el payo

le PUTSCH : lumière sur un homme de l'ombre

le PUTSCH : lumière sur un homme de l'ombre

Le 21 août 2018 un électrochoc en forme de PUTSCH secouait le microcosme ludique.

7 mois après, revenons sur cet événement historique avec le fondateur du mouvement ludique utopique et culturel qui entre aujourd'hui en action pour sa première Trictrac Cup.

 

 

INTERVIEW


 

la rédaction : "Voilà déjà 7 mois que le PUTSCH est né semble-t-il de nulle-part; pensiez-vous dès le début asseoir cette autorité céleste et provoquer un tel changement profond et durable des mentalités ?

el payo : 7 mois c'est une éternité à l'époque du zapping et de l'immédiateté. Et c'est typiquement ce que nos partisans souhaitent combattre.

la rédaction : Oui, ça et la hype. 

el payo : Vous disiez que le mouvement semble avoir émergé de nulle-part, mais les plus attentifs savent que je n'ai fait que concrétiser la révolte qui grondait, la rumeur silencieuse et le feu qui couvait sous les cendres molles de la résignation.

la rédaction : C'est magnifique, merci. Et à propos de votre autorité céleste...

el payo : Il n'en est rien ! Il n'y a rien de céleste et rien n'est autoritaire au Parti Utopiste si ce n'est la justesse de nos convictions.

la rédaction : Absolument ! Bravo ! Ces convictions sont éclairantes pour le joueur égaré, comme un phare dans la nuit pour le navigateur à la dérive. A ce propos, la 11ème édition de la Trictrac Cup vient de débuter et cette année encore de nombreux joueurs vont voter de travers. Avez-vous des consignes de vote à donner ? une liste des vieux jeux qu'il faut soutenir contre la hype triviale et superficielle ?

el payo : ah comme je suis las de répéter sans cesse les mêmes choses ! Le PUTSCH n'est pas un mouvement réactionnaire faisant l'apologie du passé et du c'était mieux avant. Je ne suis pas particulièrement adepte des vieux jeux si ce n'est pour leur valeur culturelle exceptionnelle, et je n'ai rien contre les jeux récents, bien au contraire. J'ai juste un rythme différent et un rapport intime à la lenteur qu'il me semble bénéfique de prêcher à mes contemporains frénétiques. Pour moi un jeu qui a 3 ou 4 ans est un jeu récent. D'autre part il me semble évident qu'on étanche bien davantage une soif de découverte en pratiquant des jeux déjà sortis - même fraîchement parus - plutôt qu'en étant avides de contenus FaceBook, Instagram ou même Kickstarter. Des contenus vides, d'ailleurs. C'est beau comme de la novlangue.

la rédaction : Vous avez parfaitement raison.

el payo : Mon premier objectif en créant le PUTSCH a été de lutter contre cette avidité du vide de plus en plus prépondérante et contre la prescription par le buzz que j'ai peut-être à tort appelée la hype. Mais buzz ça ne marchait pas pour l'acronyme.
Il ne s'agit pas de rejeter la nouveauté ni de...

la rédaction : ...ni de vivre dans un passé idéalisé. Il s'agit d'arrêter la fuite effrénée vers l'avant.

el payo : Oui. De faire un pas de côté et de continuer la balade à pied en prenant le temps de regarder le paysage culturel ludique actuel. On continuera de toute façon à avancer vers l'avenir mais à un rythme moins abrutissant, en ayant accès aux meilleures oeuvres nées de l'air du temps arrivées jusqu'à nous après écrémage...

la rédaction : ...débarrassées des artifices de la promotion et des avant-premières.

el payo : Absolument.

la rédaction : Et vous êtes nombreux à oeuvrer dans l'ombre à cette louable fin ?

el payo : On communique plutôt au grand jour.

la rédaction : D'accord, mais vous êtes un homme plutôt mystérieux. Vos nombreux fidèles ont pris l'habitude de vous surnommer "l'ombre".

