Jeux Viens à Vous

Pourquoi Azul n'est pas un bon jeu...

Pourquoi Azul n'est pas un bon jeu...

Quand un jeu crée autant le buzz, les joueurs sont bien souvent partagés entre le sentiment d'idolâtrie et celui d'une quasi détestation.

On peut entendre bien souvent :  "C'est génial!" ou bien "tout ça pour ça!" voire "Pff c'est que du buzz, ils n'y connaissent" (sous entendu moi je sais)

L'idéal pour ne pas être influencé étant soit d'y jouer avant le buzz soit d'attendre la vague.

Voici donc maintenant mon avis sur le jeu à l'esthétisme le plus biz...affirmé de ces derniers temps.

Un Plan B.ortugais osé! 

​Alors pour ceux qui ne connaitraient pas Azul, jeu édité par Sophie Gravel dirigeante québécoise (personne n'est parfait) avec Plan B, il faut déjà admiré l'esthétisme surprenant en premier lieu de la boîte, puis de l'intérieur, tout cela sur un univers lusitanien (ça veut dire portugais mais ça fait plus classe).

La boîte se trouve composé d'azulejos, des carreaux de revêtement introduits par les Maures à l'esthétisme... particulier! 

Oui la grande particularité d'Azul c'est ce parti pris gonflé avouons le de vous faire jouer à du carrelage quelque peu vintage (ça veut dire vieux mais ça fait plus classe) 

Cela a été dit, redit et reredit mais c'est un axe crucial de ce jeu. 

 

Tric Trac

Alors pourquoi ce parti pris? 

​Sophie Gravel est connue et reconnue pour être avant tout une formidable entrepreneuse et une femme très ambitieuse, ce qui est une qualité ou un défaut selon la personne qui vous parlera d'elle.
Le fait qu'elle soit une femme étant peut être gênant pour certains hommes habitués à un milieu pendant très longtemps masculin. 

Ne la connaissant pas, et celle-ci n'ayant malheureusement pas donné suite à une demande d'entretien, je ne puis juger de la chose. 

J'oserais tout de même penser que Sophie Gravel a eu cette formidable idée (ou a su s'entourer de personnes ayant eu cette formidable idée) de manière totalement délibérée en sachant l'effet qu'aurait ce parti pris.

Ce carrelage étant une formidable publicité à lui-même! Visuellement tout d'abord mais également par l'idée osée qu'il propose. 

Entendez-vous dans nos campagnes Sophie Gravel, d'un accent terriblement québecois vous crier : 
 

"Le Monopoly c'est fini! Devenez un carreleur portugais du 16 ème siècle!"

Qui à part une imbécile ou une terrible femme d'affaire incroyablement intelligente (mais québécoise) oserait cela? 

​Sachant qu'elle a crée Filosofia, vous conviendrez que la seconde option semble la plus probable... 

​J'inculpe donc Mme Sophie Gravel de tentative de Buzz par carrelage!

​Mais aurait-elle commis son délit jusqu'au bout? Vérifions cela en la prenant la main dans le sac! 

 

Tric Trac

 

Le Matériel

​Un magnifique sac couleur faience, Sophie Gravel a décidé d'aller jusqu'au bout de son plan (b?) pour donner une identité à son jeu abstrait. 

Une idée qui s'assume avec les plateaux de jeu, les usines et les azulejos.

Ne vous méprenez pas, c'est bien le jeu de société remportant l'As d'or et le Spiel des jahres et non des photos de la cuisine de ma grand mère.

 

Tric Trac

Avouez qu'il fallait du culot, mais le pari est réussi, magnifiquement réussi.

Ces couleurs vous font oublier l'abstraction du jeu, et tout en réfléchissant à votre prochain coup, vous admirez les tuiles tel José sur le chantier de Madame Goncalves. 

Derrière tant de beauté, certains ont pu critiquer les carreaux rouges et bleus sans apparat et moins jolis; ces derniers ayant certainement cette apparence afin de faciliter la lecture du jeu mais il est vrai qu'ils peuvent vous faire sortir quelques instants de l'univers, on ne peut le nier.

Le plateau de jeu est lui aussi très beau.

Passons maintenant au jeu en lui-même car derrière ce buzz esthétique et cette façade culturelle se cache un magnifique produit commercial.

