Monsieur Phal

Niwa, c'est Fort !

Niwa, c'est Fort !

La Gen Con, cinquantième du nom, vient de fermer ses portes. Tout le gotha de la hype ludique se trouve actuellement dans des avions, des trains, des voitures et autres bateaux. Essayant de gérer le jet lag tant bien que mal. Comptant sur cette dernière semaine d’août pour récupérer avant la rentrée. Rêvant à toutes ces promesses ludiques effleurées du regard. Présentées à grand coup de feu d’artifice. Mais le monde ludique tout entier ne vivait pas à l’heure d’Indianapolis. Pendant qu’une partie parcourait inlassablement les allées de la Gen Con à la recherche du peut-être futur carton de Noël, d’autres œuvraient tranquillement sous d’autres projecteurs. Les nôtres. Nous avons reçu en cette fin la famille Fort. Marie et Wilfried Fort sont venus à l’officine nous présenter « Niwa ».

 

Fort.

La famille Fort est discrète. Pourtant leur jeu « Splash », c’est 100 000 exemplaires vendus. Pas mal. C’est une famille incroyable. Ils sont venus avec leur fils de 9 ans. Lilian. Parce qu’il est auteur de jeu. Aussi. Il a créé « Smoothie ». Au début tout seul. Puis affiné avec ses parents. Le jeu est sorti en février. 10 000 exemplaires. Rupture éditeur. Plus une boite chez Djeco. Et le cadet, 7 ans, a déjà des idées… Nous avons réalisé un petit papotache où nous parlons de tout ça. Bientôt en ligne.

 

Niwa.

Cet article est surtout fait pour vous parler de « Niwa ». La dernière création de Marie et Wilfried Fort. Le Docteur Mops vous en avait parlé dans un article il y a fort longtemps. En 2012. À l’époque, il était membre du jury du Flip. Et c’est sous forme de prototype qu’il a découvert « Cami ». Son nom de développement. Un jeu à deux. Abstrait. Tout ce qu’il faut pour n’avoir aucune chance d’attraper un prix dans un concours. Sauf quand dans le jury il y a le Docteur Mops, grand amateur de jeux à 2 abstraits. Du coup, Prix Spécial du Jury parce qu’on a envie de le récompenser. Et puis plus rien. Silence radio.

Default Default

Mais voilà que le jeu a finalement trouvé un éditeur. Djeco. Connu surtout pour ses jeux « enfant ». Voilà donc le jeu retravaillé, légèrement thématisé et renommé. « Niwa ». C’est toujours un jeu à deux, de ces jeux accessibles, simples en apparence, mais très tactiques. Des parties rapides, tendues et qui auront un niveau de qualité égal à l’addition des esprits des adversaires.

 

Comment cela fonctionne ?

Vous allez commencer par préparer un espace de jeu avec les tuiles présentes dans la boite. Vous les assemblez afin de créer le « tablier ». Les auteurs conseillent une configuration simple pour découvrir les mécanismes. Une fois maitrisé, vous pourrez tenter des configurations plus difficiles, plus délicates, qui modifieront vos tactiques.

 

Ces tuiles forment des cases hexagonales à travers lesquelles vos pions personnages vont se déplacer. Des personnages qui porteront en début de parties, sur leur coiffe, 2 petits anneaux de couleur. L’idée générale de « Niwa » étant de traverser le terrain pour amener l’un de vos 3 personnages sur la case Temple adverse. 

Default

Après avoir placé vos 3 pions autour de votre Temple, la partie peut commencer. À son tour, un joueur va choisir l’un de ses personnages, retirer un jeton de sa coiffe et le mettre sur la coiffe d’un autre. Le but étant d’atteindre le Temple adverse en traversant le terrain, dans la majorité des cas cette action s’accompagnera d’un déplacement. Mais ce n’est pas obligatoire. 

 

Les règles de déplacement sont simples. Comme souvent dans ce type de jeu. Un personnage passera d’une case à une autre en coupant la ligne de couleur les séparant si celle-ci est de la même couleur que le jeton retiré de sa coiffe. Il y a 3 couleurs de ligne et 2 jetons de chaque sur la tête des personnages. Subtil. Les cases n’étant pas toujours entourées des 3 couleurs, certains de vos personnages seront parfois coincés. Le choix de la coiffe qui accueille est donc important. D’autant plus qu’un personnage peut avancer tant qu’il le peut. La coiffe d’un pion pouvant accueillir jusqu’à 3 « anneaux », il peut donc, si vous avez optimisé, se déplacer de 3 cases. Mieux, il peut même faire plus grâce au coup du « salto avant de Ninja ». En effet, lorsqu’un personnage se retrouve en fin de déplacement face à un autre personnage (l’un des siens ou adverse) et que sa coiffe est vide, il peut, parce qu’il est tout léger, sauter par dessus et se poser sur l’une des 3 cases derrière. Hop. Là, vous commencez à comprendre la finesse de la chose.

 

Un peu plus haut, je disais que le mouvement n’était pas obligatoire, même s’il est en majorité effectué. En effet, vous pouvez très bien juste déplacer un anneau d’une coiffe à une autre. Pour préparer un coup… un mouvement complexe qui, peut-être, vous mènera à la victoire.

 

Oui, mais comment je gagne ?

Je l’ai un peu dit l’air de rien. L’idée est d’aller occuper la case Temple de l’adversaire. Dès qu’un joueur arrive à poser l’un de ses personnages sur le Temple de l’autre, la partie prend fin et il est déclaré « Grand Vainqueur ».

Default

Analyse rapide.

Le jeu est sobre, accessible, simple. La saveur viendra de l’intelligence de vos adversaires. Comme aux Échecs, aux Dames, ou dans tous les jeux à deux de ce type.  Je comprends ce qui a séduit le Docteur Mops au Flip en 2012. « Niwa » est rapide. « Niwa » n’est pas cher. Encore moins quand on a touché le matériel en vrai. Il est d’une qualité incroyable. Les pions en bois sont superbes et les tuiles très épaisses. Un tour de force quand on sait qu’il coute autour de 22€ seulement.

 

« Niwa » sera sur les étals des boutiques le 10 septembre. Il s’adresse aux joueurs à partir de 7 ans, pour des parties de 15 minutes environ.

 

Les vidéos seront en ligne le 25 août, elle vous aideront à mieux appréhender la règle et à découvrir la famille Fort..

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette vidéo

Smoothie
Smoothie
2-6 6-99 15´
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
Splash !
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Commentaires (4)

Default
d.j.i.p.
d.j.i.p.
Un jeu sympa, malin, joli.... à l image de ses createurs ! On souhaite un bel avenir à Niwa
Eyridïl
Eyridïl
Un grand bravo pour la couverture et son illustrateur, sérieusement c'est sublime ! ça donne envie d'aller découvrir ce jeu qui initialement n'est pas ma tasse de thé. Bravo à cette famille aussi pour leur persévérance et leur passion.
WM
WM
Merci Eyridïl!
Pour tout vous dire, nous aussi, le jour où on a découvert la couverture, on a été complétement conquis :)
Lapinesco
Lapinesco
Merci pour la découverte !
(je "surveille" rarement les jeux jeux Djeco)