el payo : Non, je ne crois pas. Je connais tous mes nombreux fidèles et je pense qu'aucun des deux ne m'a jamais surnommé ainsi.

la rédaction : El Payo, une ombre contre le monde !

el payo : Ah oui vous faites référence à ces vieux comic books qui relayent les pires diffamations sur mon compte ! C'est de l'espagnol : "hombre" signifie "homme". Un homme contre le monde. Vous saisissez ? Il s'agit d'une biographie non autorisée. Question suivante !

la rédaction : Quelle question ?

el payo : La première au verso de la deuxième page par exemple.

la rédaction : Ah mais la rédaction n'a reçu qu'une seule page...

el payo : Ce n'est rien, j'en ai emporté une copie. Tenez !

la rédaction : Merci. Alors... Et vous avez donc lancé le Club Verveine et Naphtaline pour créer une communauté d'experts et de joueurs professionnels ?

el payo : Excellente question ! Merci de l'avoir posée. Mais encore une fois vous êtes à côté de la plaque mon vieux.

la rédaction : Mais c'est ce qui est écr...

el payo : Ne m'interrompez pas. Personnellement les joueurs professionnels, comme vous dites, m'agacent : ce sont souvent des divas qui ne supportent pas la contradiction. Quant au joueur expert c'est une conception qui me laisse circonspect. 
Mon deuxième objectif après la création du PUTSCH était de faire renaître un échange communautaire sur le forum. Mais pas un échange réflexe, vain et narcissique qui consisterait à poster des photos des jeux qu'on a achetés, ou bien écrire des "moi aussi je l'ai pledge" en enfilade. Non je voulais mettre l'accent sur l'expérience de jeu, les sensations, l'enthousiasme des joueurs. Quelque chose de ressenti et convivial.
J'ai donc inauguré le Club Verveine et Naphtaline, une série de sujets qui paraissent à un rythme régulier sur le forum et dont le principe est simple : les joueurs pratiquent le même jeu pendant un mois, tous ensemble via internet ou chacun de leur côté. Les joueurs confirmés sont les bienvenus mais également les débutants. Que ce soit un jeu fétiche qu'ils maîtrisent parfaitement ou simplement un jeu qu'ils découvrent pour l'occasion, les commentaires sont toujours intéressants à lire. Pour moi le but est atteint si quelqu'un se dit en regardant le programme du club : "Ah oui ce jeu j'en ai entendu parler, je vais aller voir le sujet" ou "Tiens mais je l'ai ce jeu ? Il prend la poussière au grenier, je vais le ressortir pour en discuter avec les copains".

la rédaction : Vous en êtes au 12ème jeu du programme. Et certains sujets ont bien marché. Certains sont encore actifs bien après la date de fin de la session. Vous êtes satisfait ?

el payo : Oui.

la rédaction : Vous dites que le PUTSCH n'est pas un mouvement de promotion des vieux jeux ? Alors pourquoi avoir appelé votre premier projet le Club Verveine et Naphtaline ?

el payo : Ah oui vous avez raison. J'ai bien conscience d'avoir scié moi-même la branche sur laquelle j'étais assis en utilisant les mots verveine et naphtaline... Mais j'ai trouvé ça amusant et provocateur de reprendre à mon compte les arguments de mes détracteurs.

la rédaction : Effectivement c'est savoureux (rires).

el payo : (Rires.)

la rédaction : (Fou rire et larmes aux yeux.)

el payo : (Rire digne.) Prenez ce mouchoir je vous en prie.

la rédaction : Merci. (Petit rire sec et nerveux.) Ah c'est bon de rire !

el payo : Oui. Vous n'avez pas d'autres questions ?

la rédaction : Laissez-moi jeter un oeil... Peut-on donc s'attendre à voir arriver au programme du Club des jeux plus récents ?

