Michael Schacht puissance 3

Michael Schacht puissance 3
20.100

Les allées de Nuremberg bruissent perpétuellement de discussions autour du Spiel des Jahres, le jeu de l'année allemand. Une récompense extrêmement recherchée par les auteurs et les éditeurs car elle garantit des chiffres de vente bien supérieurs à la moyenne. Généralement, c'est durant ce salon que les éditeurs sortent les jeux qui auront le meilleur potentiel pour ce prix qui récompense généralement un jeu plus familial que ceux qu'on découvre au moment d'Essen. Après un rapide tour d'horizon, il est toujours difficile de se faire une opinion, ce qui n'empêche pas chacun de faire ses premiers pronostics.

Deux ans après son "Spiel" pour "Zooloretto", Michael Schacht semble se placer au mieux pour décrocher, au moins, une place de finaliste. Il présentait en effet trois jeux, dont au moins un devrait correspondre aux critères de choix du jury. Sa principale force est de sortir simultanément trois jeux de complexité croissante, du très familial au légèrement "gamer". Même si ce n'est pas suffisant, ils sont aussi des réussites d'un point de vue graphique et pour le matériel proposé.

C'est encore chez Abacus, éditeur de Zooloretto, qu'on trouve "Valdora", le plus "joueur" des trois. Celui qui dispose aussi du matériel le plus impressionnant avec ses livres de bois et ses pierres précieuses. Comme "Bombay" qui sort chez Ystari ou comme l'était "Himalaya", il s'agit d'un "pick and delivery", un jeu où on achète des ressources d'un côté pour les revendre d'un autre. Ici, ce sont des pierres précieuses qu'il faut revendre via des contrats. La plus belle idée du jeu, ce sont ces énormes livres aux couvertures en bois et composés de cartes qui servent de pages qu'on feuillette. Ce sont eux qui servent à acquérir le matériel indispensable pour trouver les pierres et les fameux contrats. Le jeu est très fluide et les tours s'enchaînent à 100 à l'heure. Un jeu où il est nécessaire de bien anticiper pour ne pas se retrouver à la traîne.

Si le jury reste sur sa tendance des années passées, c'est à dire des jeux plus familiaux, c'est "Die Goldene Stadt" qui a le plus de chances. Édité par Kosmos, c'est également une très belle réalisation. La mécanique est très simple, composée d'une phase d'enchères qui n'est pas sans rappeler Reiner Knizia où chaque joueur va se rendre acquéreur d'un couple de cartes qu'on peut voir à gauche du plateau. Qui lui serviront ensuite à construire des bâtiments, en fonction de la zone où ils sont implantés. Ceux-ci apporteront leur lot de bonus, certains, comme les clés, seront indispensables pour s'approcher du centre du plateau. Les bâtiments contrôlant également les routes d'accès à la ville, but du jeu et source de nombreux points de victoire, leur positionnement sera la principale source d'interaction entre les joueurs.

Enfin, reste, "Bürger, Baumeister & co", le troisième et le plus simple, de nouveau chez Abacus. Destiné à un large public, c'est un jeu de commande destiné à célébrer les 150 ans de Saalbau, un ensemble d'immeubles historiques de Francfort. A son tour, un joueur doit poser une de ses tuiles sur une zone du plateau de la même couleur. Il marque alors des points en fonction des autres tuiles du même type déjà posées dans la dite zone. Les tuiles sont choisies sur un plateau annexe en forme de roue où la tuile la plus proche est gratuite et les suivantes de plus en plus chères.

C'est Michael Schacht, himself et en personne qui nous a présenté ses jeux sur le salon. Alors forcément, les caméras de la Tric Trac TV ont immortalisé ces présentations que vous pourrez découvrir très prochainement. Enfin une fois qu'on aura récupéré de Cannes, qu'on aura vidé des centaines de photos et préparé pas moins d'une dizaine de vidéos...


> Le site de Michael Schacht


"Valdora"
un jeu de Michael Schacht
pour 2 à 5 joueurs
édité par Abacus
disponible en mars

"Die Goldene Stadt"
un jeu de Michael Schacht
pour 3 à 4 joueurs
édité par Kosmos$
disponible en mars

"Bürger, Baumeister & co"
un jeu de Michael Schacht
pour 2 à 4 joueurs
édité par Abacus
disponible en mars

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (1)

Default
urmao
urmao

En tous cas, le site de Michael Schacht c'est du top !