Une mécanique simple et carré-lage 

La réussite d'un jeu est bien souvent liée à son universalisme, au fait que chaque catégorie de joueur puisse se retrouver dans la mécanique proposée. 

Pour cela, il faut bien souvent une règle simple et abordable mais qui permette une profondeur assez importante afin que les joueurs dits "stratégiques" puissent s'y intéresser. Une profondeur réelle ou artificielle car parfois la frontière est obscure, mais peu importe tant que le joueur s'y retrouve et croit à ce que l'on lui raconte.

La mécanique d'Azul est simple, à votre tour, choisissez une couleur dans l'une des usines ou au centre de la table afin d'apporter les tuiles carrelages sur votre plateau de jeu.

 

Tric Trac

Tric Trac

Ici, le joueur a choisi les noirs et les place au second rang. 

Ces tuiles une fois la ligne complétée permettront de valider cette dite ligne et d'envoyer l'un des carreau sur le symbole correspondant afin de marquer un certain nombre de points

Il vous faudra au fil de la partie, réaliser des assemblements mais également des lignes ou des colonnes permettant d'augmenter votre score.

La partie se terminant dès qu'un joueur a réalisé une ligne complète. 

La mécanique s'arrêtant là, donc elle permet une grande fluidité, le choix et l'action engendrée étant souvent très rapide, les parties ne présentent pas de temps mort tout en restant extrêmement tendues.

 

Tric Trac

Tric TracEn haut la situation à la fin d'une manche. En bas, 3 tuiles peuvent glisser sur le plateau, par contre les 2 dernieres lignes sont incomplètes. 

Les manches vont donc s'enchaîner, remplissant peu à peu votre plateau et pouvant engendrer des parties plus ou moins rapides selon les positionnements des joueurs.
 

Attention à ne pas prendre trop de tuiles en trop afin de ne pas subir trop de malus. 

 

Tric Trac

 

 

 

La défaite portugaise

​Je ne vais pas vous le cacher, je suis extrêmement mauvais à Azul. 

Je tente des lignes en haut, des lignes en bas, des colonnes par-çi, des colonnes par là... rien n'y fait, je perds. 

​Le soucis, s'il en est un, c'est que je persiste et continue à vouloir, tout en m'amusant et cela à 2,3 ou 4 joueurs... 


Le jeu dès ma première partie m'a plu, j'avais l'envie de recommencer une partie malgré la fatigue d'une journée de festival en tant qu'animateur. 
Depuis j'y rejoue, mais rien n'y fait je continue à perdre tout en continuant paradoxalement à vouloir carreler, encore et encore. 
 

Et cela est souvent la marque d'un grand jeu. Un jeu qui vous donne l'envie de rejouer et même d'en parler, quand bien même Plan B ne soit pas l'un de mes partenaires, et que sa dirigeante soit québécoise mais comme je l'ai déjà dit : Personne n'est parfait! 

Alors qu'est ce qui crée vraiment cet engouement? 

​Simplement un esthétisme particulier et un jeu simple? 

​Cela suffit-il à créer un réel gros succès qui pourrait se transformer?

​Y a t-il autre chose? Ce "je ne sais quoi" frança....québécois? Ou ne parlerons nous plu d'Azul dans 4 ou 5 ans?

(une éternité pour les joueurs du monde ludique actuel) 

Je n'arrive sincèrement pas à le dire. Qui vivra verra... 

 

Tric Trac

Tric Trac

 

Conclusion

Azul fait partie de cette nouvelle démarche commerciale du monde ludique moderne présentant une multitude d'offres, et qui se doit par un effet tendance/buzz/innovant qsans l'être vraiment mais qui permet d'attirer le chaland vers le produit commercial comme l'on fait Time stories, the 7 th continent. 

Azul derrière sa devanture carrelée, légèrement provocante attirant le joueur bobo (cette phrase est elle aussi légèrement provocante afin de vous réveiller à la fin de cet article ^^), et donc cette devanture esthétisme se trouve un très bon, simple, fluide, agréable, à la fois stratégique mais facilement jouable par belle maman ou votre couple d'amies Fred et Amélie ce qui n'en fait donc pas un bon jeu mais un très bon jeu. 

