Monsieur Phal

Polar Base chez La Boîte à Heuuuh !

Polar Base chez La Boîte à Heuuuh !

La Boîte à Heuuh, petit éditeur toulousain, continue sa recherche ludique du côté du jeu narratif, et nous proposera en octobre 2012 "Polar Base". Et là, comme Monsieur Jourdain face à la prose, certains se demandent ce qu’est un jeu narratif. Simple. Dans ce type de jeux, c’est ce que vous allez raconter qui va avoir de l’importance. Cela peut surprendre au début, mais raconter des histoires, on sait tous faire. Mais oui.

Donc, "Polar Base" est un jeu où l’on va raconter une histoire. Mais pas n’importe comment. La chose est structurée puisque c’est un jeu. Forcément. L’idée générale est la suivante. Chaque joueur est un scénariste qui participe à l’écriture d’un film. Votre objectif est de vous faire remarquer en mettant en avant le personnage dont vous êtes responsable. Oui, aux États-Unis de l’Amérique, par exemple, il n’est pas rare qu’un scénariste s’occupe d’un caractère à fond, surtout sur les séries, histoire d’avoir de la cohérence et de la profondeur. En début de partie vous avez reçu un de ses personnages, à vous allez devoir le faire vivre et de le rendre important.

Afin de savoir quoi raconter, il faut un synopsis, un décor. Avec "Polar Base", les auteurs, Jérôme Larré et Ludovic Papaïs, nous proposent un nanar, un truc façon « The Thing ». Un huit clos dans une base perdue au milieu de l’antarctique. Un bruit. Un craquement. Un hurlement. Un mort. Mon dieu, ils vont tous y passer…

Default

Concrètement, le jeu se présente sous forme de cartes. On a donc un univers, un thème, un décor et des cartes pour les personnages et les « objets ». Chaque joueur va avoir un personnage devant lui - c’est son héros - et des cartes en mains. À son tour, on joue une carte de sa main et on raconte une scène. Mais attention, parce que nous sommes dans un jeu, il y a quelques règles. Des choses pour rendre la narration tendue, subtile… Déjà, on raconte le film à l’envers. Oui. Un peu comme dans « Memento » ou « Irréversible » pour ceux qui ont de la culture cinématographique. Le film commence par la fin. Une équipe arrive sur une base qui ne répond plus aux appels radio depuis quelque temps. Là, ils font une macabre découverte. Tous les membres de la dernière mission sont morts.

À partir de là, les joueurs vont introduire leur personnage. Le premier joueur prend la parole, il joue une carte de sa main et raconte la mort de son « héros » en y plaçant l’élément de la carte qu’il a joué. Sur la carte jouée, il y a un petit texte qui peut vous aider. Il y a aussi un plan de la base, histoire d’avoir un point d’appui pour la cohérence.

On peut faire long, ou pas. Mais il faut rester cohérent. D’ailleurs, les autres joueurs peuvent vous poser des questions sur vos « propositions » scénaristiques. Bien sûr, vous pouvez parler des autres personnages, pour les mettre dans des situations embarrassantes… Vous pouvez aussi utiliser des personnages secondaires… Bref, vous vous faites plaisir. Une fois fait, vous repiochez des cartes pour toujours en avoir 3 en main. Là vous avez le choix, il y en a des visibles et une pioche…

Une fois qu’un joueur a terminé, c’est au suivant. Il joue une carte et doit décrire, la scène qui se déroule avant celle qui vient d’être racontée. S’il introduit son personnage (lors de son premier tour), il doit raconter sa mort. Sinon, il raconte se qu’il veut, toujours en étant cohérent et tout ça. Etc.

Une fois un tour de table complet effectué, on passe aux votes. Chaque joueur va donner un jeton « Claaaasse ! » à celui qui a raconté une scène qui lui a semblé la plus… intéressante, drôle, intelligente, réaliste, folle… Chacun se débrouille avec ses propres plaisirs et références. Et on recommence.

Default

On fait un certain nombre de tour, en fonction du nombre de joueurs. Puis on passe à la scène finale. Chaque joueur va faire une proposition de fin du film, qui est en fait le début de l’histoire (si vous avez bien suivi). Et, en son âme et conscience, chaque joueur va donner 1 jeton « Scénariste! » au joueur dont il a préféré la fin (qui est, je le rappelle, le début. Je sais c’est perturbant). Bien évidemment, à aucun moment on ne peut voter pour soi.

Oui, mais comment je gagne ?

