Oui, Seigneur des Ténèbres ! Set de Base Vert est dispo

Oui, Seigneur des Ténèbres ! Set de Base Vert est dispo
Docteur Mops

Default

Oui, Seigneur des Ténèbres ! n’est pas une nouveauté. Les francophones ont pu découvrir, joyeux, une première édition en 2007, suivie par une deuxième en 2012 et devinez quoi ? Oui c’est facile. Voici une troisième édition 2015. Et même pourrait-on dire deux troisièmes éditions et là tout ce complique. On fait moins son malin du coup. Heureusement Tric Trac est là pour vous sortir du débarras.

Cette nouvelle boîte, vous l’aurez remarqué se nomme plus précisément Le Set de Base Vert. Hormis qu’il est effectivement vert cela sous-entend que d’autres couleurs devraient être disponibles. Il y aura donc bien une boîte Rouge.

Default

Ce qui se passe c’est que la boîte rouge est la réédition de la version telle que nous la connaissions. C’est donc la vraie troisième édition. Pas grand chose ne bouge là-dedans. C’est donc du côté de la version verte que les regards avides de nouveautés vont se tourner. Pas de grande révolution, le jeu reste le même. Tant mieux ou tant pis ? Nous allons y revenir.

Nous trouverons quelques nouveaux personnages. Certains textes de cartes ou des règles ont été revus par les auteurs mais le changement le plus évident provient des illustrations qui elles sont toutes nouvelles. On trouvera également dans cette version, la variante dite « Oui, Maître des Ténèbres ! ». Bref le vert est cosmétique ce qui est assez logique pour des Gobelins.

Pour ceusses qui ne connaîtraient pas encore
ce jeu de cartes loufoque

Oui, Seigneur des Ténèbres ! est un jeu d’ambiance dans un univers geek médiéval fantastique pas sérieux du tout.

L’un des joueurs va incarner pour le temps d’une partie, le rôle du Seigneur des Ténèbres (le célèbre Rigor Mortis), un grand méchant à la tête d’une tribu de serviteurs gobelins tous aussi minables, veules, cruels, lâches et verts. Le reste des joueurs tiendront donc ces rôles de mauviettes débineuses. En général, ils doivent s’expliquer sur l’échec d’une mission en démontrant combien c’est la faute des autres qui doivent donc être punis.

Default

À cheval entre un Loups-Garous de Thiercelieux et un Il était une fois, ce Seigneur des Ténèbres s’adresse à une bande de joyeux drilles qui ont envie de passer un bon moment autour d’un jeu de parlottes avec du rôleplay facile dedans. Les joueurs de jeux de rôles en quêtes de distraction facile s’en serviront avec plaisir comme d’un apéro presque rapide.

Attention le jeu est particulièrement typé, une erreur de casting peut donc se produire. Si les amateurs de « déconnes » rôlistes seront surement aux anges, les joueurs Kubenboïstes et autres amateurs de délicatesses de la réflexion se retrouveront là comme un ornithorynque au milieu d’une partie de Mölky.

Imaginez un gars qui aime Rohmer et qui se retrouve à mater Taxi de Besson et vous aurez une idée du grand moment de solitude que l’on peut éprouver parfois quand on se trompe de crèmerie.

Contenu :

1 livret de règles,
121 cartes Excuse,
37 cartes Action,
7 cartes Regard qui Tue.

Si vous aimez dire des choses idiotes, jouer un rôle stupide, ricasser en mangeant des arachnides (graines des apéros rôlistes) voire glousser en essayant de prendre l’accent gobelins : vous êtes chez vous. Sinon vous quittez la pièce sur la pointe des pieds l’air de rien, normalement il n’y a pas de danger.

Gilles Garnier, Boss de fin de niveau chez Edge, présentait la première édition en juin 2007

Default


Oui Seigneur des Ténèbres ! - Set de base vert
Un jeu de Chiara Ferlito, Massimiliano Enrico, Fabrizio bonifacio, Riccardo Crosa
Illustré par Riccardo Crosa
Publié par Edge Entertainment - 4 à 16 joueurs
A partir de 14 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 30 minutes
Prix: 22,95 €
Dispo : là ! là !


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (5)

Default
duinhir
duinhir

Je trouve toujours ce genre de jeux fun, pourtant, dès que la partie débute, c'est inmanquablement l'ornythorinque qui se réveille en moi, le manque d'une manière de scorer "rationnelle" et non subjective me rend toujours perplexe. Bref, je vais retourner à mes Kubenbois sur la pointe des pieds en me disant que je rate quelque chose.

prunelles
prunelles

Merci :) Je fais garder ma gourmandise pour les délices à venir et me contenter d'une boîte ;)

ericbad
ericbad

... les joueurs Kubenboïstes et autres amateurs de délicatesses de la réflexion se retrouveront là comme un ornithorynque au milieu d’une partie de Mölky.

Imaginez un gars qui aime Rohmer et qui se retrouve à mater Taxi de Besson et vous aurez une idée du grand moment de solitude que l’on peut éprouver parfois quand on se trompe de crèmerie.

Quel talent Docteur Mops et quelle belle comparaison

C'est si vrai!

Docteur Mops
Docteur Mops

Si vous avez envie d'illustrations différentes vous pouvez prendre les deux boîtes mais c'est de la gourmandise.

prunelles
prunelles

Si j'ai bien compris : la boîte rouge est une réédition à l'identique et la verte avec un changement d'illustrations et quelques trucs. Donc si on n'a pas (ou plus) la première, prendre les deux feraient doublon, c'est ça ? (Désolée, c'est lundi midi et mon cerveau est encore en week-end). J'ai du mal à voir l'intérêt pour l'éditeur de nous proposer les deux boîtes !?

Merci pour la news