el payo : Absolument. D'ailleurs certains jeux déjà sélectionnés ne sont pas vraiment de vieux jeux. Kemet actuellement au programme est un jeu récent. Et je pense choisir Keyflower et Orléans pour les prochaines sessions.

la rédaction : Ce ne sont pas des nouveautés.

el payo : Si vous voulez voir Wingspan au programme du Club il faudra attendre au moins 2 ans. On verra si les gens ont toujours envie d'y jouer. Pour l'instant ça ne servirait à rien, le jeu a déjà une communauté qui le fait vivre et un beau sujet très actif.

la rédaction : Le PUTSCH avait annoncé avoir plein d'idées. Pour l'instant vous avez uniquement lancé le Club Verveine et Naphtaline. Pouvez-vous nous en dire plus sur vos autres projets ?

el payo : Avez-vous entendu parler de Dankêllmain ?

la rédaction : Evidemment, le jeu a fait un gros buzz !

el payo : Arg. Touché !

la rédaction : Pardon grand ordonnateur...

el payo : Non ça va, je plaisante.

la rédaction : Vous êtes si drôle !

el payo : Merci. Mais sérieusement Dankêllmain n'était pas une simple plaisanterie. Toute cette agitation était une action du PUTSCH pour provoquer un réveil des consciences. J'ai voulu critiquer quelque chose qui m'agace de plus en plus profondément. On lit de plus en plus souvent qu'un jeu est bien parce qu'en plus il ne dure pas longtemps. Ou qu'un jeu est super amusant mais c'est dommage qu'il dure 1h30. C'est quoi le problème au juste ? S'amuser trop longtemps ? C'est devenu impensable de nos jours de consacrer plus d'une heure à une activité ? On voit bien que non puisque de nombreux joueurs enchaînent 3 ou 4 jeux dans la même soirée. On est donc exactement dans ce qui me crispe : dans l'ère du zapping, de la frénésie. Pas le temps de discuter entre les jeux, à peine la partie terminée le jeu n'est pas encore rangé qu'on met déjà en place le suivant... Récemment j'ai lu sur le forum deux exemples qui m'ont fait rire autant qu'ils m'ont agacé. Il y a un type qui expliquait que les parties de je ne sais plus quel jeu duraient 30 minutes mais qu'avec l'habitude le temps de jeu pouvait descendre à 25 minutes. Trente minutes c'est encore un peu long apparemment mais ça vaut le coup de persévérer si on peut descendre à vingt-cinq minutes... Et cet autre internaute qui racontait que dorénavant il payait avec sa montre connectée comme ça il n'avait pas à ouvrir son manteau, sortir son porte-feuille, sortir sa carte, ranger sa carte, ranger son porte-feuille et fermer son manteau. Mais que font-ils de tout ce temps gagné ? Je suis sérieux, c'est une vraie question. Il faut en revenir à faire l'éloge de la lenteur.
Il y a quelques sujets qui me tiennent à coeur et j'ai besoin de provoquer le débat autour de ces sujets qui selon moi impactent le secteur ludique et sa production. Le PUTSCH devrait lancer sous peu des sujets de discussion sur le forum. Le forum est un endroit précieux pour ça.

la rédaction : Dankêllmain était un papotache engagé ?

el payo : Une potacherie engagée. Faites attention, relisez mieux.

la rédaction : ah oui, une potacherie engagée ?

el payo : Exactement ! Je n'aurai pas su mieux dire. Merci pour la formule. 

la rédaction : Vous aviez parlé d'un prix ludique aussi il me semble.

el payo : Oui mais j'hésite encore un peu sur la sélection.

la rédaction : La sélection d'un jury ?

el payo : (Rires.) Non, arrêtez d'improviser vos questions... Non, j'hésite sur les jeux que je vais décider de primer. Et surtout quand j'aurai choisi les vainqueurs il faudra que je trouve des catégories dans lesquelles les faire concourir. Mais tout ça est prématuré pour le moment. Pour l'instant il faut que le PUTSCH se concentre sur la Trictrac Cup. C'est une compétition importante et vous l'avez dit au début de cet entretien, les gens vont encore voter n'importe comment. Le PUTSCH a évidemment des consignes de vote à donner.

la rédaction : Oui la Trictrac Cup. On y reviendra demain dans la deuxième partie de l'interview, si vous voulez bien.

el payo : Très bien. A demain alors.

la rédaction : Merci. A demain."

