Négociateur - Prise d'otage : Un agent va vous répondre...

Par Monsieur Guillaume

Publié le 18 sept. • Lecture 5 min. •  3048 vues

Négociateur - Prise d'otage : Un agent va vous répondre...

Je ne vais pas m'en cacher : J'apprécie les jeux solos, surtout quand ces derniers permettent de se raconter une histoire pendant et après avoir jouer. Et Négociateur : Prise d'Otages est de ceux-là. 

Nous vous avons présenté le jeu dans un premier article sous le combiné à franges, pour vous parler ensuite de l'arrivée de la version française grâce à Don't Panic Games sous le téléphone portable, et terminer enfin par vous présenter les premières extensions traduites sous l'oreillette... Sans compter les différentes parties en TTTV !

Seulement voilà, depuis le temps, il en est d'autres, des extensions, qui sont arrivées. Et même que ça en fait tellement qu'il est devenu impossible de faire tenir ça tout de go dans la boite.

Qu'à cela ne tienne, Voici l'édition intégrale qui s'en est venu, et qui, non content de pouvoir contenir à peu près tout ce qui est sorti jusqu'ici, même si tout n'est pas encore traduit mais pourrait bien en contenir encore un peu plus... Y compris la boite de base qui rentre entièrement dedans. Oui, une boite dans une boite, ça finit par ne plus faire un format tout-à-fait aussi transportable que ne l'était celle du premier financement participatif, mais pour ranger, c'est quand même plus pratique. 

Tric Trac

Voici donc le moment de faire le tour de l'équipement de tout bon négociateur qui se respecte : 
- La boite de base est donc bien là, avec ses trois preneurs d'otages, son complice, les 7 revendications majeurs et 4 revendications d'évasion. Bien sûr, les 5 dés spéciaux sont là car n'oublions pas que pour véritablement apprécié ce jeu, il faut la souplesse d'accepter les aléas du destin lors des nombreux lancés de dés qui émailleront vos parties. 20 otages prendront place sur le plateau. 

Enfin, les cartes Terreur rouges et Terreur événements crucial dorées accompagnent les 22 cartes "Discussion", élément central du jeu s'il en est puisque, dans un petit "deckbuilding léger", vous gérerez vos discussions avec les points du même nom qui vous feront acheter les cartes idoine. 

- Premier élément supplémentaire et non-désagréable, un plateau supplémentaire, plus grand et qui permet de ranger proprement tout ce qui prendra place lors de vos parties. Au dos, une marche à suivre pour construire vos propres set de cartes Terreurs et Discussion. De quoi varier encore plus les parties si toutefois vous arriviez au bout de la pluralité de défis contenus dans cette boite. 

Tric Trac

- Viennent ensuite les 8 paquets de 16 cartes, chacun contenant un (ou plusieurs) preneur d'otage supplémentaire, avec les cartes qui l'accompagnent, sans oublier les nouvelles règles spécifiques à ces derniers. De façon globale, et avec une icône spéciale pour retrouver facilement qui est où, il y a une carte racontant l'histoire du preneur d'otage avec sa mise en place, de nouvelles cartes Terreur et Discussion ainsi que les cartes Revendication majeure et d'évasion.

Nous avons déjà présenté les quatre premiers dans un précédent article, sachez qu'il vous faudra tenter de sauver des preneurs d'otage qui sont aussi les otages eux-même avec le Cercle d'Automa dans l'extension 5. 9 adeptes avec chacun leur "psychologie" à prendre en compte. Dans l'extension 6 et la famille Seaver, l'histoire vous emporte, en même temps que vos conversations avec le parent des enfants et sa soeur, les preneurs d'otages, dans les marais Becker... Complexe de devoir jouer avec le temps pour, à la fois, retrouver les enfants dans le marais et ne pas perdre l'attention des adultes à  l'autre bout du fil. 

Valérie Stone est votre collègue. Elle a fini deuxième dans la même promo... Celle où vous avez fini major ! Mais elle est resté dans l'ombre, a foiré une mission et maintenant, c'est vous qu'elle veut ! Comment allez-vous gérer cette rivalité face à quelqu'un qui connaît tous vos trucs ? 

Dernière extension des "abductor packs" VF. Un toxicomane qui souhaite sortir de désintox, ce n'est déjà pas simple à gérer mais lorsque ces crises de manque font que, la migraine aidant, vous n'êtes jamais sûr à la fois de ce qu'il entend vraiment de votre argumentation ni de ce que vous pouvez réellement obtenir... Prise de tête !