Vous l’avez compris, on accumule des points « Claaasse ! » au fur et à mesure de la partie. Une fois que l’histoire est terminée, on fait une dernière attribution pour le joueur qui aura le mieux mis en avant son personnage, respecté les codes, les consignes de la carte « stéréotype » (oui, il y a des cartes comme ça, mais vous verrez dans la règle pour avoir plus de précision)… Chaque jeton « Claaasse ! » rapportera 5 points alors que les jetons « scénariste » en rapporteront 7. Le joueur qui a le plus haut total est déclaré « Grand Vainqueur ».

C’est simple. Extrêmement simple. Les illustrations aident. Forcément. Si vous êtes cinéphile, sériephile, ce sera encore plus facile. Par contre, si vous avez l’imagination d’une pelle à tarte, cela risque d’être un peu plus compliqué.

Le truc, c’est que Polar Base est en précommande depuis là. Oui. Le jeu est annoncé pour septembre / octobre, mais vous pouvez le réserver dès maintenant. Le tirage sera de 3000 exemplaires, il sera disponible en boutique. Mais vous pouvez le réserver dès maintenant. Il vous en coutera 20€ sans les frais de port si vous pouvez aller le chercher en main propre, et 25€ avec les frais de port.

Pour précommander sans frais, c’est par là !
Pour précommander avec frais, c’est par ici !
Pour voir des illustrations, c’est par là !

"Polar Base"
est un jeu de Jérôme Larré et Ludovic Papaïs
pour 2 à 5 joueurs
pour des partie de 60 à 120 minutes
Chez La Boîte à Heuuh
Sortie prévue : septembre / octobre 2012
prix : autour de 20€ / 25 €

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (11)

Default
elmek
elmek

Monsieur Phal, considérer The Thing de Mr "Big John Carpenter" en tant que nanard est passible de court martiale !!!

En ce qui me concerne, étant client assidu des produit de MR heuhh, ce jeu sera mien. Non mais !

pefoulon
pefoulon

Ce jeu semble vraiment proche de " Les Pilleurs de tombe de l'espace" mais avec un thème série/polar... à tester à sa sortie pour voir ce que donne la mécanique de jeu !

phil31
phil31

non non moi je trouve ça tres sympa

le photo montage "trucage", et le jeu a l'air tres bien, et je confirme qu'il me donne envie (c'etait pour ta généralité,com de 12.29) et je trouve tres bien que les jeux narratif soient sur le devant de la scene, (clin d'oeil, je suis d'ailleur pret a en utiliser dans mes formations de vendeurs), et je suis également pour le grand retour du livre dont vous etes les heros !!!, car le jeu console a 70 euros, pc et autre, voir meme de certain jeux plateaux, ça commence a serieusement faire mal au portefeuille, Amicalement

Glen runcinter

Pas illustrateur, graphiste ! ^^

Mais je chipote, l'habillage des cartes est plutôt sympa d'ailleurs, bonne chance pour le jeu !

Heuhh
Heuhh

Le travail fait sur les photos est plus conséquent qu'un simple filtre. Je peux demander à l'illustrateur ce qu'il a fait exactement si ça peut vous intéresser.

Dommage que ça ne vous donne pas envie car le jeu est très bon. :)

En tout cas ça a été notre choix (de faire dans le photo montage), car on pense que c'est ce qui permet de bien rentrer dans l'ambiance du jeu.

Après forcément, ça ne plait et plaira pas à tout le monde, ce qui ne doit pas empêcher de respecter le travail des uns et des autres. L'illustrateur qui a travaillé sur ce projet est un "vrai" qui a fournir un réel travail conséquent.

Glen runcinter

Par contre illustrations, illustrations, c'est vite dit.. une photo, un filtre, un tracé vectoriel pour faire genre et zou :/

Je me doute bien qu'on ne peut pas toujours faire appel à un vrai illustrateur mais là comme ça, ça donne pas super envie..

wahn
wahn

Ca me plait beaucoup moi, préco envoyée ce matin !

Heuhh
Heuhh

Le jeu propose une bonne rejouabilité car il est composé de 89 objets, sachant qu'à chaque partie vous n'en utiliserez au maximum qu'une cinquantaine. Tout dépendra en plus de l'ordre dans lequel ils tombent.

En plus (et là c'est le vendeur qui parle), pour les préco il yaura un set de personnages supplémentaires, illustrés par les personnalités du monde du jeu.

phil31
phil31

excelent une affaire a suivre.

question qu'en est t il de la rejouabilité ? est ce les joueurs differents qui font qu'aucune histoire ne se ressemblera, ou y a il un vaste chois de carte, objet et autres ? ça fait beaucoup pensé au jeu présenté par les Ludonautes dans une tric trac télé (je pense que le prchain jeu qui utilise une carte de "hache" ne va avoir que l'embaras du chois pour voir des modeles de cette carte )

shambhala
shambhala

The Thing un nanard tsss