Mars Code Aurora : "Total Recyclage" sur vos tables !

Mars Code Aurora : "Total Recyclage" sur vos tables !
rafpark

“Lorsqu'une partie de l'humanité a fui la Terre pour se réfugier sur sa voisine, l'une des onze Arches transportant l'avenir de l'espèce s'est brisée en deux avant son atterrissage sur Mars. Cet événement a perturbé l'équilibre précaire entre les groupes en présence et la paix durement acquise s'en est trouvée compromise. De surcroît, les signatures énergétiques projetées pendant leur voyage ont attiré l'attention de civilisations extraterrestres inconnues. Alors qu’une première délégation d'origine extraterrestre vient délivrer un message à la population néo-martienne, l'émissaire est abattu sans sommation. Depuis, au moins trois autres vaisseaux non identifiés se sont posés sur Mars, et chaque camp tient les Arches rivales pour responsables de la situation.

La guerre étant déclarée, rien ne serai plus comme avant. Et tandis que la Terre s'éteint lentement dans un brasier radioactif, la survie même de l'humanité sur sa première colonie se trouve compromise.”

 

Tric Trac

 

Mars : Code Aurora est un jeu de figurines au format “escarmouche” dans un univers futuriste. Outre sa mécanique simple, le gros avantage de ce jeu est de proposer un système générique qui vous permettra de recycler vos figurines. En effet, il n’existe pas de “gamme” pour ce jeu et il vous incite à utiliser les pitous qui dorment dans vos boîtes et tiroirs. Idem au niveau du matériel : quelques D6, un jeu de cartes standard, un mètre et quelques marqueurs trouvés çà et là vous permettront de jouer. Il est d’abord sorti sur un site d’impression à la demande grâce à la volonté des auteurs, puis le Studio Tomahawk ayant trouvé le jeu à son goût a décidé de le prendre sous son aile. Résultat, le livre est maintenant distribué de façon plus classique trouvable en boutique pour environ 25€. 

 

 

 

Mars : Code Aurora est l’oeuvre de Samy et Scou…, pardon Minus et Cortex … ah non ce n’est pas ça non plus, ah voilà!! Il a été écrit par Samy Maronnier alias « Esprit » et Hugo Nivesse  alias « Minus ». Leur duo avait déjà officié sur Red Button Nation qui était axé post apo. De plus Hugo est à l’origine de l’extension Burn Out pour le jeu Eden et Samy pour le jeu Turbulence chez Thomas Planète dont les souscripteurs de la première campagne reçoivent leurs boîtes au moment où vous lisez ces lignes. Bref, ils n’en sont pas à leur coup d’essai, que ce soit individuellement ou en couple.

 

Dans un premier temps il va falloir créer sa petite force. Avec pas moins de 8 factions différentes vous n’aurez que l'embarras du choix. Chacune vient avec son historique qui permettra de vous donner une idée du “style” de jeu et de vous inspirer sur les figurines à choisir. Clairement la jouabilité diffère d’une faction à l’autre, à vous de trouver votre style dans l’une ou l’autre ou de varier vos parties pour les tester. Ensuite il faudra composer votre armée avec les profils existants pour un montant de 25 points. On trouve différents niveaux d'infanterie, de blindés et vous pourrez aussi ajouter des options histoire de personnaliser votre force. A savoir que d’une armée à l’autre vous n’aurez pas accès à tous les “niveaux” et ils n’auront pas les mêmes statistiques ni le même accès aux armes.

 

Tric Trac

 

Il existe différents outils pour se créer facilement des forces armées. On trouve un “army builder” sur le site de G-Fig, bien connu des habitués (il suffit de s’inscrire et d’aller dans les options pour ce faire). On trouve aussi des feuilles Excel pré-remplies qui permettent aussi de se faciliter la tâche. Bref tout est fait pour vous aider et avoir de jolies listes d’armées avec toutes les infos dessus, pratiques pour les premières parties afin de se souvenir des statistiques de telle ou telle unité.
Le plus dur au début va être de connaître “l’efficacité” de vos troupes et pour ça il n’y a qu’une solution : JOUER!

 

Tric Trac

 

Une fois vos forces regroupées, il va falloir se faire une table de jeu de 90x90cm, sûrement la chose la plus difficile que demande le jeu pour quelqu’un qui se lance dans la figurine. Cependant on trouve aujourd’hui des solutions alternatives et plus ou moins chères en mdf ou carton imprimé, tels que les battles systems. Le jeu demande beaucoup de couverts et de bâtiments voire sur plusieurs niveaux. Les décors du jeu Deadzone de Mantic sont juste parfaits pour le genre, au pire 9 tuiles de zombicides offrent aussi un terrain de 90x90 avec des maisons, des portes et le reste. Bref à vous d’user de votre imagination.

 

Tric Trac

 

Les décors mis en place, on détermine de manière aléatoire le premier joueur et de la même manière on décide du type de territoires pour le déploiement (il en existe 6 donc on lance 1D6 et le hasard fait souvent bien les choses … ou pas). On applique le même procédé pour les missions principales en commençant par le premier joueur, enfin chacun choisit un briefing en secret. Ces missions et briefings vont permettre de remporter des points de victoire si vous réussissez à réunir les conditions et ainsi remporter la partie.