Sophie Gravel, bien que québécoise (je n'aime vraiment pas leur accent ^^) à su produire avec brio un objet commercial qui réussit un grand nombre de joueurs en sortant des illustrations Ankama très à la mode en ce moment.

Un mélange façon Michel Gondry mélangeant film d'auteur et star hollywoodienne créant une oeuvre à la fois accessible et ambitieuse. 

 

Pour ceux qui souhaiteraient découvrir les précédents entretiens, mes animations ou suivre ma page facebook  : 

http://www.facebook.com/jeuxviensavous/


Les articles de Jeux Viens à Vous

Cat'astrophes
Attention Monstres gloutons! 
Mes associations Montessori - J'observe
Flooping
Krom
Bioblo Mini box
Wanted 7
Niwa
Mauw
Baiam
Pict it
Princess of legend

Affinity
Age of giants
Potions et Sortilèges
Brothers
Petit ver luisant
Mémoarrr!
Premières énigmes animaux
Apocalypse au zoo de Carson city
Kikafé
Dream on
Pool party
Les trois petits cochons
Twin it
A dos de chameau
Chimère
Karuba junior
Mr Wolf
Chasseurs de trésors
Banquet royal
Indian Summer
The Mind
Krazy Wordz
Seeders from Sereis - Episode 1 : Exodus
Team Up!
La course vers El Dorado
Carta Impera Victoria
Paper Tales
Cottage garden

Hippo
Gotown
Virus
Jungle Logic
Barabistouille
Clank! 
Tour de chats
Queendomino
Taggle
Klash
Little Big Fish
Minuit, meurtre en mer
Blackwood
Galerapagos
Flamme rouge
Les héros de Kaskaria
Projet 3 ans avec Luma : A l'origine des légendes
L'ile de la tortue
Profiler
La quête d'Olan
Girafomètre
Baobab
Jacot
Tour de dragon
Paul et la lune

Coconut Pirate
Altitude
Sauve moutons
Booo! 
Le cri de Rose Marie
Playa playa
L'année du dragon


 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

20Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (46)

Default
galadriel
galadriel
super bizarre comme façon d'écrire, difficile de comprendre les phrases à tiroir, et beaucoup trop raciste et poujadiste (vieux terme pour dire vulgaire et bête) pour moi...et n'oublions pas la cerise sur le gateau avec la touche de mysoginie.
c'est ras les paquerettes comme prose.
et passons sur le titre complètement naze...
là dessus, pas la peine de me répondre, je lirai pas, j'ai piscine les 6 prochains mois.
nan mais sérieux, c'est quoi cet article ???
seul point positif (pour certains) : à rempli sa copie sur le site, ne se fait donc pas traitre de pute à clics par ces certains.
(quel humour ? ou ça ? baver sur les québecois ? remplacez accent par nez et québecois par juif,ou par manières et homo, et on en recause !)
et moi, j'aime vraiment pas AZUL, soit dit au passage...
me demande bien ce qui m'a pris de lire ça...
Jeux Viens à Vous
L'article est le contraire de la mysoginie car il indique que justement des hommes n'apprécient pas que des femmes réussissent.
Si dire qu'on n'aime pas un accent c'est être raciste alors j'imagine que beaucoup sont racistes des parisiens etc...
Tout confondre comme vous le faites amène à des dérives comme nous avons pu en avoir dans l'histoire.
Bonne piscine
Capalwest
Capalwest
J'ai la faiblesse de croire que si l'on doit expliquer sans fin ce qu'on a voulu dire, c'est qu'il y a un réel problème dans la rédaction.
Le style semble une excuse un peu faible, surtout quand il est autant assumé.
Il est certainement plus facile de donner des leçons de tolérance à la terre entière plutôt que de se poser des questions sur sa propre manière.
Sans doute est-ce pour cela que je n'écris pas. Je voudrais peser mes mots, être sûr de mes idées et de leur exposition. Parce que comme disait mon papa : "les paroles s'envolent, les écrits restent"...
Chakado
Chakado
Sur cette histoire d'accent, je suis désolé, mais oui, dire qu'on aime pas un accent est une forme de xénophobie. Un accent n'est pas quelque chose de choisi, et c'est encore aujourd'hui une source de discrimination dans notre société, qui voudrait avoir une langue standardisée et parlée par tout le monde de la même façon. On entend peu d'accents provinciaux dans des émissions "sérieuses" de la TV nationale, et un accent africain ou franc-comtois a tendance à être moins pris au sérieux qu'un locuteur du français standard.
Pouvez-vous vous mettre 2 sec dans la peau d'un Québecois qui lirait votre prose, et voit ainsi dénigrer son accent, sur lequel il n'a aucune prise, et qui fait partie de son identité et de sa culture ?
daroul
daroul
On appelle d'ailleurs cela de la glottophobie, si je ne m'abuse.
Jeux Viens à Vous
Jeux Viens à Vous
De leur haute tour d'ivoire, quelques tric traciens de la moyenne classe rêvent et s'imaginent qu'ils combattent le racisme tout en dégustant leur chips en jouant à Scythe réalisés par des petits chinois, importé par des bateaux avançant avec du pétrole obtenu par la mort, et regardent leur précieux i phone contenant des terres rares,
Ils se battent fièrement contre le racisme anti québécois et mais offriront un beau diamant obtenu par la mort d'africains.

