Grosso Modo Editions

NOSFERATU (3ème édition) - INTERVIEW DE L'AUTEUR (2ème partie)

NOSFERATU (3ème édition) - INTERVIEW DE L'AUTEUR (2ème partie)

Anne-Cécile KLEIN et Guillaume CORIZIA, amateurs de jeux de société, ont été parmi les premiers joueurs à découvrir NOSFERATU en 2013 lors de sa sortie en avant-première, au festival de Cannes. Après Robin des Jeux, boutique spécialisée, c'est à leur tour d'interroger l'auteur de NOSFERATU. Retour sur la génèse du jeu, son histoire et son futur proche...

Anne-Cécile & Guillaume : "Comment as-tu eu l’idée du jeu Nosferatu ? Combien de temps t’a-t-il fallu pour créer ce jeu ?"

Pierre-Yves Lebeau : "Nosferatu est un vieux projet, commencé il y a près de 15 ans et longuement mûri... J'ai toujours été séduit par la littérature fantastique et les histoires de vampires. Idem pour les films : je voue une admiration aux Nosferatu de Murnau et surtout celui de Herzog. D'où le nom de mon jeu. J'ai aussi été influencé par les univers ludiques et notamment le premier Ravenloft, sublime scénario pour AD&D. Je me revois encore en train de le traduire de l'anglais avec un copain de lycée, quand il n'était pas encore édité en France !"

Default

Festival de Cannes 2013 - stand de Grosso Modo Editions

Anne-Cécile & Guillaume : "C’est sur Tric Trac, peu avant le festival international des jeux 2013 à Cannes, que nous avons entendu parler du jeu Nosferatu. Amateurs de jeux de rôles cachés et du thème vampire, nous avons tout de suite été attirés par ce jeu. C’est pourquoi, ayant prévu d’aller au festival à Cannes, nous avions repéré le stand de Grosso Modo Editions, éditeur de ton jeu, afin de pouvoir tester Nosferatu durant notre séjour. Comment s’est déroulée la présentation de ton jeu lors du festival international des jeux à Cannes en 2013?"

Pierre-Yves Lebeau : "Quel beau souvenir ! C'était mon premier festival en temps qu'auteur et j'avais le trac à l'idée de découvrir les réactions des joueurs. Ce fut un bonheur immense que d'animer des parties où les gens s'éclataient, riaient et en redemandaient ! Nous avons vite pu mesurer le succès du jeu : Grosso Modo avait vendu toutes les boites avant la fin du salon."

Anne-Cécile & Guillaume : "Nous avons trouvé l’équipe de Grosso Modo Editions très accueillante, amusante, dynamique, ce qui incitait les visiteurs à s’arrêter sur le stand et à tester le jeu. Quels ont été les ressentis des joueurs ? "

Pierre-Yves Lebeau : "Merci pour eux ! C'est sûr, si les visiteurs sentent que les stands sont animés par des passionnés des jeux et non pas par un pur esprit commercial, ça change tout. L'équipe de Grosso Modo est riche de compétences et elle aime ses jeux, ses auteurs, ses joueurs... "

Default

Anne-Cécile & Guillaume : "Pour notre part, le jeu nous a tout de suite conquis par son originalité, sa mécanique de jeu et son graphisme. Nous trouvons que le jeu retranscrit très bien l’univers des vampires avec le système du jour et de la nuit, le pieu, les rituels, le serviteur Renfield… Par ailleurs, dans ce jeu, le rôle de Renfield est très bien trouvé et particulièrement intéressant à jouer. Pourquoi avoir décidé de faire une deuxième édition et maintenant une troisième édition de Nosferatu ?"

Pierre-Yves Lebeau : "Merci ! La principale raison, c'est que la première édition a été épuisée en quelques semaines et que la deuxième est également épuisée ! Alors à chaque fois on se pose la même question : est-ce qu'on fait évoluer le jeu ou est-ce qu'on ne touche à rien ? La seconde solution serait la plus simple, mais on préfère tenir compte des retours des joueurs pour apporter des nouveautés et optimiser les sensations de jeu. Mais fondamentalement, cela reste toujours le même jeu."

Default

Essen 2014 - NOSFERATU sur le stand KOSMOS

Anne-Cécile & Guillaume : "Lors du dernier festival d’Essen, nous avons vu qu’il y avait désormais une version allemande de Nosferatu chez l’éditeur Kosmos ; comment as-tu réussi à séduire un éditeur allemand ? Est-ce exactement les même règles que l’édition française ?"

Pierre-Yves Lebeau : "C'est une belle réussite pour Nosferatu que d'être désormais distribué en Allemagne par un éditeur aussi prestigieux que Kosmos. C'est d'abord le fruit du travail de Grosso Modo Editions, très actif à l'international. Kosmos a sans doute perçu que Nosferatu n'est pas une copie des jeux à rôles cachés existants, qu'il a sa propre identité, avec des mécaniques originales et de nouvelles sensations de jeu. Les règles allemande et française sont les mêmes ; ce sera plus pratique pour animer des parties sur des salons internationaux comme Essen !"

Anne-Cécile & Guillaume : "En plus, de la version allemande de ton jeu, nous savons qu’une version brésilienne va prochainement sortir. Y a-t-il un autre pays intéressé par ton jeu ?"

Pierre-Yves Lebeau : "Oui, au Brésil c'est Conclave qui a voulu éditer Nosferatu. Le résultat est splendide. Je me régale des vidéos diffusées sur le net avec des parties disputées dans la joie et la bonne humeur par des joueurs brésiliens ! En effet, d'autres pays s'apprêtent déjà à distribuer Nosferatu : Pologne, Japon, Espagne, etc. L'édition pour les USA est déjà prête. Sans parler des pays où il est déjà distribué depuis longtemps : Belgique, Suisse, Canada, etc. Quand je mesure le chemin parcouru depuis 15 ans, c'est une belle aventure. Merci à vous, les joueurs, et à tous ceux qui ont soutenu Nosferatu !"


A télécharger : la F.A.Q. pour la 3ème édition de NOSFERATU : http://www.gm-editions.fr/

Retrouvez les actualités de NOSFERATU sur : https://www.facebook.com/NosferatuGame

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

À suivre chez les professionnels...

Commentaires

Default