ludodelaludo

Neta-Tanka, le village des généreux

Neta-Tanka, le village des généreux

Je m'en vais vous conter une histoire, ou plutôt une belle histoire. L'histoire d'une tribu en harmonie avec la nature, bienveillante avec ses membres. Une tribu en deuil, car le nomade le plus important, un des anciens, le Neta-Tanka, vient de rejoindre le monde des morts.

 

Ici nous avons à faire à un jeu complet, où l'on va construire, à l'aide de son clan de nomades, une partie de son village, oeuvrer pour la communauté, faire preuve de générosité pour au final devenir le plus généreux et incarner le nouveau Neta-Tanka.

Tric Trac

Neta-Tanka est un jeu à plusieurs facettes, plusieurs niveaux de réflexion. Composé de plusieurs ingrédients, comme la gestion de ressources (il y'en a 5 dans le village : le bois, la peau, les champignons, la viande et le plus rare et plus courtisé les crânes, ornement privilégié), de la programmation d'action sous la forme de pose d'ouvriers, de la collection de cartes et de réalisation d'objectifs. 

Mais pour moi, l'ingrédient fondamental qui nous intéressera est le timing dans la réalisation des actions de vos nomades.

 

L'environnement

Tout d'abord, en vous parlant du matériel de jeu, je vous parle de celui avec qui j'ai voyagé, c'est à dire un prototype. Aussi joli soit il, il ne s'agit pas du matériel définitif, que vous retrouverez dans la campagne KS et en boutique.

Le matériel est très important dans ce jeu car il facilite la mécanique et l'immersion. Que ce soit au niveau du plateau central, des plateaux individuels ainsi que le reste, tout est là pour vous embarquez dans l'histoire, et vous faciliter le voyage.

Le plateau central invite et accueille les joueurs. Il est coloré, clair et lisible, créant même de l'impatience à le découvrir en détail.

Tric Trac

Les plateaux individuels sont eux aussi accueillants, pratiques, simples mais utiles et très facilement compréhensibles et aidant à l'immersion et à l'explication des règles du jeu.

Tric Trac

Les jetons sont sobres mais efficaces car par une mécanique d'empilement, ils participent grandement à la construction de votre clan et de ses attributs. Effectivement, nous allons empiler et associer des matériaux donc cela est logique, et très immersif.

Enfin, les cartes sont claires, présentant l'essentiel, sans fioritures. Il n'y a que les meeples, qui ne sont que des meeples, là où nous avons pris l'habitude nous joueurs d'avoir de la personnalisation de ces petits êtres de bois, pour coller encore plus aux thèmes de nos jeux favoris. Peut être que la campagne KS viendra combler ce petit manque.

 

La vie au village

 

Le tour de jeu est habité par trois phases, claires et limpides :

  • Le placement des nomades sur les lieux du plateau central. Un par un chaque joueur (un nomade par joueur à chaque fois) va placer ses membres travailleurs jusqu'au dernier.(là il commence à y avoir de la réflexion par rapport à l'ordre des joueurs)
  • La réalisation des actions. En commençant par le premier joueur, chaque joueur va réaliser, dans l'ordre de son choix, toutes les actions de ses nomades. (Je vous ai parlé du timing c'est ici que ça se passe en partie)
  • La fin du tour. On récupère nos fiers travailleurs (à quelques exceptions près).

 

Tric Trac

 

La mécanique principale est donc une question de timing à la fois dans la phase de placement et dans la phase de réalisation des actions des lieux.

En effet, se placer en phase 1 sur des actions que l'on va réaliser en phase 2, va vous obliger à vous intéresser à la fois à l'ordre du tour en cours, et à ce que font les nomades des adversaires, à défaut de se faire piéger, comme par exemple vouloir dépecer une bête, alors que personne n'au au préalable été la chasser ! Dommage...Mais croyez moi on retiens vite ses erreurs !

Pour moi l'ingéniosité se situe également au niveau des liaisons bonus, présentes entre les différents lieux du plateau. En fonction de votre placement, vous pourrez donc gratter gratuitement des actions bonus, mais pour cela il faudra respecter un placement scrupuleux, c'est à dire être sur les deux actions entourant la liaison bonus, et comme la majeure partie des lieux ne peuvent contenir qu'un seul nomade.

Poussons même un peu la réflexion, plus les tours avancent et plus ces bonus prennent de l'importance et seront convoités, quitte à faire des actions par défaut pour les récupérer. De l'optimisation fine et maligne en quelque sorte.