Messieurs bravo, vous changez le monde par votre bravoure ici!
Chakado
Chakado
Mon dieu, que vous pouvez être grandiloquent...
Merci d'avoir répondu sur le fond. (non)
Déjà, vous confondez racisme et système économique, mais passons.
Alors, selon vous, on est censé combattre le racisme comment, exactement, à part en changeant les mentalités ?
Je vous pointe simplement que, contrairement à ce que vous avez l'air de croire, dire fièrement "je n'aime pas l'accent québécois" est du domaine de la xénophobie. J'essaie de vous expliquer pédagogiquement pourquoi. C'est tout, je ne suis pas dans une tour d'ivoire (vous savez ce que veut dire cette expression, au moins ? parce que ça me semble incompatible avec la "moyenne classe"), je ne me prends pas pour un fier héraut d'une quelconque cause. Je veux juste expliquer quelque chose, libre à vous d'en faire ce que vous voulez.
Vous préférez manifestement croire que vous ne pouvez pas vous tromper, que tous les autres sont des cons, plutôt que de vous remettre en cause deux secondes.
Jeux Viens à Vous
Jeux Viens à Vous
Monsieur le professeur qui tenté d'expliquer pédagogiquement.
Gardez vos sermons de Xénophobie pour vous car je n'en ai pas besoin.
Non, dire que l'on n'aime pas un accent, les blondes ou la mentalité parisienne, ne veut absolument pas dire que l'on est xénophobe.
Vous vous rendez compte dans le monde où vous vivez?
Si j'avais dit à voix haute dans une discussion que je n'aimais pas l'accent québécois, personne ne m'aurait repris, mais ici, les justice social warriors sont de sortis pour se trouver une cause à défendre, une cause qui ne les concerne certainement pas en plus.
Je n'ai aucune haine contre les québécois contrairement à ce que vous tenter de faire croire, non, j'ai simplement l'oreille qui enfle quand j'entends dans une émission cet accent, alors que j'aime l'accent chantant du sud ouest.
Est ce mal? Est ce qu'il y a plus de cons au Québec que dans le sud ouest? Non
Simplement je n'aime pas cet accent. Je ne l'aime pas et je le dis en en rigolant même.
daroul
daroul
Un titre putaclic ("mais non, c'est vous qui cliquez n'importe comment"), un humour à base de xénophobie qui rappelle Michel Leeb dans ses œuvres ("mais non, c'est mon style, c'est de l'humour"), une syntaxe de plus en plus approximative et une rancœur mal déguisée à l'idée de ne pas avoir décroché d'interview avec madame Gravel... Au moins, vous êtes fidèle à votre direction, c'est dommage que vous soyez pointé vers le fond. Et oui, je ne suis pas obligé de vous lire. Mais je suis un fervent partisan du fait qu'il faut lire ce que quelqu'un a écrit pour pouvoir dire qu'il fait de la merde, sinon on n'est pas crédible. Et puis, on ne sait jamais, un jour, peut-être vous serez pertinent.
Jeux Viens à Vous
Titre putaclic = Client à clic...
Xénophobie = Peur de l'étranger
Je n'ai absolument pas peur des étrangers, j'ai juste indiqué que je n'aimai pas l'accent québécois.
J'aime celui du sud ouest, pas celui québécois... 95 % aiment l'accent québécois , pas moi, je le dis. Est ec grave? :-p

Non absolument aucune rancoeur contre Sophie Gravel puisque je signale :
Qu'elle a édité un jeu excellent
Qu'elle a su être une excellente entrepreneuse dans un milieu masculin et que cela en dérange certains.