Pour accompagner ces extensions, un livret supplémentaire ajoute des clarifications sur les éléments de ces dernières, ainsi qu'un ensemble "d'exploits de carrière", objectifs à remplir pour être le meilleur des meilleurs. Et il y a du gratiné !

Tric Trac

- Passons à Vague de Crime. Une grosse extension qui vous place dans la peau d'une négotiatrice et les 12 nouvelles cartes Discussion (10 sont communes avec celles de la première boite) influenceront autrement vos négociations. Davantage portée à gérer le niveau de stress, elle récupère plus facilement des éléments pour maîtriser les aléas des dés. Par contre, il y a un peu moins de cartes pour libérer des otages. Du côté des preneurs d'otages, vous devrez déjà découvrir ce que veut Barrett Mullins avant de pouvoir commencer à travailler ; Renesha Sharp, elle, est capable de jouer avec vos nerfs et de faire monter le niveau de menace alors que vous croyiez avec le plus de chance de vous faire entendre ; Enfin, Lijah Ramone veut s'enfuir... Et ce, par tous les moyens. Avec jusqu'à 4 revendications d'évasion simultanément, n'est-ce pas vous qui craquerez à la fin ?

10 nouvelles cartes Terreur, en plus des 11 connues, et 6 nouveaux évènements cruciaux viendront là encore multiplier le renouvellement de vos parties.

Tric Trac

- Terminons ce tour d'horizon avec une enveloppe pour une affaire... Particulière ! Un cas supplémentaire avec un plateau particulier. Si nous n'aimez pas les clowns, ça ne va pas vous plaire ! Bref, nous n'en dirons pas plus. Il reste ensuite des marqueurs Alerte, orange, et des séparateurs de cartes pour ranger et suivre votre... Collection. 

 

Alors attention, des grosses boites, vous en avez deux et celle qui est présenté ici est la version intégrale. Il y a tout et même un peu plus. Mais si vous aviez déjà la boite de base et les quatre premières extensions, vous pouvez alors vous "contenter" de prendre la deuxième grosse boite, Vague de crime, qui ne contient que les quatre extensions suivantes... Et Vague de crime, bien sûr ! Et oui, pas obligé de tout racheter pour tout avoir !

Tric Trac

Tout avoir, à voir !

Alors déjà, tout n'est pas (encore?) disponible en français. Il y a, tout d'abord, l'extension Carrière qui vous permet de jouer en mode campagne, et ainsi gérer votre carrière de négociateur. Avec des cartes "choix" et son révélateur "rouge" pour ne révéler que la conséquence de votre choix sur la carte... Bref, ça fait très envie !

Il reste également deux autres packs de preneurs d'otage, le 9 et le 10 ; Mais aussi deux packs promotionnels de 10 cartes Négociateur chacun. 20 cartes à usage unique qui viendront vous filer un petit coup de main... Enfin... Normalement ! J'ai déjà touché du doigt la carte en VF du "négociateur" et la "Barbe"... Mais pas encore les autres !

Deux packs de 16 cartes "Revendication" qui ajoutent donc pour pratiquement toutes les affaires de nouvelles Revendication et changent là encore la façon de s'adapter à chacune. Ici, en tout cas pour le premier set, l'espoir est plutôt bon puisque les cartes sont indiquées sur les séparateurs en français. D'ailleurs, nous avons également vu en français la "Protectrice" et "Ana Langston", ça, c'est bon !

Restera alors à trouver la carte négociateur "The Tin man", "The Mediator", "The Mouth", "The Chief", "The Hater" et quelques autres éléments débloqués lors des campagnes de financement participative comme "Secret Cabal Year Zero promo", "Alternate Final Pack #2", les meeples... Et cette fois, mon sentiment de complétiste sera satisfait !

Mais ce n'est pas tout ça, j'ai dit que j'allais le rappeler tout en ayant fait venir les pizzas qu'il demandait, ce qui m'a laissé le temps de positionner les snipers sur les toits... Il est l'heure de faire sonner le portable !


Monsieur Guillaume

Commentaires (1)

Default
cirdec0774
cirdec0774
Peut-on jouer avec tous les thèmes ? "Probablement, mais pas avec n'importe qui !" pour paraphraser Desproges.
Pour ma part, je ne m'amuse absolument pas avec ce jeu où les otages ne sont qu'un compteur de point de vie. J'ai essayé vu la bonne réputation du jeu, mais je l'ai revendu sans aucun regret.
Les attentats de Paris ont certainement changés ma façon de voir les choses, ou bien l'âge qui sait... J'avais déjà eu ce constat avec Sherlock Holmes Detective Conseil que j'adore: La campagne de Jack l'éventreur m'avait également mise mal à l'aise.