Docteur Mops

Pas de bras... chez Oya est arrivée

Pas de bras... chez Oya est arrivée

Les festivaliers de Cannes auront pu découvrir le jeu et le plus avisés d'entre-eux auront reconnu la similitude avec le célèbre jeu de Horst-Rainer Rosner : "Nicht die Bohne!".

"Pas de bras..." est le premier jeu total made in Oya. Finie l'époque des petites fiches photocopiées avec des règles de 15 pages réduites en 3 lignes glissées avec habileté sous le plastique transparent. Oya c'est une boutique jeu, mais également un distributeur et désormais un éditeur. Oya est un des pionniers qui a plus que largement contribué à faire connaitre les jeux allemands en France, France qui avait à l'époque une petite vingtaine d'années de retard sur son proche voisin.

Autant vous dire que la chose fut au départ assez difficile puisque le public n'était pas habitué à pratiquer le jeu en VO même avec une traduction fournie à part.

Imaginez le plaisir et l'étonnement de ceux qui franchissaient cette petite difficulté en découvrant d'un coup tout ce que l'édition allemande avait produit. Hé! Oui! Il fût une période où les français se comptaient sur les doigt des mains au salon d'Essen et monsieur Patrick d'Oya en faisait parti.

Il est donc tout à fait logique que leur premier jeu "tout fait à la maison" soit un classique du jeu de carte : "Nicht die Bohne!".

Fini les zaricots sauteurs et péteurs allemands, voici une thématisation plus gourmande et ça tombe bien puisque Pâques ne devrait plus tarder à pointer le bout de son nez avec ses chocolats lapinoïdes ou clochisants. (Il y aura bien des haricots avec le gigot d'agneau, je vous rassure...)

Pour ceux qui n'auraient pas connu la version légumière, "Pas de bras..." : 4 sortes de chocolats à collectionner (noisette, blanc, lait et noir).

Pour chaque sorte, il faudra récupérer le tas de cacao, mais éviter l’huile de palme qui donne un sale goût au chocolat et surtout ne pas récupérer la carte pas de bras.

Default


A chaque tour, les joueurs proposeront une carte à donner. Celles-ci seront révélées en simultané et chacun fera son choix pour compléter sa collection. En fin de partie, les joueurs marqueront des points par type de chocolat. La carte cacao double les points d'une série. La carte "pas de bras..." annule un type de chocolat. Et attention aux cartes négatives ! De plus, si une collection ne comporte que une à trois cartes; elle devient négative. Sauf si elle était déjà négative car alors elle redevient positive ! Ha! Oui ! faut faire gaffe à ce qu'on ramasse mon bon bon monsieur.

"Nicht die Bohne" étant épuisé, voici qui devrait en faire saliver quelques unes ou uns.

"Pas de bras..."
Un jeu de Horst-Rainer Rosner
Publié par Oya
Pour 3 à 6 gourmands d'au moins 10 ans.
Disponible tout de suite pour 12€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (9)

Default
Roswell
Roswell

Même si c'est un bon jeu, le thème lourdingue et injustifié (pourquoi abandonner l'univers Bohnanza?) et les illustrations indigentes, non merci.

@Jon Snow : ça vaut ce que ça vaut, mais il y a une page Wikipedia sur l'expression.

Jon Snow
Jon Snow

Je ne peux juger du mauvais goût du titre car il ne correspond à rien vu de ce côté-ci de l'Atlantique. Je vous garantie par contre que ce titre ne sera pas vendeur au Québec mais il est clair qu'un éditeur qui choisi un tel titre en a vraiment "rien à cirer" comme vous dites.

Harry Cover
Harry Cover

@ docteur Mops : très juste et d'ailleurs ça colle mieux au bon gout si réputé de nos amis allemands face à l'ignoble mauvais gout français en matière de titre de jeu ! ;) à noté tout même pour les biens pensants que cette expression désormais populaire ne vise en rien ni les manchots des deux bras ni la vénus de milo, mais elle est juste utilisée pour signifier une règle ou une interdiction débile ce qui cadre plutôt bien avec le jeu !

deviljed
deviljed

J'adore ce jeu (nicht die Bohne). j'étais très triste de le voir quitter les rayons. je suis très content de le retrouver même sous une autre forme. Par contre je trouve dommage que le look des cartes fasse encore plus rétro que le jeu originel. mais ce n'est que mon point de vu.

Paplouf
Paplouf

C'est sûr, le titre va faire parler... Pour ma part j'aime ce coté humour noir.

Joué à Cannes, je trouvais le principe un peu déroutant, puis chemin faisant on se fait une meilleure idée des "stratégie" à adopter. Très bonne impression.

Seul petit reproche : la différenciation entre les couleurs de chocolat pas toujours aisée (du moins, lors du festival)

Docteur Mops
Docteur Mops

Je dirait plutôt "Rien à péter!" histoire de coller un peu plus au sujet ^

Harry Cover
Harry Cover

"Nicht die Bohne!" je crois que ça veut dire "Rien à foutre !" non ?

Bruno Faidutti

Nicht die Bohne était l'un de mes jeux de cartes préférés. Alors, bien sûr, je me réjouis de le voir de nouveau disponible, et en français. Mais je regrette aussi le titre de mauvais goût et, semble-t-il, les graphismes ne valant guère mieux.

Enfin, bon, ça reste l'un des meilleurs jeux de cartes du monde, ce qui n'est pas mal.

Bardatir
Bardatir

Pas de bras... essayé au festival de Cannes, c'esty une mécanique simple et diablement efficace... et un jeu particulièrement méchant ! (Souvenir de belle rouste...)