On termine la mise en place de la table en plaçant des objectifs tactiques et ses objectifs de missions.

À ce moment-là on est presque prêt, il n’y a plus qu’à créer la pioche d’Activation. Celle-ci est composée d’une carte pour chaque figurine de chaque équipe et de 3 cartes Patrouille (le truc simple c’est par exemple un joueur est représenté par le “trèfle”, l’autre le “coeur” et pourquoi pas mettre des jokers ou des As pour les cartes patrouilles). À savoir que l’on peut aussi y ajouter des cartes évènements qui s’ajouteront à la pioche au fur et à mesure des tours de jeu, ajoutant un peu plus de “chaos” au jeu.

On termine par déployer un drône de surveillance par joueur et les troupes de chaque joueur.

 

Tric Trac

 

Vous voilà prêt à jouer mais avant un petit point sur vos figurines. Elles sont composées de 5 stats qui sont résolument facile à retenir :
- Le mouvement qui va permettre de déplacer sa figurine (en cm).
- L’endurance qui représente la résistance à encaisser les coups.
- La volonté, pour le moral du personnage.
- La combativité, qui sert …. au combat (y’en a 2 qui suivent!!).
- Les PV qui représentent la santé du personnage.

Rien de bien sorcier donc, et au niveau des armes on trouve :
- la portée qui est la distance maximale à laquelle on peut atteindre sa cible
- la cadence pour les tirs en rafale
- la puissance pour savoir si vous faites suffisamment de dégâts pour passer la protection de la cible.

 

Pour le tour de jeu on va mélanger la pioche d’activation et prendre la première carte. Le joueur à qui appartient la “couleur” va activer une figurine en lui donnant soit un ordre direct (qu’il va effectuer immédiatement) soit un ordre de réaction (qu’il effectuera pendant l’activation d’un adversaire). A cela s’ajoute un ordre “en avant” qu’il peut effectuer gratuitement.

 

Tric Trac

 

Le panel d’actions est assez large sans être non plus trop important. Vos figurines vont pouvoir se déplacer (soit pour circuler sur le terrain, charger un adversaire ou se désengager d’un combat), tirer sur les ennemis, attaquer au corps à corps, se soigner, effectuer une action du scénario ou une action universelle. Pour les ordres de réaction elles pourront riposter à un tir, tirer avant de se faire charger ou charger si un ennemi passe à portée (Pas de panique, dans ce cas il suffit juste d’indiquer que le combattant à un ordre de Réaction, au moment opportun vous choisirez celui qui convient le mieux !). Les joueurs vont ainsi piocher une carte pour savoir qui joue, activer une figurine en lui donnant des ordres et ainsi de suite (on ne peut pas activer deux fois la même figurine dans un même tour).

 

 

 

Je reviens sur l’ordre direct de l’action universelle. Si elle peut être quelque peu obscure de prime abord, c’est clairement cette option qui permet d’intégrer du jeu de rôle dans ce jeu de figurines. Grosso modo à vous de proposer une action qui n’existe pas dans le jeu. Des ennemis traversent un pont et vous décidez de tirer sur les câbles qui le retiennent plutôt que de tirer sur vos assaillants, à vous, avec votre adversaire, de décider si oui ou non c’est réalisable et à quel niveau de difficulté. Le but de la manœuvre est ici clairement de s’amuser, de vivre une histoire et de tenter des actions impossibles en temps normal dans le cadre du jeu. Un véhicule qui traîne par là dans le décor, hop je propose un tir sur le réservoir pour tout faire exploser et ainsi blesser ceux qui se croyaient à couvert.
C’est clairement une autre façon de jouer, où tout élément du terrain peut s’avérer un danger potentiel mais aussi une source d’inspiration.

 

Quand on tire une carte patrouille, le joueur actif déplace un drône en suivant quelques conditions puis aux autres joueurs de faire de même. Le tour de jeu ne s’arrête pas quand toutes les figurines ont été activées mais quand la 3eme carte patrouille est piochée. Conclusion, entre la pioche qui rend aléatoire l’activation et l’arrêt du tour du jeu qui peut survenir sans avoir tout joué, il va falloir faire des choix et les bons. Le stress monte clairement lors de la pioche de la seconde carte patrouille. La suivante pouvant mettre fin au tour à tout moment, les choix d’activation de vos figurines va être primordial.

 

Tric Trac

 

Les mises en place, les missions et les options de jeu sont suffisamment nombreuses pour vous proposer des parties différentes. Des modes multijoueurs sont aussi disponibles, des règles optionnelles comme recruter des héros dans sa faction ou les évènements aléatoires apportent de la variété. Le jeu a cet avantage d’être simple à prendre en main ce qui va permettre de gagner en fluidité lors des parties (il n'y a que quelques "formules" pour les actions de tir ou autre), seules les interruptions pour les actions universelles afin de décider si c’est réalisable ou pas et dans quelles conditions peuvent “ralentir” le jeu mais je vous assure, ambiance garantie. Rapide et nerveux, vous devrez toujours être sur le qui-vive. Fini d’aller préparer le café ou faire chauffer la pizza pendant que votre adversaire fait son tour, vous pouvez jouer à tout moment, surtout si des hommes à vous se retrouvent sur le terrain avec des ordres de réaction.

