimalism game design polonais à essen

Raverun du minimalism game design polonais à essen

Parmi les prochaines nouveautés d’Essen 2013 après avoir vu bon nombre de nouveautés francophones et autres de divers pays, je vous propose un petit jeu de cartes qui nous vient cette fois de Pologne.

« Raverun » est un jeu de Jedrzej Doczkal dans un format peu commun puisqu’il est destiné à des parties pour 2 ou 3 joueurs. Composé de 24 cartes (8 personnages de valeur de 1 à 8 répétés 3 fois de A à C), il s’apparente à l’école informelle du minimalism game design que nous aimons bien de par ici.


Pendant le règne de Waldorf le calme, le pays de Raverun vivait dans l'abondance et la richesse. Malheureusement la vie de ce dirigeant puissant et juste prit fin, et le pays de Raverun fut repris par ses fils qui avaient tous une envie irrésistible de posséder ce pouvoir absolu. Pour se préparer à une guerre inévitable, les frères avaient construit leur forteresse dans les plus grandes villes de Raverun.

Bientôt, les dirigeants commencèrent à se battre les uns contre les autres pour prendre le contrôle total du pays. Chacun d'entre eux possédait une puissance équivalente, donc pour gagner, ils durent former leur propre armée de mercenaires. Les dirigeants se tournèrent donc vers les créatures originaires des parties les plus sauvages de Raverun. Les Trolls, les Gobelins et les Nains chérissaient l'or plus que la loyauté. En conséquence, ils trahissaient souvent leurs maîtres pour pouvoir s'enrichir.

Vous et les autres joueurs allez endosser le rôle des dirigeants de Raverun et vous devrez battre vos adversaires. Le joueur qui possède le mercenaire le plus fort dans son armée remporte la partie.

Dans une partie à deux joueurs, chacun va recevoir 7 cartes tandis qu’à trois ce sera seulement 6.

Les cartes non utilisée formeront la pioche ou Pile des Mercenaires.

Le but du jeu va être d’être le joueur qui possède le Mercenaire le plus fort en fin de partie en haut de sa pile de défausse. Oui vous avez bien lu, c’est la dernière carte défaussée qui ici va permettre de remporter la partie.

Default

Premier tour à blanc

Au premier tour chacun choisit une carte de sa main et la pose face cachée devant lui. Le joueur qui aura posé la carte la plus forte commencera à jouer le tour prochain. Ces cartes ouvre la fameuse pile de défausse personnelle de chaque joueur.

Les prochains tours de jeu se déroulent en trois phase : Jouer une carte, résoudre le combat et faire les actions.

Jouer une carte

Le joueur qui possède la carte la plus forte visible sur le haut de sa défausse va décider dans quel ordre les joueurs vont jouer.

Chacun à son ordre va poser une carte visible devant lui.

Résoudre le combat du tour

Ces cartes sont les combattants du tour. La carte de valeur plus élevée reste devant son propriétaire tandis que l’autre ou les autres sont posées sur le dessus de la défausse.

DefaultDefaultDefault

Les actions

C’est là la toute petite difficulté du jeu puisque ce tour se déroule en partant ceux qui ont joué les plus petites cartes du tour en cours. Ce qui reste raisonnable comme difficulté puisque je vous le rappelle, le nombre maximum de joueurs est de trois.

On peut donc (mais ce n’est pas obligatoire) effectuer l’action indiquée sur la carte du dessus de sa défausse si celle-ci est verte. Idem depuis son Champ de Bataille (carte posée devant soi) si celle-ci est rouge.

Voici quelques exemples des 8 actions que l’on peut trouver :

  • Remplacer une carte de sa main par une carte de n’importe quelle défausse
  • Piocher une carte
  • Prendre une carte devant un joueur pour la mettre devant soi
  • Mélanger n’importe quelle défausse

This is the end

Dès qu’un joueur n’a plus de carte en main la fin de la partie approche. On fait encore un tour et si à nouveau au moins un joueur n’a plus de carte c’est la fin de la partie.

Il ne reste plus qu’à reluquer les cartes présentes sur le haut des piles de défausses pour voir quel mercenaire remporte le combat final.

Le jeu devrait (conditionnel) être disponible actuellement en Pologne au environ de moins de 5€. Il arrivera surement un peu plus cher sur le salon d’Essen. Les règles sont en Polonais, anglais et allemand mais vous pourrez vous les procurer en français grâce à monsieur Sathimon et sa compagne bienfaiteurs des pauvres innocents plus à l’aise dans la langue de Yannick Noah.

Vous trouverez ces règles VF sur la fiche du jeu dans la section Liens.


« Raverun »
Un jeu de Jędrzej Doczkal

Illustré par on ne sait pas qui
Publié chez ST Games
Pour 2 à 3 joueurs dès 8 ans
Public : presque tout le monde
Durée : 15 min
Prix conseillé : moins de 10€ ???
Disponible : Essen 2013 – Octobre 2013
Langue : Polonais, anglais, allemand. Français à part.


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (3)

Default
Docteur Mops
Docteur Mops

Oui dommage que le thème elfes/nains soit un peu has-been, on aurait pu espérer un peu plus de conscience éditoriale avec un thème cyberpunk coréen par exemple... (hinhinhin!)

choupou
choupou

@Docteur Mops , bien vu.

(pas mal aussi, votre nouvel avatar, un clin d'oeil à un autre Docteur, logique)

Foussa67
Foussa67

merci, j'étais passé à côté de ce jeu, totalement.

J'essayerai d'y jouer à Essen !