Monsieur Phal

Onirim de Shadi Torbey chez Z-Man Games

Onirim de Shadi Torbey chez Z-Man Games

Shadi Torbey est né en Allemagne, il est d’origine libanaise, vie en Belgique et son premier jeu, qui sort là de très bientôt est édité par une société américaine. Si ce n’est pas de l’internationalisation ça, Madame, je n’y entends rien.

"Onirim", est son nom, et Z-Man games en est l’éditeur. Un petit jeu de cartes (10€) qui se pratique en solitaire ou en coopératif. "Onirim", comme son nom l’indique, est basé sur… les rêves. Le pitch « Vous êtes un Promeneur des rêves, perdu dans un mystérieux labyrinthe, et devez trouver les Portes oniriques avant que le temps du rêve ne soit écoulé –sous peine d´y errer à jamais!
Vous pouvez explorer minutieusement chaque type de pièce (bibliothèques aux couloirs sans fin, aquariums qui échappent aux lois de la physique, jardins aux plantes fantasmagoriques, et observatoires aux rouages titanesques) en vous y attardant, ou vagabonder dans les chambres du rêve en espérant que la chance fasse apparaître l´une de ces portes…
Mais vous devrez dans tous les cas déjouer les pièges des redoutables Cauchemars qui hantent les couloirs du labyrinthe!
»

Concrètement, votre objectif va être de poser sur le centre de la table les huit cartes « portes ». Vous avez 5 cartes en main en début de partie et vous allez essayer d’atteindre votre but afin que la pioche ne soit épuisée. À votre tour, vous allez jouer ou défausser une carte. Puis compléter votre main. Puis mélanger « les limbes » avec la pioche. « Les limbes » qui n’est pas la défausse, est un endroit de recyclage des cartes jouées. La défausse, par contre, c’est la défausse. Donc, il va falloir jongler pour arriver à ses fins sans épuiser trop rapidement la pioche…

Bon, lorsque vous jouez une carte sur la table, elle ne doit pas avoir de symbole en commun avec la carte précédemment jouée. Des symboles, il y en a trois, c’est donc chaud. Si la carte que vous posez est la troisième consécutive dans une couleur, vous avez le droit d’aller chercher dans la pioche une carte « Porte » de la couleur en question. Une fois fait, vous complétez votre main.

Default

Là, cela paraît super simple. Mais. Car il y a un mais. Il y a des cartes « songe», et là, quand vous en piochez une, il va se passer des trucs, et vous allez avoir des décisions à prendre que si ça se trouve vous ne prendrez pas la bonne et paf… Alors au début, pour ne pas trop compliquer, les seules cartes « songe » sont des cartes « Cauchemar ». Ça rassure hein. Après, quand vous serez au point, il y en a d’autres, et des variantes aussi, et des mini-extensions indépendantes les unes des autres. Là, le jeu de base est livré avec trois de ces extensions. « Dans Le Grimoire des Pas Perdus, vous devez trouver les 8 cartes Porte dans un ordre déterminé au hasard en début de partie, et vous avez la possibilité de retirer des cartes de la défausse, afin de lancer de puissants sorts qui vous aideront dans l’accomplissement de cette tâche. L’extension Les Tours introduit un nouveau type de carte, qui permet plus de recherche et de manipulation de la pioche, mais nécessite une condition de victoire supplémentaire. Enfin, l’extension Songes Heureux et Funestes Prémonitoires ajoute de maléfiques « bombes à retardement » qui retarderont votre progression à certaines étapes connues d’emblée, et de puissants mais volatils alliés. »

Une partie fait dans les 15 minutes. Le jeu est disponible là, en anglais, mais peut-être pas tout à fait en France encore. Il existe une version française officielle de la règle qui sera téléchargeable en ligne chez Z-Man Games.

Au niveau de l’anecdote, les spécialistes de la chose musicale auront peut-être déjà entendu le nom de Shadi Torbey. En fait, dans la vraie vie, Monsieur Shadi chante. Oui. Mais attention, pas de la chansonnette susurrée sur 3 accords en Fa mineur. Non. Il a de la voix. De celle qui vous scotche parce qu’elle passe par dessus 150 violons, 82 violoncelles, 12 flutes, 6 bassons, 3 pianos et 1 triangle. Oui. De la classe internationale. Il est donc amusant d’imaginer Monsieur Shadi, dans sa loge, affutant son prototype, en solitaire, ou faisant des essais avec ses partenaires de scène. Oui. Nous, chez Tric Trac, on lui souhaite autant de succès dans le ludique que dans le lyrique. Pour sûr.

La fiche du jeu chez Z-Man games : cliquez là !
Pour voir et entendre l’auteur : cliquez ici ou cliquez là ! ou enccore cliquez ici...

"Onirim"
un jeu de Shadi Torbey
pour 1 à 4 joueurs
à partir de 10 ans
chez Z-Man games
Prix : 10€ environ
Sortie : là, mais pas forcément en France, pas encore...

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (3)

Default
ubiq
ubiq

J'aime beaucoup, beaucoup, le style graphique de ces cartes.

O2
O2

C'est pour le moins original et on peut dire que l'auteur a de la voix. Un jeu à surveiller à Essen... Pour autant qu'il y soit !!

sa3m
sa3m

Huuuum, voilà un jeu qui à l'air bien avec un concept intéressant...