FlatlinedGames

Mark Gerrits nous raconte la genèse de SteamRollers

Mark Gerrits nous raconte la genèse de SteamRollers

Mark Gerrits, qui êtes-vous?

Je suis un fonctionnaire ingénieur en informatique qui crée parfois des jeux dans ton temps libre.

Quel type de joueur êtes-vous?

En termes de geek ludique, je suis surtout un Eurogamer et un membre du ‘cult of the new’. Je tends à considérer le jeu comme un problème totalement abstrait quand je joue, ce qui m’éloigne assez fortement des thèmes des jeux. J’aime explorer les mécanismes et le fonctionnement des jeux, et je préfère l’excitation de la découverte de nouveautés à la satisfaction de maîtriser totalement un système.

J’aime tous les types de jeux, des petits jeux d’apéro au gros jeux qui occupent toute la soirée (mais moins ceux qui prennent la journée ou le week-end). Dans mon groupe de joueurs on me considère comme un joueur de jeux de trains, mais c’est très relatif. Je veux dire je n’ai joué qu’à deux des jeux de la série 18xx, donc je ne me sens pas vraiment qualifié :-)

Depuis combien de temps créez-vous des jeux ?

Environ six ans.
Comment avez-vous commencé ?

Je n’étais pas un de ces gamins qui inventent de nouveaux jeux avec les morceaux de ses autres jeux. Mais quand j’ai commencé à travailler à Bruxelles, j’ai rejoint un groupe de joueurs qui comprenait quelques auteurs de jeux établis et débutants, comme membres ou qui y passaient occasionnellement. Cela a pour moi démystifié le processus et m’a appris que les grands jeux commencent par un petit prototype. Je me suis dit que je pouvais essayer aussi. Évidemment mes premiers prototypes ont été des échecs lamentables, mais quand on ne réussit pas du premier coup, il faut se relever et essayer encore.

Comment a été la genèse de SteamRollers ?

Après une partie d’Age Of Steam, le perdant (probablement moi, je ne me rappelle plus) a dit en plaisantant que ce n’était qu’un jeu de dés avec du bol. (Pour ceux qui ne connaissent pas Age Of Steam, les ressources entrent en jeu sur base d’un jet de dés — mais c’est un effet mineur et totalement anticipable). Je me suis alors demandé à quoi ressemblerait une version ‘dés’ d’un jeu de trains comme AoS.

Dans la première version, il n’y avait pas de marchandises, mais plutôt une matrice de livraisons. Cela me semblait parfaitement logique, mais pas tellement à qui que ce soit d’autre. Une fois que j’ai modifié cet aspect, le jeu à très rapidement ressemblé à sa version finale actuelle. De tous les jeux que j’ai essayé de créer, SteamRollers a de loin été le plus fluide.  Tout s’est rapidement et naturellement mis en place.

Mark Gerrits nous raconte al genèse de SteamRollers

La matrice de livraisons du premier prototype

Mark Gerrits nous raconte al genèse de SteamRollers

Le premier prototype

SteamRollers a connu une première édition limitée en 2015. Comment à t’elle été reçue ?

C’est difficile de recevoir beaucoup de retours sur une quantité de 200 exemplaires pour le monde mais mon impression est que les retours étaient globalement très positifs. En tout cas, les démos se sont toujours très bien passé. Nous avons aussi eu l’occasion d’avoir quelques supporters très vocaux et enthousiastes dès le début. Leur soutien est très utile pour le jeu et me touche beaucoup personnellement. Vous savez qui vous êtes.

 

Comment les retours de l’édition limitée 2015 ont-ils bénéficié à l’édition actuelle? Avez-vous appris des choses inattendues par les retours des joueurs ?

En fait, on n’a pas du changer grand-chose aux mécanisme de base, mais l’éditeur a pu optimiser certains des composants. Certains retours ont amené à la création des mini-extensions en stretch goals (Charbon, Commandes et Pouvoirs de départ). Par exemple en constatant que les joueurs avaient tendance à garder devant eux les marchandises livrées, j’ai eu l’idée de l’extension Commandes.

69663e8556c4495239eb7dff21affd39ffaf.jpe

L'édition limitée 2015

 

Depuis le premier prototype, vous avez joué de nombreuses parties de SteamRollers. Vous y prenez encore plaisir ?

C’est un peu devenu pour moi l’équivalent d’un ‘comfort food’, un plat qu’on mange volontiers sans se poser de questions. L’excitation des débuts a disparu, mais je continue à y jouer sans me lasser.

 

Avez vous publié d’autres jeux, ou y en à t’il d’autres en préparation ?

J’ai un autre jeu, ‘Mini Rails’ qui est sorti cette année à la Gen Con chez Moaideas. il sera aussi disponible à Essen Spiel en Octobre. C’est aussi un jeu de trains, mais très différent de SteamRollers: Il s’agit ici de manipulation boursière et c’est un jeu assez méchant.

Mark Gerrits nous raconte al genèse de SteamRollers

Mini Rails

SteamRollers est actuellement en souscription sur Kickstarter jusqu'au 21 Septembre. Ca se passe ici :

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette vidéo

SteamRollers
SteamRollers
1-5 10+ 45´
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Commentaires (1)

Default
ehanuise
ehanuise
Tiens, il y a de trictraciens qui ont eu l'occasion de jouer à Mini Rails ? J'ai participé au playtesting, et c'était bien sympa j'ai trouvé. Curieux d'avoir vos retour sur cet autre jeu de Mark :)