 

Le jeu prône vraiment le recyclage de votre matériel et juste l’achat du livre reste obligatoire. On trouve de nombreuses aides de jeux sur le site officiel à cette adresse : des cartes à imprimer pour vous aider à jouer et même des fichiers 3D pour se faire les réglettes et gabarits. En fouillant un peu vous trouverez tout un tas d'exemple de troupes déjà créées pour se faire la main et des aides. A vous ensuite de trouver les figurines et le reste du matériel pour jouer (Je pense notamment à Zombicide Invader, dans les jeux récents, non ne me lancez pas sur les anciens vous allez le regretter, qui est parfait pour cet exercice).

Je lance quand même une bouteille à la mer, un figuriniste digne de ce nom aime bien s’équiper et même si c’est complètement dispensable, ça en devient indispensable. Alors messieurs je ne serais pas contre un set de cartes d’activation avec les missions et tout le reste imprimé de manière plus "pro" que du fait maison avec mon imprimante personelle, des marqueurs et des gabarits, sans parler de dés idoines en vente ... Oui j’aime bien tendre le bâton pour me faire battre, que voulez-vous on ne se refait pas.

 

Tric Trac

 

Je termine par un détail qui n’en est pas un. Le livre possède aussi une bonne partie d’historique et de “tranche de vie” pour expliquer le conflit. Je vous invite clairement à le lire attentivement, outre le fait que ce soit écrit avec humour, cela peut vous donner des idées de scénarios, il va aussi vous aider à créer vos troupes armées et comprendre la mentalité de telle ou telle faction. Bref à ne pas négliger.

 

Après Saga Age de la Magie qui vous permettait de recycler vos figurines d’héroïc fantasy, vous voilà avec Mars : Code Aurora pour vos figurines SF (et post-apo, et puis des animaux “bizarres” ça passe aussi, oui lisez la faction “Faim” vous comprendrez). Encore une fois, voilà de quoi se lancer dans le jeu de figurines simple et facile à prendre en main, avec un investissement minimum ou qui vous demandera de posséder / peindre peu de figurines. Assurément un de mes coups de cœur au niveau du jeu d’escarmouche.

 

RAF Park

 

PS :  Je remercie Hugo Nivesse  alias « Minus » pour m'avoir autorisé à utiliser ses photos de faction et de tables de jeu, des poutous !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (6)

Default
kokaz13
kokaz13
Il y a dix ans que j'ai pledgé Sedition Wars. Je sais enfin ce que je vais en faire. Merci Rafpark !
Tomfuel
Tomfuel
" (il n'y a que quelques "formules" pour les actions de tir ou autre)," j'aimerais que tu nous en dises un petit peu plus sur ce point : est ce une consultation de matrice (tableau) à la W40K comme j'ai connu y'a 20 ans où est ce bien plus fluide ? as tu un exemple ?

pourrais tu créer un sujet sur ce jeu ?
rafpark
rafpark
Alors les quelques formules sont très simples et non ce n'est pas un "tableau". Il suffit juste de se repérer aux stats de tes figurines (d'où l'utilisation de "builder" au début qui permet de mettre dans la feuille de ta force un rappel de ces stats).
Par exemple pour effectuer un tir tu prends la combatitivité de l'attaquant + la puissance de l'arme + d'éventuels bonus (tir en hauteur etc), - Endurance de la cible - d'éventuel malus (couvert ou autre). Et ça, ça te donne le nombre de "dés" à lancer.
Et pour les dés, tu prends n'importe quels type de dés, tu peux même prendre des pièces de monnaies puisque tu as 1 chance sur 2 pour toucher !! A toi d'indiquer au début tes résultats (pair ça touche, impair ça loupe ou je touche sur 4/5/6 et loupe sur 1/2/3, etc etc ) Et chaque réussite va faire perdre 1PV à ta cible.
Après tu as une autre formule pour le tir de suppression (qui si réussi fait perdre les ordres de réaction de ta cible) ou le corps à corps. Bref 3 petits calculs rapides qui se retiennent facilement et au bout de quelques tours on prend le coup.

Pour le sujet je vais voir ce que je peux faire, mais je t'annonce que je ne sais pas si je serais vraiment au taquet pour répondre à tout, faudra être un peu patient ;) Mais pour CE jeux je vais le faire ;)
rafpark
rafpark
et le sujet ;)
https://www.trictrac.net/forum/sujet/jdf-mars-code-aurora?page=1&limit=32#post-a9a8d9305c43b5fb2720aa60fdda6c771d36
Tomfuel
Tomfuel
bon, clairement ça me donne envie ! mais tres clairement !
bobbylafraise
bobbylafraise
ça vend du rêve, surtout si y'a Gally de Gunnm en guest!