Je l'encense et vous y voyez de la rancoeur, vous êtes fort! ;-)

Eh bien lisez mon ami, lisez! :-D
daroul
daroul
Même pour ce qui est de la xénophobie, vous vous faites plus bête que vous ne l'êtes juste pour avoir le dernier mot. Consternant.
Jeux Viens à Vous
Les mots ont un sens, donnez leur celui qu'ils ont.
Et donc comme vous ne souhaitez pas le lire, je vais le réindiquez.

J'ai juste indiqué que je n'aimai pas l'accent québécois.
J'aime celui du sud ouest, pas celui québécois... 95 % aiment l'accent québécois , pas moi, je le dis. Est ec grave? :-p

Non absolument aucune rancoeur contre Sophie Gravel puisque je signale :
Qu'elle a édité un jeu excellent
Qu'elle a su être une excellente entrepreneuse dans un milieu masculin et que cela en dérange certains.

Je l'encense et vous y voyez de la rancoeur, vous êtes fort! ;-)
daroul
daroul
Je vous invite à relire la définition officielle de la xénophobie. Le sens de mots évolue et peut parfois même s'éloigner de sa racine originelle. Par exemple, il y a bien longtemps que le terme "con" n'est plus utilisé pour désigner les organes génitaux féminins. Xénophobie, c'est pareil. On l'utilise dans le sens "hostilité de principe à l'égard de tout ce qui est étranger".
Vous me direz, peut-être que vous n'utilisez pas le même corpus de vocabulaire que nous, et cela peut aussi indiquer pourquoi votre humour tape si souvent à côté de la cible.
Jeux Viens à Vous
Alors pour vous, ne pas apprécier un accent c'est être hostile aux étrangers?
Vous êtes très fort! :-D

Vous me dites alors pourquoi je parle de racisme dans certaines de mes interviews? (Ex : Farid Ben Salem)
Vous me dites pourquoi je la félicite d'être une formidable entrepreneuse?

Si ça peut vous rassurer, je n'ai pas de jardinier québécois! ;-)
Asafox
Asafox
Mmmh, pour une fois je ne mettrais pas que je n'aime pas votre article, car il présente un peu plus d'intérêt que d'habitude. Mais comme chaque fois, je me demande pourquoi je m'inflige votre prose. Le fond est pas mal, la forme est comme d'habitude en dessous de tout. J'ai bien compris que c'était votre marque de fabrique mais cela me parait si surréaliste d'écrire volontairement des paroles assassines, des phrases à double sens constamment, je ne comprends pas. Peut être êtes vous quelqu'un de sympa dans la vraie vie, mais alors derrière votre écran, que vous êtes antipathique! Je m'étonne que des figures du monde ludique acceptent encore de se confier à vous. Ou alors ils ne vous connaissent pas, et on ne les y reprendra plus. Vous êtes trop condescendant, dans la minimisation de l'effort, de la passion, de l'individu. Allez, cette fois je me le promets, je ne vous lirais plus. (Allez-y, comme à chaque fois, vous aller avoir une parole condescendante ou d'auto satisfaction, n'hésitez pas, lâchez vous. Surement une phrase du style, pourquoi vous forcer à me lire, ou bon débarras, ou autre. Vous êtes si prévisible^^.). Au Revoir.
Jeux Viens à Vous
Tout ce que vous dites est vrai.
Je tiens à ma forme, qu'on n'aime (oui certains aiment), d'autres pas, peu importe.
Je ne souhaite pas changer cela parce que cela horripile certains. Il faut rester dans ce que l'on aime et ce que l'on croit.
Je demande toujours a ce que les invités lisent au moins 1 ou 2 interviews avant d'accepter ma demande d'entretien.
Effectivement, je ne force personne à lire!
Rien de condescendant, non juste la réalité. Je ne souhaite pas adapter mon style, aller dans ce que d'autres font même très bien... mais les autres le font déjà. Ma façon me convient et si vous n'aimez pas, ne lisez pas en effet, je ne peux malheureusement rien vous dire de plus .
Quand un réalisateur ne me plait pas, je ne me force pas à regarder ses films pour les décrier.
Bonne continuation
Pit0780
Pit0780
C'est vrai que c'est très particulier... on a toujours l'impression de lire quelqu'un de très aigri, par tout ce qui l'entoure. Quelqu'un qui essaye parfois du dire du bien de quelque chose, mais d'une façon qui fait qu'on a toujours le sentiment que ça cache quelque chose de négatif, que c'est forcé, ou que c'est bourré d'ironie voire de méchanceté. C'est très bizarre à lire... On dirait que vous n'avez pas envie de dire du bien. Que c'est plus fort que vous, il faut que vous rajoutiez une couche d'un truc désagréable difficile à expliquer... Après la lecture de cet article, je ne sais réellement pas si vous avez aimé le jeu ou pas. Où s'arrête la sincérité, ou commence l'ironie. Comme si c'était un personnage qui écrivait, et pas réellement vous.