Ensuite on récupère ses nomades, sauf à deux endroits, qui obligent le joueur à oeuvrer pour le bien de tous au tour d'après en allant chasser, cueillir des champignons et couper du bois. Et oui il faut être généreux on vous a dit !  D'ailleurs on y est forcé mais on récupère un peu de générosité au passage. On dévoile une nouvelle carte compte tour, nous ouvrant sur une nouvelle action supplémentaire pour le tour, et arrivant aléatoirement.

 

La générosité

Ici nous ne parlerons pas de points de victoire mais de points de générosité et n'oubliez pas que c'est là dessus que l'ensemble du village vous jugera donc il faut en récupérer un maximum !

 

Il existe beaucoup de façon d'en récupérer au long de la partie, ce qui ravi un joueur comme moi et qui permet également de réduire les écarts de fin de partie.

Tric Trac

La plus belle façon pour moi et de pouvoir offrir (enfin plutôt imposer) à un adversaire, une fois dans son tour de jeu, une ressource qu'il n'a pas, en échange d'un point de générosité, de la vraie, de la pure pour le coup !

Ensuite nous pourrons nous recueillir à plusieurs même, sur le plateau de jeu pour en récupérer un aussi, construire nos tentes, à l'aide de bois et de peaux (plus on en fait, plus les gens sont contents, plus on est généreux!), donner des repas à notre tribu (de la viande pour 2 pts ou des champignons pour 1 pt), fabriquer toute sorte d'artisanat, dont les arcs, les tambours et les vêtements (les cartes requérant des ressources avec dessus des points et une combinaison de trois différentes apportant un bonus de 5 pts), et enfin mon préféré : ériger le plus beau totem ! Pour ce totem, à bâtir au centre de votre plateau individuel, il faudra être le plus prompt au cours de la partie, car une course effrénée en temps réel va s'amorcer. Offrant des points positifs au plus grand et des points souvent négatifs au plus petit. De plus, si vous souhaiter "crâner", si vous agrémentez vos ressources de bois, essentielles à la construction de votre objet de désirs avec de jolis crânes ornementaux alors vous serez récompensé par des bonus non négligeable par tronçon de 2 bois et d'un crâne. Mais cette ressource est très rare et convoitée. Et oui même en matière les totems, il n'y a pas que la taille qui compte !

Tric Trac

Je ne vous raconte pas toute l'histoire, je vous laisse un peu imaginer. Moi j'ai aimé la découvrir au fil de l'eau et des parties. 

Construire son village, prendre de l'avance, choisir sa direction, son chemin. Rencontrer les anciens,généreux mais exclusifs, accueillir parfois un étranger et lui faire visiter des lieux, progresser, s'aventurer, se rendre compte au fur et a mesure de la rareté et surtout de la raréfaction des ressources....

Tric Trac

Pour moi ce jeu est une belle histoire, avec de belles valeurs, à chaque fois renouvelée, point trop longue, accompagnée d'une odeur de nature, de bruits d'oiseaux et de la langueur et de la puissance du vent.

Une histoire à raconter, à se raconter et plus encore une histoire à écrire, entre gens généreux.

 

Neta-Tanka est un jeu de 2 à 4 nomades, à partir de 14 ans (10 ans en vrai), pour des parties d'environ 90 mn.

Façonné par RV Rigal, enjolivé par Quentin Regnes et présenté par La Boite de Jeu en financement participatif Kickstarter, du 05 juin au 27 juin 2018

 

Lien de la campagne : https://www.kickstarter.com/projects/laboitedejeu/neta-tanka?ref=nav_search&result=project&term=neta

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (4)

Default
romjé
romjé
instapledge :)
bel article, bien rédigé !
Saul
Saul
C'est vrai que l'on y fait pas trop attention quand on test le jeu dans un salon ou autre, mais la dimension thèmatique de ce jeu est vraiment plaisante.

Ici, pas de tribus rivales, juste une seule tribu cherchant la personne la plus digne et la plus généreuse d'en prendre sa tête. On respecte les anciens qui ont le savoir et qui montre la voix, on valorise la générosité, on respecte la nature en ne prenant plus que ce qu'elle nous donne ... Vraiment dans l'aire du temps tout cela. Et ça fait du bien !
Odal
Odal
Merci Ludovic... j'en reste sans mot
ludodelaludo
ludodelaludo
Merci à toi pour le jeu et ta gentillesse !^^