Piatnik, Vienne la nuit sonne l'heure...

Bien que tout le monde s’en fiche éperdument, pendant des années j’ai cru que Guillaume Apollinaire faisait un parallèle romantique et mystérieux entre Paris et Vienne dans son plus célèbre poème : Le Pont Mirabeau.

Depuis de l’eau à coulé dessous et tout ceci pour vous introduire une information capitale qui risque de bouleverser votre vision du monde ludique. Tenez-vous bien !

Piatnik, le célèbre éditeur viennois a changé de logo…

Plus jamais vous ne pourrez râler sur le triangle jaune qui piquait les yeux ! Bienvenu Cheval à la rouge rondelle !

 

56c3787ec993a4d0a2f5a86febf5e7fe5ecc.jpe28c7f1d9f8ebea8eebbbc84c908e3c71e242.jpeca0f6533b979ec7e206848e11b5f64f986f8.jpe

Passent les jours et passent les semaines

Ni temps passé

Ni les amours reviennent

Sous le pont Mirabeau coule la Seine

 

J’espère que le coup n’a pas été trop rude… Je sais comme les changements un peu brusques peuvent faire chavirer les coeurs sensibles.

 



Commentaires (2)

  • Skuthus
    Ah, envoyer valser son logo quelques jours avant les fêtes, cela peut faire tourner les têtes !
  • Djinn42
    C'est pas dommage. D'autant que ça s'accompagne d'une sortie de plein de jeux très sympas pour lesquels ils font de gros efforts dans l'illustration, au-delà de leur logo.

    Sauf Wiener Walse mais on lui pardonne.
Aucune publicité commerciale, ou nom de boutique ne sera toléré dans cet espace. Nous nous accordons le droit de supprimer tout message.
Default