C'est vrai que dans un sens, ce style d'écriture, négatif, aigri, est très rare, et ça vous fait une sacré particularité :D Etrange façon de se démarquer mais ma foi, ça marche peut être !
eldarh
eldarh
En fait, tu en as ici qui viennent pour parler de jeux et d'autres qui viennent pour (faire) parler d'eux. Voila, quand tu as compris ça, tu as compris le personnage.
Ps à l'auteur : inutile de venir encore polluer ma messagerie avec vos mp familiers et grossiers je ne les lirais pas.
Jeux Viens à Vous
Mr Pit

Ca me difficile de se demander ce que j'ai pensé quand j'écris dans la conclusion :

"donc derrière cette devanture esthétisme se trouve un très bon, simple, fluide, agréable, à la fois stratégique mais facilement jouable par belle maman ou votre couple d'amies Fred et Amélie ce qui n'en fait donc pas un bon jeu mais un très bon jeu.

"Sophie Gravel à su produire avec brio un objet commercial qui réussit un grand nombre de joueurs en sortant des illustrations Ankama très à la mode en ce moment."

"Un mélange façon Michel Gondry mélangeant film d'auteur et star hollywoodienne créant une oeuvre à la fois accessible et ambitieuse."


Si après vous n'aimez lire que de la "guimauve", vous savez que vous ne devez pas me lire car bien qu'appréciant particulièrement la guimauve j'aime la mélanger avec du Putting, faire ma sauce en quelque sorte, donc effectivement ça donne un goût particulier mais si vous aimez retourner dans un resto que vous n'aimez pas , je ne peux rien n'y faire ;-)


Mr Eldarh : Moi aussi je vous adore! :-)
Chakado
Chakado
Je crois qu'on peut être bienveillant sans forcément verser dans la guimauve. Ça demande sans doute davantage de réflexion et de talent que de moquer l'accent québecois.
Pit0780
Pit0780
Ce n'est pas parce que je n'aime pas le style aigri que je n'aime que la guimauve (et j'aime même pas la guimauve en vrai, na !) ;)
Jeux Viens à Vous
Mes entretiens sont bienveillants.
Bienveillant ne veut pas dire ne pas parler de choses difficiles et ne pas aborder les contradictions ou les défauts de ses invités.

IL n'y a pas de style aigri car je ne le suis pas :-)
Harry Cover
Harry Cover
et moi qui croyait que l'humour ça faisait rire
Jeux Viens à Vous
Pas toujours! ;-)
guilut
guilut
Il n'y a objectivement aucun rapport avec le titre ("Azul n'est pas un bon jeu")et le contenu de l'article ("la marque d'un grand jeu"). Le "bien que québécoise" se passe de commentaires...
Jeux Viens à Vous
Si vous interprétez par le titre "Azul n'est pas un bon jeu" par "Azul est un mauvais jeu", je n'y suis pour rien....
Au final, c'est bien le contenu qui est important et il suffit de lire l'article pour comprendre ce que je pense du jeu, si les gens cliquent pour s'offusquer dune énième polémique, je n'y suis pour rien.
Le fil rouge sur le québec est bien évidemment teinté d'humour, il suffit de bien lire l'article pour le comprendre et de voir le ton employé.
Par contre, vous pouvez également lire que je défends l'entrepreunariat féminin dans cet article.