 

(ndlr : lien vers la suite de l'entretien)

 

 

DOCUMENTS ET LIENS


Le manifeste de lancement du PUTSCH
Le PUTSCH sur le forum

Le lancement du Club Verveine et Naphtaline
Le Club Verveine et Naphtaline sur le forum

 

Tric TracTric TracTric Trac

 

 

 

 

 

 

 

 

 
La fiche du jeu Dankêllmain
Dankêllmain le jeu de cartes et autres dérivés sur le forum

DankêllmainDankêllmainThe Main

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (21)

Default
Lapinesco
Lapinesco
Ce type est fou, j’adore !!
Tomfuel
Tomfuel
merci pour cette interview-pépite à lire dans ce cloaque qu'est devenu Trictracvideo-channel, quelle verve, quelle fraicheur !
Monsieur Guillaume
Un cloaque ? Où ça ?
MasterZao
MasterZao
On ne dit plus "où ça ?" mais "Dankêltrou ?".
Encore un nouveau venu qui n'y connait rien… Faut se mettre à la page mon petit vieux !
Phoenixeux
Phoenixeux
Le cloaque de Cannes est le plus étendu de France parait-il...
MasterZao
MasterZao
Venant d'un oiseau, c'est un comble.
Mr le Néophyte
Pour le fond comme pour la forme : Chapeau Bas !
Phoenixeux
Phoenixeux
Monsieur El Payo ! Monsieur El Payo ! Une dernière série de questions pour la revue fanzine et libre "DTC" :
Direz-vous que Dankêltrou est un jeu opportuniste ou bien c'est surtout le matériel qui buzzz ? Ce jeu mérite-t-il aussi l'éloge de la lenteur dans sa pratique ? Etes-vous pratiquant ?
(tend le micro)
el payo
el payo
Désolé mais je ne vous vois pas sur ma liste des journalistes accrédités...
Sécurité !
Phoenixeux
Phoenixeux
(Dégaine un teckel de Toutourista)
N'approchez pas !
(Se sauve.)
(Et profite de l'occasion pour teste le "Je n'aime pas" tiens. ^^)
mumut
mumut
Je te rejoins complètement sur le paragraphe de l'explication de Dankêllmain. J'ai envie de dire amen à toutes les phrases (ou presque) ;)
el payo
el payo
C'est bien mon petit ! Ensemble nous atteindrons une totale liberté de pensée cosmique vers un nouvel âge réminiscent.
JudasNanas
JudasNanas
Skippy...c'est toi?!
Chakado
Chakado
Enfin un journaliste pertinent, qui a bossé son sujet !
(Et sinon, monsieur El Payo confirme qu'il est un des posteurs les plus créatifs / intéressants du forum de Tric-Trac)
el payo
el payo
Merci.
Les compliments seront transmis au journaliste demain quand on le sortira de sa cage pour la 2ème fois consécutive.
Liopotame
Liopotame
Quel homme, mais quel homme...
el payo
el payo
ah ah ! Un self made man à l'américaine, je te dis ! :D
Monsieur Guillaume
Un jour, je voudrais être comme el payo ! :)
el payo
el payo
Ah ah ! on échange ?
On est quelques-uns je pense à vouloir devenir Monsieur Guillaume à la place de Monsieur Guillaume...
stueur
stueur
Bel auto-hommage hombre! Ou comment diffuser son propos sans avoir l'air de s'imposer. Bref, une très belle et saine lecture.
el payo
el payo
On n'est jamais mieux servi que par soi-même :D