Si vous n'aimez pas mon humour bête et grossier, ce que je peux absolument entendre, ce n'est pas grave en soi .
South Park a fait bien pire sur le Canada il me semble.
guilut
guilut
Je ne vois rien de drôle dans cet article (si ce n'est un titre racoleur au point d'en être comique). Je ne dois effectivement pas comprendre votre humour...
Jeux Viens à Vous
J'ai obtenu ce que je voulais avec le titre :
Attirer des gens à découvrir un jeu
Effectivement un côté comique totalement assumé
Après que cela fasse rire ou pas, je comprends tout à fait qu'on puisse ne pas aimer mon humour que j'assume mais qui est mélangé à d'autres propos comme la défense des femmes d'entreprendre.
guilut
guilut
Je crains que les gens n'aient pas attendu votre article pour découvrir Azul :)
Jeux Viens à Vous
Je crains que tout le monde ne cherche pas à essayer un jeu avant même sa sortie et que l'on peut découvrir de très bons jeux longtemps après leur sortie. :-)
Trulk
Trulk
Magnifique titre putaclic ;)
Jeux Viens à Vous
Merci! ;-)
Ceci étant dit, le titre est vrai puisque je dis en conclusion que ce n'est pas un bon jeu mais un très bon jeu.
Mais n'oubliez jamais que derrière un putaclic, il y a avant tout un clientaclic.
guilut
guilut
Tant de mauvaise foi, ça force le respect :)
Jeux Viens à Vous
Les gens devraient parfois réfléchir avant de cliquer sur pourquoi ils le font, ce qu'ils pensent trouver en cliquant, ce qu'ils souhaitent y voir et leur réaction s'ils n'y voient pas ce qu'ils veulent y voir, consciemment ou non.
Cela permettrait peut être de moins cliquer et une réaction plus saine post clicage. :-)
pyduc
pyduc
Malheureusement mon lecteur de flux ne m'informe pas de l'auteur de l'article. Et vous, ça vous arrive de réfléchir sur "pourquoi" vous écrivez sur sur Tric-Trac?
Jeux Viens à Vous
Si vous ne regardez pas qui écrit l'article alors que vous n'aimez pas ce que j'écris, je n'y suis pour rien.
pyduc
pyduc
Lol
pyduc
pyduc
Dans attrape-gogo il y a effectivement un gogo. Et derriere, il y a un escroc
Jeux Viens à Vous
Si vous souhaitez dire que je suis un escroc, dites le clairement, ça m'intéresse de vous l'entendre dire :-)
pyduc
pyduc
Si vous le voyez comme ça, "je n'y suis pour rien".
Jeux Viens à Vous
Je ne vois rien, je vous pose la question.
Pour ma part , j'ai des réponses claires sur ce que j'ai dis dans l'entretien et je dis bien que le jeu est excellent..
Assumez vous mon ami ;-)
Jeux Viens à Vous
Après si votre préoccupation c'est plus les titres des articles que les jeux en eux mêmes, je vous propose pour votre soirée :
http://www.konbini.com/fr/
https://fr.sputniknews.com
pyduc
pyduc
Vous avez des lectures passionnantes, merci pour ces conseils
Jeux Viens à Vous
Je me suis forcément dit que ça vous intéresserait! :-D
pyduc
pyduc
Et moi qui croyais que les jeux étaient avant tout créés par leur auteur.
Jeux Viens à Vous
Et moi qui croyais que la mécanique n'était qu'un élément parmi d'autres pour composer un jeu :-)
Plus sérieusement, j'ai de plus en plus la conviction que le succès d'un jeu est dû en grosse partie à l'éditeur, comme c'est le cas avec le producteur en musique ou le réalisateur au cinéma, voire de l'entraineur au foot.
Et selon moi, ce sera de plus en plus le cas car les jeux sont tous dorénavant bons au niveau mécaniques donc il faut trouver/développer d'autres aspects attrayants par la visuel, l'idée, le matériel, l'univers, etc...